Forum Chant et autres...
  • Bienvenue sur le forum chant !   Abonnez-vous aux lettres de Guitariste.com :
› Comment se chauffer la voix ?

Comment se chauffer la voix ?

Aller à la page: 1  
Auteur Message
timouton
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 27 Nov 02
Localisation: Lille (59)

Quelqu'un peut-il me dire comment se chauffer la voix ?
Quitte à faire un enregistrement pour entendre comment le faire sans la fatiguer.

La cause de cette question ? Lors des concerts, ma voix se fatigue au bout d'une petite heure... et quand je dois attaquer des morceaux qui montent haut, je sens mes cordes vocales qui sont nouées. Et j'ai du mal à chanter, alors que ces chansons seraient passées en début de concert (même si elles ne sont au départ pas si évidentes).

_________________
Mon blog :http://www.jeuxdecordes.fr
|-> Twitter : @jeuxdecordes
Haut
Draught
Inscrit le: 02 Oct 04
Localisation: France

mmmmhhmmmmmmmmmmmmmm...


Haut
le daim
Inscrit le: 30 May 04
Localisation: France

Tu pointes du doigt deux problèmes, en fait.

- d'abord, d'après ce que tu dis, tu as des difficultés à atteindre des notes hautes.

- ensuite, ta voix "fatigue" assez rapidement.

Tu as non seulement besoin d'un échauffement vocal avant le concert, mais aussi d'exercices de vocalise réguliers pour donner de l'ampleur à ton registre (c'est à dire le panel de notes, non pas que tu peux atteindre, mais que tu peux atteindre sans effort et avec une qualité de timbre).

Il faudrait aussi que tu acquiert la technique de respiration abdominale utilisée par les chanteurs et les comédiens.

Tout le monde peut chanter, c'est un fait. Et tout chanteur à ses faiblesses. Mais l'apprentissage du chant et au moins aussi technique et long que celui des autres instruments ! La plupart des chanteurs apprenent tôt ou tard ces techniques pour différentes raisons, ou se contentent de chanter dans les limites exactes de leurs possibilités, ou ont fait de leurs défauts une marque de fabrique (écoutez Sid Vicious des Sex Pistols ou Iggy Pop, ils sont loin de faire du Pavarotti mais quand on les entends c'est "wahou, rock'n'roll !").

Bon. Je te fais un topo rapide, mais comprends bien que ce serait illusoire d'imaginer qu'un simple texte posté ici puisse régler ton problème : c'est de cours de chants dont tu as besoin ! Il n'y a pas de honte à prendre des cours de chant. Moi, j'aime le rock, mais je prends des cours. Bien sûr les gens que je cotoie dans ce cours n'ont pas les mêmes goûts que moi (eux ça serait plutôt vieille variété française), mais j'ai trouvé un prof ouvert qui a bien compris ce dont j'avais besoin et sait me faire progresser, c'est l'essentiel.

L'échauffement : il s'agit en premier lieu de supprimer les tensions dans ton esprit et dans ton corps. Crois-moi, ça joue énormément ! Par exemple, tu fléchis légèrement les jambes, tu tends les bras vers les haut en insiprant, et tu te relaches d'un coup vers le bas, mains vers tes pieds en expirant. Autre exemple : tu inspires profondément, et tu relâches l'air par à-coups en faisant des "tsss".

Vocalises, ou échauffement "vocal" : les vocalises reprennent toutes le même principe. Une phrase mélodique variable que tu chantes dans des tonalités croissantes, allant du bas de ton registre vocal à son point le plus élevé, avec à chaque fois des écarts d'un ton. Ensuite tu redescends : tu peux alors essayer un ou ton plus bas que ton registre habituel. Pour ces exercices, tu as intérêt à t'aider d'un piano ou autre instrument à moins que tu aies une bonne oreille.

Note : un prof compétent pourrait te dire en quelques heures l'étendue de ton registre (il est différent selon les personnes).

