Epiphone et Joe Bonamassa sortent une Flying-V Amos en Korina

Judicaël Tribillac - Le 04 Décembre 2017
Epiphone et Joe Bonamassa sortent une Flying-V Amos en Korina
Il s'agit en fait d'un modèle très rare de Gibson Flying-V datant de 1958 achetée alors par le magasin familial d'Arthur Amos dans l'Indiana qui avait personnalisé le cache du truss rod. Elle fait désormais partie de la collection privée de Joe Bonamassa qui l'a confiée à Epiphone pour réaliser une réplique dans le cadre d'une édition limitée qui coïncide avec la sortie d'un jeu de micros chez Seymour Duncan.

D'après la vidéo ci-dessous seuls 10 à 15 exemplaires de la Gibson Flying-V Korina ont été fabriqués en 1958, et Joe Bonamassa souligne même que tous styles confondus, seuls 91 guitares ont été fabriquées avant que Gibson n'arrête la production de la forme en V pendant plusieurs années.

Elle fût donc achetée en 1958 par le magasin d'Arthur Amos à Indianapolis, toujours en activité depuis 1951 d'ailleurs, avant d'atterrir en 2015 dans la collection de Joe Bonamassa qui voulait partager les qualités de cet instrument avec le grand public. C'est chose faite à présent sous les traits de l'édition limitée Epiphone Joe Bonamassa 1958 "Amos" Korina Flying-V Outfit qui reprend l'ensemble des spécifications d'origine à l'exception des frettes trop fines remplacées par des Medium Jumbo ou encore les micros ProBucker inspirés par les micros "PAF". A ce sujet Bonamassa précise qu'ils sont un peu plus aigus ici que sur une Les Paul ou une ES-335 peut-être à cause de la forme en V ou de la résonance particulière du Korina. Les potentiomètres CTS de tonalité et de volume permettent de s'approcher des sonorités plus habituelles de la Les Paul ou de la 335.

Autrement tout l'accastillage doré est typique de l'époque, et Joe Bonamassa a insisté pour avoir un logo doré en relief sur la tête ainsi bien entendu que la fameuse plaque d'identification du magasin Amos dont on retrouve le nom imprimé sur l'étui en bois qui contient également un certificat d'authenticité et une photo dédicacés à la main par JB. Tarif US $900

Au passage nous vous signalons également la sortie par le Custom Shop de Seymour Duncan d'un kit de micros Joe Bonamassa Amos qui reproduisent une particularité des micros d'origine à savoir une force magnétique plus importante que celle relevée sur les micros PAF de l'époque. Ils ont ainsi utilisé des aimants Alnico 6, un choix surprenant pour un micro vintage, mais qui d'après le site de Seymour Duncan offre un son chaud, clair et puissant à la fois. Ils sont disponibles à partir de $375 en version noire ou zebra ainsi qu'au choix avec des capots vieillis dorés ou nickel. Pour rappel et éviter toute confusion, ces micros ne sont pas montés sur la version Epiphone décrite plus haut.

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 14 messages sur le sujet 5ème Signature Bonamassa chez Epiphone

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :

Le 26 Octobre 2016
Le 18 Janvier 2010