Chroniques
  • Suivez les chroniques et abonnez-vous gratuitement aux lettres d'info de Guitariste.com :

› Serj Tankian, Imperfect Harmonies

Serj Tankian, Imperfect Harmonies

Nicolas Didier Barriac - Le 24 Décembre 2010

En 2006, System Of A Down est rangé au placard. Depuis le groupe s’est plus ou moins divisé en deux. Daron Malakian et John Dolmayan se retrouvent au sein de Scars On Broadway tandis que Serj Tankian partage son temps entre le management de son label (Serjical Strike) et sa fleurissante carrière solo. Cette dernière rajoute une entrée à sa discographie en 2010 avec un second album, Imperfect Harmonies, qui suit la progression logique des débuts Elect The Dead en 2007 et de son adaptation orchestralo-expérimentale Elect The Dead Symphony. Serj Tankian n’a jamais été la force centrale de System Of A Down mais, au détour de ses escapades solitaires, il affirme son identité et pallie de mieux en mieux l’absence de nouvelles compositions du quartette américano-arménien.

L’album s’ouvre sur quelques notes qui laissent penser à une erreur de pressage : le nouveau Cradle Of Filth s’est-il glissé sur Imperfect Harmonies ? Heureusement un piano cabossé prend rapidement le relai d’un riff symphonique aux fortes résonnances guerrières. Tankian exprime ensuite sa malice verbale de sa façon caractéristique. Aucune surprise à l’horizon même si le propos semble plus sérieux et premier degré que d’habitude. Après avoir posé son sujet avec réussite sur Disowned Inc., le chanteur - qui joue également de la plupart des instruments sur cette rondelle - laisse courir sa créativité sur les dix pistes suivantes.


Tankian va alors nous proposer un programme flamboyant de ce qu’il sait faire de mieux : mélanger des genres connus et des références évidentes de manière totalement inédite. Les musiques de films, le folklore arménien, le hard rock à la Jim Steinman / Meat Loaf, le romantisme, le jazz, le baroque et l’électro-rock n’ont pas forcément grand-chose à voir mais, sous la direction du pote de Tom Morello, l’ensemble prend une tournure attirante. Et cette capacité à surprendre tient presque du miracle tant l’artiste, à l’instar d’un Mike Patton, a déjà produit de nombreux coups d’éclats en matière de rock barré truffé d’influences disparates.

Sur les très bons Left Of Center et Deserving?, Tankian mixe quelques gimmicks familiers aux fans de System Of A Down sans pour autant verser dans la redite. Il faut dire que Daron Malakian amenait souvent les riffs tonitruants tels que celui de B.Y.O.B. et que son ex-compère préfère pour sa part la subtilité et le travail dans les détails. Cela ne l’empêche nullement de se rappeler le bon temps sur le refrain de Left Of Center ou l’ensemble de Peace Be Revenged, titre majeur de ce Imperfect Harmonies, et ses arrangements orchestraux qui se substituent au mordant saccadé des guitares.


Cette relative absence sinon de grosses guitares tout du moins de gros son fait le bonheur des titres plus calmes et posés. Néanmoins, il s’agit d’un domaine que Serj Tankian maîtrise nettement moins comme le prouvent Beatus et Wings Of Summer où les lignes de chant manquent de punch et où la linéarité des arrangements passe pour de la fadeur à côté d’autres morceaux bien mieux pensés (Gate 21 pour rester dans le registre des ballades). Imperfect Harmonies a constitué sans nul doute un défi pour son concepteur. Il ne cède jamais à la facilité et ne se montre que très rarement prétentieux. Certes, quelques titres ennuient, d’autres laissent indifférents et seuls une petite poignée valent vraiment le détour mais c’était déjà le cas sur Elect The Dead.

Sans Daron Malakian à ses côtés, Serj Tankian ne parviendra certainement pas à élever son jeu davantage. Pour beaucoup, c’est amplement suffisant. Pour les autres, seule une réunion de System Of A Down pourra de nouveau les captiver.


Line-up :
Serj Tankian (chant+instruments)

Discographie :
Elect The Dead (2007)
Imperfect Harmonies (2010)

Tracklisting de Imperfect Harmonies (en gras les morceaux essentiels) :

1. Disowned Inc. – 4:07
2. Borders Are – 4:38
3. Deserving? – 4:05
4. Beatus – 4:41
5. Reconstructive Demonstrations – 5:04
6. Electron – 3:46
7. Gate 21 – 2:43
8. Yes, It's Genocide – 3:15
9. Peace Be Revenged – 3:59
10. Left of Center – 3:06
11. Wings of Summer – 4:45


Serj Tankian – Imperfect Harmonies
Reprise
www.serjtankian.com 

COMMENTER LA CHRONIQUE