Go Johnny, go… Mort de Johnny Hallyday

Judicaël Tribillac - Le 06 Décembre 2017
Go Johnny, go… Mort de Johnny Hallyday
Sa voix était sans conteste son instrument de prédilection reconnaissable entre tous, mais c'est aussi guitare à la main que Johnny Hallyday a contribué à introduire le rock'n'roll en France au cours d'une carrière de plus de 55 ans qui vient de s'achever avec l'annonce de son décès ce mercredi 6 décembre 2017. Il a su s'entourer d'une magnifique collection dont 2 modèles fabriqués en France par Franck Cheval et MeloDuende que nous vous proposons de (re)découvrir pour lui rendre hommage.

Loin de moi l'idée de comparer les talents guitaristiques des regrettés Johnny Hallyday et Malcolm Young qui viennent tous deux de nous quitter, mais on peut dire que leurs chansons  respectives se sont retrouvées sous les doigts de la majorité des guitaristes français. Qui n'a pas appris les accords des "Portes du Pénitencier" ou ne s'est pas essayé au riff de "La Musique que j'aime" pour égailler une réunion familiale?  Qu'il s'agisse dans le premier cas d'une reprise de House of the Rising Sun dont le texte fut retravaillé par Hugues Auffray, ou dans le second cas d'une rare composition sur des paroles de Michel Mallory ou dans le millier de chansons écrites pour lui par les plus grands artistes tels que Jean-Jacques Goldman, Michel Berger ou plus récemment Gérald De Palmas, Matthieu Chedid et tant d'autres… qu'on aime ou pas Johnny Hallyday, son impressionnante discographie, son charisme sur scène, sa personnalité et ses tubes sont connus de tous et font partie de la culture musicale française.

Comme à notre malheureusement trop fréquente habitude chez Guitariste.com, nous avons choisi de revenir sur 2 superbes guitares associées à l'idole des jeunes avec pour commencer la Johnny Hallyday Jumbo "The First" réalisée par le luthier Franck Cheval en mai 2000 à l'occasion des 40 ans de carrière de la star. La large silhouette de cette splendide acoustique montre une table d'harmonie en épicéa recouverte d'une élégante finition laquée noire sur laquelle trônent deux plaques de pickguard en ébène bordées d'un filet d'argent et dont l'une porte l'incrustation en abalone de la mention "A tribute to Johnny Hallyday" (un hommage) ainsi que 2 larges ailes d'aigle. Franck Cheval a pris soin également de décorer la tête du portrait de l'artiste composé de 40 morceaux de nacre blanche et d'ébène. La touche en ébène elle aussi n'est pas en reste et reçoit des incrustations en forme de micros Shure SH55 en nacre. On retrouve ce micro découpé sur le talon au niveau de la jonction corps-manche. Comme on peut le constater ci-dessous, cette guitare a été conçue pour être jouée et notamment sur les immenses scènes et autres stades où se produisait Johnny Hallyday, d'où le choix d'une caisse de résonance en érable au grain clair amplifié par le système Matrix Fishman Natural 1. Plus d'infos sur le site des Guitares Cheval.

Johnny Hallyday avait également commandé aux Meloboys de Meloduende Guitars une guitare électrique qui, grâce aux conseils de Lucky, le guitar tech de la star, a abouti à la réalisation de la JH Custom. Il s'agit d'un format hollowbody (creux) inspiré par la fameuse 335 mais avec, comme d'habitude chez Meloduende, un corps en aluminium décoré d'une tête de mort inspirée par l'art mexicain qui pour la scène dispose de lumières bleues faisant ressortir les yeux et le sourire où sont logées les cordes. Le manche est en érable vieilli et la touche en ziricote offrent un intéressant mélange des matières qui apporte de la rondeur et de la chaleur en complément du sustain produit par le corps et les micros TV Jones. L'instrument ne pèse ainsi que 3,7kg sur la balance. A retrouver sur le site de Meloduende.

 

ARTICLES SUR LE MEME THEME

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 789 messages sur le sujet Johnny Hallyday

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement