Disparition de Chuck Berry - Le rock'n'roll orphelin

Judicaël Tribillac - Le 19 Mars 2017
Disparition de Chuck Berry - Le rock'n'roll orphelin
Le légendaire guitariste, chanteur, auteur, compositeur et showman de génie qu'était Chuck Berry, s'est éteint ce samedi 18 mars 2017 à l'âge de 90 ans. Considéré comme l'un des pères fondateurs du rock'n'roll, il aura influencé toutes les générations depuis les Beatles, Jimi Hendrix et les Stones.

Les hommages se succèdent et le web est inondé à juste titre des souvenirs de l'illustre carrière de Chuck Berry qui fût dans les années 1950 l'un des pionniers de la musique rock'n'roll. Il aura marqué son époque aussi bien par des titres mythiques tels que Maybellene (1955), Roll Over Beethoven (1956) et celui que tous les guitaristes électriques ont joué au moins une fois dans leur vie, le classique Johnny B. Goode (1957) qui marquera même la culture populaire en étant repris dans le film "Retour vers le futur" (1985). Et s'il est bien l'auteur de ces chansons, Chuck Berry reconnaitra avoir emprunté le riff d'introduction au jazzman Louis Jordan sur le titre Ain't That Just Like a Woman de 1946.

Mais bien plus que ce seul riff de guitare, Chuck Berry c'est surtout un personnage charismatique et spectaculaire sur scène avec son "duckwalk" qui vient comme un boulet de canon bouleverser son époque et les mœurs par la même occasion avec entre les mains une demi-caisse Gibson. Il obtiendra de nombreuses récompenses dont celle d'avoir sa chanson Johnny B. Goode envoyée dans l'espace à bord de la sonde Voyager en 1977 pour représenter la culture musicale sur Terre, ou encore de faire partie en 1986 des premiers artistes intronisés au Rock and Roll Hall of Fame de New York City.

Pour ses premiers enregistrements chez Chess Records à Chicago en 1955 il joue sur une Gibson ES 350 T équipée de micros P-90 et à la caisse plus fine que les imposantes Archtop utilisées par les jazzmen à l'époque mais légèrement plus épaisses que les ES-335 avec un manche également plus large. Un gabarit qui ne fût pas un problème pour Chuck Berry qui mesurait 1,87m. Il suivra néanmoins les évolutions apportées par Gibson en adoptant en 1957 les micros double bobinage Humbucker P.A.F. développés par Seth Lover. À partir de 1959 il jouera régulièrement sur différentes déclinaisons de l'ES-335 qu'il s'agisse de l'iconique rouge ou plus tard la finition Wine Red (bordeaux) avec accastillage doré. Pour amplifier ces beaux jouets, Chuck Berry faisait confiance aux amplis Fender tels que le Bassman et le Twin Reverb.

Chuck Berry est décédé à l'âge de 90 ans ce samedi 18 mars 2017 à son domicile de Wentzville à 45 miles de St Louis dans le Missouri. Sa musique et son influence ne sont en revanche pas près de s'éteindre.

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

COMMENTER l'ARTICLE

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement