Taylor revisite la Série 600 en torréfiant les bois

Judicaël Tribillac - Le 02 Février 2015
Taylor revisite la Série 600 en torréfiant les bois
Après la série 800 en 2014, c'est au tour des guitares de la série 600 d'être remises au goût du jour chez Taylor sous la houlette du Master Builder Andy Powers qui utilise notamment le procédé de torréfaction.

A l’occasion du NAMM 2015, Taylor nous présente la nouvelle série 600 qui a été retravaillée par le Master Builder Andy Powers. On retrouve les améliorations proposées l’an dernier sur la série 800 telles que les nouveaux barrages, des épaisseurs de tables et de dos spécialement adaptées à chaque forme de caisse, l’électronique ES2 avec trois micros, la colle protéique et un vernis ultra fin. 

La grosse nouveauté chez Taylor c’est l’utilisation du procédé de torréfaction de l’épicéa Sitka de la table, ce qui semble devenir une tendance actuellement chez les fabricants de guitares acoustiques puisque C.F. Martin présente également sa technologie VTS au NAMM 2015. On soumet le bois à une cuisson soigneusement contrôlée pour le faire vieillir au niveau moléculaire. Le bois offre ensuite moins de résistance qu’un bois jeune et plus de résonnance et d’expressivité.

La série 600 de Taylor est également connue comme la série érable, bois qui est utilisé pour les dos et éclisses de ces guitares. Les États-Unis sont riches en érable un bois local dont la production est à la fois contrôlée et durable contrairement à beaucoup de bois exotiques qui malheureusement disparaissent. Bob Taylor en profite pour mettre en avant les considérations environnementales ainsi que toutes les qualités tonales de l’érable, un bois d’avenir pour le patron de Taylor.

La nouvelle série 600 se compose de 4 modèles : la 614ce au format Grand Auditorium, la 616ce Grand Symphony, la 618ce Grand Orchestra et la 656ce Grand Symphony à 12 cordes. 

Plus d’infos sur www.taylorguitars.com