Voix de poitrine (j'appele cela ainsi) et voix de tête : lorsque tu chantes, l'origine du son que tu produit peut varier selon que tu dois faire des notes graves ou aigues. Essaye, chez toi ! Chante une note grave, tu entends comme ça vibre dans ta cage thoracique ? Et maintenant monte un peu dans le registre : le son va être de moins en moinsproduit par la poitrine, ça va se "déplacer" vers le haut". La grande difficulté technique dans tout ça c'est d'être capable de passer naturellement d'une zone de production à une autre. Si tu chantes une mélodie contenant une note grave et une autre aigue, et que tu es débutant, tu vas utiliser la même zone de production pour l'une et pour l'autre, et là ça va "coincer". ca prends du temps de maitriser cela. Mais déjà, sache qu'ouvrir un peu plus ta bouche sur les notes aigues devrait t'aider.

Technique respiratoire : une note chantée, c'est de l'air en vibration comme tout son. Il faut donc que tu emmagasines assez d'air avant de produire ta note ! mais pas trop ! En fait il faut apprendre à mesurer cela. Si tu avales trop d'air avant, tu vas avoir des difficultés à maîtriser le débit et tu vas te fatiguer, si tu en avales pas assez tu auras le souffle coupé et ta note n'aura aucune ampleur ni volume.

Aspire toujours l'air pas le nez, et répète tes chansons a capella en essayant de déterminer à quels endroits tu dois stocker de l'air.

Respiration abdominale : Cette technique respiratoire qui différencie les chanteurs qui "maîtrisent" et ceux qui ne maîtrisent pas va te permettre de produire un "vibrato" digne de ce nom, de varier l'intensité des notes que tu produits à volonté, et prendra le relais lorsque tes réserves d'air seront épuisées. J'aurais bien du mal à t'expliquer ici comment faire pour acquérir cette technique, mais sache que ça n'est pas trés compliqué. va voir un prof !

- prendre soin de sa voix : bon, franchement, ça fait un peu mamie ce genre de conseil mais bordel toutes nos stars préférées entretiennent leur voix, ils font gaffe ! N'attrape pas froid, bois beaucoup d'eau pendant le concert (évite l'eau glacée), ne "force" pas (ça peut signifier modifier la tonalité d'un morceau si ton registre ne permet pas d'y naviguer). La clope : on dit que c'est nuisible au chant. C'est pas faux. lalégende selon laquelle Keith Richards aurait cette voix grâce à la clope est trés certainement vraie, mais il faut reconnaitre que le pauvre Keith a des difficultés à chanter correctement tout ce qu'il veut ! Si la clope t'aide à obtenir ce côté "rauque" qui fait craquer les meufs, elle te colle aussi une sorte de sale petit grain vraiment pas cool sur les notes "douces". De plus, navré de le dire, mais le fait que les cordes vocales soient couvertes d'une pellicule de merde goudronnée n'aide pas à atteindre les notes aigues, au contraire, on a tendance à se mettre à tousser dés qu'on pousse un peu !

Donc clope=prohibé. Et c'est un ex-fumeur qui te dit cela !

Voilà, bonne bourre !

_________________
"Chaque jour, apprendre quelque chose de plus" (devise familiale)
Haut
timouton
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 27 Nov 02
Localisation: Lille (59)

le daim a écrit :
Tu pointes du doigt deux problèmes, en fait.

- d'abord, d'après ce que tu dis, tu as des difficultés à atteindre des notes hautes.

- ensuite, ta voix "fatigue" assez rapidement.

Tu as non seulement besoin d'un échauffement vocal avant le concert, mais aussi d'exercices de vocalise réguliers pour donner de l'ampleur à ton registre (c'est à dire le panel de notes, non pas que tu peux atteindre, mais que tu peux atteindre sans effort et avec une qualité de timbre).

Il faudrait aussi que tu acquiert la technique de respiration abdominale utilisée par les chanteurs et les comédiens.

Tout le monde peut chanter, c'est un fait. Et tout chanteur à ses faiblesses. Mais l'apprentissage du chant et au moins aussi technique et long que celui des autres instruments ! La plupart des chanteurs apprenent tôt ou tard ces techniques pour différentes raisons, ou se contentent de chanter dans les limites exactes de leurs possibilités, ou ont fait de leurs défauts une marque de fabrique (écoutez Sid Vicious des Sex Pistols ou Iggy Pop, ils sont loin de faire du Pavarotti mais quand on les entends c'est "wahou, rock'n'roll !").

