Peavey HP2 ou le grand retour de la Wolfgang

Judicaël Tribillac - Le 07 Août 2017
Peavey HP2 ou le grand retour de la Wolfgang
Hartley Peavey renoue avec la fabrication de guitares aux USA avec cette nouvelle Peavey HP2 dévoilée au Summer NAMM 2017 de Nashville. Derrière des contours familiers, elle propose un instrument aux prestations élevées pour des tarifs relativement abordable.

Petit retour en arrière sur la collaboration entre Peavey et Eddie Van Halen qui avait abouti entre 1996 et 2004 à la création du célèbre modèle EVH Wolfgang, nom du fils du Guitar Hero, ainsi qu'à la série d'amplis 5150. Le succès commercial fût tel que de très nombreuses versions sont proposées, aussi bien fabriquées aux USA qu'en Corée pour les modèles EXP. Après le départ de Van Halen, Peavey sort en 2006 les HP Special (HP étant les initiales de Hartley Peavey) qui reprennent la majeure partie des spécifications à l'exception du D-Tuner breveté par Van Halen et surtout un corps qui perd son asymétrie et ses cornes arrondies. D'où notre étonnement en découvrant que cette nouvelle Peavey HP2 ressemble à s'y méprendre à une Wolfgang! Peavey justifie le retour à cette forme asymétrique pour apporter un meilleur équilibre global à l'instrument et par conséquent améliorer le confort de jeu.

Le corps en tilleul de cette HP2 reçoit une table bombée en érable, tous deux étant réunis par un double filet crème et noir. Une version intégralement en tilleul sera proposée. Le manche vissé et la touche sont issus de la même pièce d'érable moucheté aussi bien pour des raisons esthétiques que d'unité sonore, et l'ensemble dispose en plus du truss rod de 2 tiges de renfort en carbone pour une plus grande stabilité. Le diapason de la HP2 s'étend sur 24.5" de long en version chevalet fixe "Hardtail" proposée à partir de $1499 dans une finition noire ou blanche avec table plate, contre $1999 pour une table bombée en érable flammé dont le veinage est mis en valeur dans d'autres finitions transparentes et colorées. Après ça il ne reste plus qu'à citer les micros humbuckers spécialement bobinés et trempés dans une cire afin d'éliminer les bruits parasites. Ils sont montés directement sur le corps pour réduire le feedback à haut volume. L'ensemble est piloté par un sélecteur à 3 positions Switchcraft et les contrôles de volume et tonalité permettent de splitter les micros.

Peavey frappe fort avec cette nouvelle HP2 aux tarifs compétitifs quand on connaît le savoir-faire de la maison. Vivement le test pour en avoir le cœur net! Plus d'infos sur le site de Peavey.

Ci-dessous une photo de la Peavey HP Special puis de la Peavey EVH Wolfgang à titre de comparaison: 

ARTICLES SUR LE MEME THEME

Lire les 20 messages sur le sujet Peavey HP2 : la Wolfgang ressuscitée

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :