La galère des instruments de musique en avion terminée d'ici un an

La rédaction - Le 13 Mai 2013
La galère des instruments de musique en avion terminée d'ici un an
Julian Lloyd Weber et son violoncelle
En avion, les musiciens avaient jusque là le choix entre payer un siège en plus pour transporter leur instrument ou le laisser dans le chaos de la soute. La Commission européenne prévoit d'en faire de l'histoire ancienne dès l'année prochaine.

Les musiciens comme Julian Lloyd Weber pourront bientôt siroter une coupe de champagne avec leur instrument dans l'avion à moindre frais. La Commission européenne proposera dès l'année prochaine d'abolir le dilemme entre l'achat d'un siège en plus et la chaotique soute à bagages. Un choix imposé aujourd'hui par les compagnies aériennes.

Des musiciens et organisations se sont battus pour cette abrogation en Europe depuis qu'elle est entrée en vigueur aux États-Unis, en février 2012. Les changements que proposent la Commission autoriseront les passagers à prendre de « petits » instruments avec eux (dimensions non précisées). Les compagnies devront quant à elles clarifier leurs restrictions de bagages à la réservation des places comme à l'aéroport.