2/3 des guitares acoustiques avec une table en cèdre

Judicaël Tribillac - Le 27 Juin 2017
2/3 des guitares acoustiques avec une table en cèdre
Voici le constat que dresse Furch Guitars sur ses ventes en 2016, 60% de ses clients ont opté pour une table massive en cèdre au son souvent décrit comme chaud et profond reléguant le traditionnel et plus brillant épicéa Sitka à la seconde place avec 35%. Faut-il y voir une tendance du marché ou un exemple isolé ?

Basé en République Tchèque depuis 1981, Furch Guitars a su trouver une niche dans le marché déjà chargé des guitares acoustiques haut de gamme utilisant majoritairement des bois massifs. Grâce au travail de 60 luthiers et artisans, l'entreprise fabrique plus de 6000 instruments par an qui sont ensuite distribués dans 32 pays sur 5 continents. Forts de cette expérience et de ce volume de vente, ils sont donc arrivés au constat que 60% des guitares fabriquées par Furch en 2016 étaient commandées avec une table d'harmonie en cèdre massif contre 35% pour l'épicéa Sitka. Par extension ou pourrait même dire que la famille des épicéas atteint 39,5% puisque les autres tables commandées en 2016 étaient à 3% l'épicéa Alpin, 1% l'épicéa Adirondack et 0,5% pour l'épicéa Engelmann. Les autres essences telles que le Sinker Redwood (récupéré dans des rivières), l'érable, l'acajou, le palissandre indien ou encore le Koa Hawaïen et le noyer ne représentent que 0,5% cumulés.

Petr Furch, le patron de Furch Guitars explique cette domination par la haute qualité des essences de cèdre et d'épicéa Sitka ainsi que leur grande disponibilité. C'est également un choix économique puisque les autres essences se révèlent être beaucoup plus chères.

Autres éléments clés du son d'une guitare acoustique, les éclisses et le fond des guitares pour lesquels 40% des clients de Furch ont choisi l'acajou massif pour sa texture prononcée, sa sonorité grave et profonde qui se marie parfaitement avec le cèdre. 17% ont également opté pour le contreplaqué d'acajou le plaçant ainsi à 57% alors que le second du classement le très polyvalent et équilibré palissandre indien atteint 30%, un pourcentage qui devrait être amené à diminuer suite au traité CITES que nous avons déjà plusieurs fois abordé et qui vise à accentuer les contrôles pour mieux protéger l'exploitation durable des différentes espèces de palissandre. Le noyer noir atteint lui 11% offrant des médiums et des aigus très clairs. Les 2% restant sont répartis sur de nombreuses essences dont certaines très exotiques pour lesquelles les qualités esthétiques priment parfois sur l'impact sonore.

Et vous qu'en pensez-vous ? S'agit-il d'une tendance ou seulement de statistiques isolées d'un fabricant ? N'hésitez pas à partager la configuration de votre guitare ou de votre prochaine guitare et d'échanger sur le forum de Guitariste.com.

Retrouvez toutes les guitares Furch sur leur site officiel.