Wild Customs offre une basse à Adam Clayton de U2

Judicaël Tribillac - Le 17 Octobre 2017
Wild Customs offre une basse à Adam Clayton de U2
La rencontre entre H. Moser & Cie et Wild Customs a donné naissance à une basse rassemblant les univers de l'horlogerie et de la lutherie haut-de-gamme, 2 des passions d'Adam Clayton qui s'est vu remettre l'instrument à Paris lors de la tournée estivale 2017 de U2.

L'idée est née de la rencontre entre l'équipe de Wild Customs avec Laurent Picciotto, fondateur de Chronopassion et Edouard Meylan CEO de H. Moser & Cie, entreprise spécialisée dans la réalisation de montres mécaniques élégantes et raffinées. Ainsi la finition Funky Blue de la Wild Customs H. Moser & Cie Custom Bass est directement inspirée des cadrans fumés de la montre Pioneer Centre Seconds Automatic que possède déjà Adam Clayton. Ce dernier sévit également en tant que spécialiste en art contemporain pour l'édition anglais du magasine GQ si bien que la sobriété et le raffinement ont été des priorités dans le design de cette basse, comme le souligne Blaise Rodier sur le site de Wild Customs. En clin d'œil à l'horlogerie les mécaniques Schaller laissent apparaître leurs engrenages protégés derrière un verre tout comme le fait la cavité au dos de la basse présentant des accessoires électroniques en finition brossée derrière lesquels se cache une électronique et un câblage particulièrement soignés.

Côté lutherie on observe un corps en aulne avec un manche vissé en érable canadien. La plaque arrière de jonction représente le logo de Wild Customs et précise que l'instrument a été réalisé spécialement pour Adam Clayton. Côté face, en bas de la touche en Pau Ferro, on retrouve le blason de Moser gravé sur une plaque alors que la lettre "M" vient orner les boutons de contrôles délicatement ciselés.  Le diapason de 34" se termine sur un chevalet Hipshot et le micro de type Precision bobiné à la main est recouvert d'un capot en bois exotique qui semble irradier par sa position centrale au cœur de la finition Funky Blue.

Comme à chaque fois on en prend plein les yeux avec Wild Customs en attendant d'en avoir plein les oreilles voire même plein les doigts pour ceux qui ont la chance comme désormais Adam Clayton d'avoir un instrument fabriqué par les talentueux luthiers français. Plus d'infos sur le site de Wild Customs.

 

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire le message sur le sujet Wild Customs et Moser offrent une basse à Adam Clayton

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :

Le 03 Janvier 2012