Forum Basse
  • Bienvenue sur le forum basse !   Abonnez-vous aux lettres d'info de Guitariste.com :

› Bauhaus et les post-punks

Bauhaus et les post-punks

Aller à la page:    4
Auteur Message
snail
Special Cool utilisateur

Inscrit le: 20 Oct 08
Localisation: France

Flipper, connaissait pas, Béru oui bien-sûr, ainsi que Klaus Nomi - l'ovni de l'époque …

Un PJI de dépressifs - hehe - voilà une bonne idée
Haut
vinkolat
Custom Top utilisateur


Inscrit le: 04 Feb 07
Localisation: Tubize(Belgique)

J'ai reçu une prestation pour le prochain PJI :

Une des raisons pour lesquelles je me suis mis à la basse. On essaye de se diriger vers un truc du genre ? Ca vous dit/tente ?

Sex Gang Children, c'est un groupe vraiment spécial. Trente ans après, ca devrait être mauvais, vu qu'objectivement au départ, c'est déjà assez limite quand même Malgré tout, à mes oreilles ça tient toujours super bien la route, parce que je l'entend à plusieurs niveaux je pense.
De une, il y a les souvenirs, et à mon âge ...
De deux, j'aime bien les trucs un peu foutraco-grandiloquents (catégorie dans laquelle je range aussi certains morceaux des Béruriers noirs, l'empereur TomatoKetchup par exemple). Alors oui, le violon sonne faux et déplacé. Ils sont habilés arty-exubérants, punk propres (des précurseurs du punk bourgeois p'tet bien ), ce qui leur donne l'air con aujourd'hui, mais inspirait pas mal de monde dans ces années-là, ... et quelques années plus tard (Madonna par exemple, période "Desesperatly Seeking Susan)
Bref, chaque élément pris à part, c'est n'importe quoi, et à l'écoute, oui c'est dissonnant. Mais l'ensemble se tient, paradoxalement, peut-être parce que ...
... de trois, ça résume bien ce que j'ai aimé dans la première moitié des 80s : on l'essaye trois, quatre fois sur scène, puis on le jette sur un disque, on verra si on en vend 150 ou 150.000. Le succès tient à un rien du tout souvent, et heureusement pour moi, je crois qu'à cet époque-là Pascal Nègre n'avait pas encore découvert ce qu'est exactement ce rien du tout lui permettant de refiler la même soupe insipide encore et encore. SGC a manqué de ce rien qui fait la différence pour devenir plus grand, mais ils sont quand même parvenu à me plaire durablement. Au point que même aujourd'hui, ayant perdu le snobisme d'affirmer mes goûts obscurs pour faire le malin, je les défend encore Ha oui, et sauf erreur de ma part, ils ne gravitaient d'aucune façon dans l'orbite de Siouxie

…And Also The Trees, pour les mêmes raisons, je ne sais pas si je l'apprécierais autant passé par une production plus léchée. Ca fait partie du truc, pour moi, de la faire passer tout en arrière plan ... quand il y a une production sensée. A man with a drum passe plus par exemple, il n'atteind plus mes viscères.

Flipper, j'avoue que je ne connais pas. Le nom me dit quelque chose, -non, pas le dauphin , mais sans plus. J'écoute en ce moment, mais ça semble sonner trop ricain pas assez british pour moi.

@Snail : je vois la situation, c'était pareil pour moi, sauf qu'on était 5 ... dont deux amatrices de M.Sardou, fort sympathiques et ouvertes cependant. Des trucs bizarres, on en a écouté ... Genre un live de Sisters à Gand... enregistré sur un dictaphone Zou, considérant que tu connais ce que je connais ... et apprécie grosso modo la même chose, cadeau :


[Edit : en bonus, l'origine du terme Gothique, que je découvre en même temps que vous ... si il faut en croire son auteur.

Citation:
One of the groups coming up at the same time as Southern Death Cult was Sex Gang Children, and Andi - he used to dress like a Banshees fan, and I used to call him the Gothic Goblin because he was a little guy, and he's dark. He used to like Edith Piaf and this macabre music, and he lived in a building in Brixton called Visigoth Towers. So he was the little Gothic Goblin and his followers were Goths. That's where goth came from.

— Ian Astbury of The Cult, (Alternative Press Nov. 1994).

]

_________________
Punk bourgeois :P
Haut
snail
Special Cool utilisateur

Inscrit le: 20 Oct 08
Localisation: France

Une peu que ça me tente, placé sous le signe de la Dark Trilogy, ce PJI s'annonce triste à en mourir (chouette alors !!).

Three Johns, alors là, je pense être passé au travers. Ou alors mes neurones sont carrément éteints
Haut
bustyblonde
Custom Ultra utilisateur


Inscrit le: 02 Sep 09
Localisation: BXL


Trop tôt pour qu'il se couche, le sujet, car…

Il est, quelque-part, un dieu dans une alcôve


…ou carrément un espion dans un taxi. Par exemple.
Morceau qui ne se tient pas trop mal au niveau "neurasthénie dans la progression harmonique":


J'aime beaucoup la production et le mix au scalpel sur ce disque.

_________________
||||
Haut
nicolasdlrns
Custom Cool utilisateur

Inscrit le: 08 Oct 05
Localisation: France

Un gros up pour le groupe qui m'a donné envie de faire de la Basse.

_________________
www.myspace.com/nicolasdlrns
Haut
Page 4 sur 4 Bauhaus et les post-punks › début du sujet
Aller à la page:    4