Bon. Je te fais un topo rapide, mais comprends bien que ce serait illusoire d'imaginer qu'un simple texte posté ici puisse régler ton problème : c'est de cours de chants dont tu as besoin ! Il n'y a pas de honte à prendre des cours de chant. Moi, j'aime le rock, mais je prends des cours. Bien sûr les gens que je cotoie dans ce cours n'ont pas les mêmes goûts que moi (eux ça serait plutôt vieille variété française), mais j'ai trouvé un prof ouvert qui a bien compris ce dont j'avais besoin et sait me faire progresser, c'est l'essentiel.

L'échauffement : il s'agit en premier lieu de supprimer les tensions dans ton esprit et dans ton corps. Crois-moi, ça joue énormément ! Par exemple, tu fléchis légèrement les jambes, tu tends les bras vers les haut en insiprant, et tu te relaches d'un coup vers le bas, mains vers tes pieds en expirant. Autre exemple : tu inspires profondément, et tu relâches l'air par à-coups en faisant des "tsss".

Vocalises, ou échauffement "vocal" : les vocalises reprennent toutes le même principe. Une phrase mélodique variable que tu chantes dans des tonalités croissantes, allant du bas de ton registre vocal à son point le plus élevé, avec à chaque fois des écarts d'un ton. Ensuite tu redescends : tu peux alors essayer un ou ton plus bas que ton registre habituel. Pour ces exercices, tu as intérêt à t'aider d'un piano ou autre instrument à moins que tu aies une bonne oreille.

Note : un prof compétent pourrait te dire en quelques heures l'étendue de ton registre (il est différent selon les personnes).

Voix de poitrine (j'appele cela ainsi) et voix de tête : lorsque tu chantes, l'origine du son que tu produit peut varier selon que tu dois faire des notes graves ou aigues. Essaye, chez toi ! Chante une note grave, tu entends comme ça vibre dans ta cage thoracique ? Et maintenant monte un peu dans le registre : le son va être de moins en moinsproduit par la poitrine, ça va se "déplacer" vers le haut". La grande difficulté technique dans tout ça c'est d'être capable de passer naturellement d'une zone de production à une autre. Si tu chantes une mélodie contenant une note grave et une autre aigue, et que tu es débutant, tu vas utiliser la même zone de production pour l'une et pour l'autre, et là ça va "coincer". ca prends du temps de maitriser cela. Mais déjà, sache qu'ouvrir un peu plus ta bouche sur les notes aigues devrait t'aider.

Technique respiratoire : une note chantée, c'est de l'air en vibration comme tout son. Il faut donc que tu emmagasines assez d'air avant de produire ta note ! mais pas trop ! En fait il faut apprendre à mesurer cela. Si tu avales trop d'air avant, tu vas avoir des difficultés à maîtriser le débit et tu vas te fatiguer, si tu en avales pas assez tu auras le souffle coupé et ta note n'aura aucune ampleur ni volume.

Aspire toujours l'air pas le nez, et répète tes chansons a capella en essayant de déterminer à quels endroits tu dois stocker de l'air.

Respiration abdominale : Cette technique respiratoire qui différencie les chanteurs qui "maîtrisent" et ceux qui ne maîtrisent pas va te permettre de produire un "vibrato" digne de ce nom, de varier l'intensité des notes que tu produits à volonté, et prendra le relais lorsque tes réserves d'air seront épuisées. J'aurais bien du mal à t'expliquer ici comment faire pour acquérir cette technique, mais sache que ça n'est pas trés compliqué. va voir un prof !

- prendre soin de sa voix : bon, franchement, ça fait un peu mamie ce genre de conseil mais bordel toutes nos stars préférées entretiennent leur voix, ils font gaffe ! N'attrape pas froid, bois beaucoup d'eau pendant le concert (évite l'eau glacée), ne "force" pas (ça peut signifier modifier la tonalité d'un morceau si ton registre ne permet pas d'y naviguer). La clope : on dit que c'est nuisible au chant. C'est pas faux. lalégende selon laquelle Keith Richards aurait cette voix grâce à la clope est trés certainement vraie, mais il faut reconnaitre que le pauvre Keith a des difficultés à chanter correctement tout ce qu'il veut ! Si la clope t'aide à obtenir ce côté "rauque" qui fait craquer les meufs, elle te colle aussi une sorte de sale petit grain vraiment pas cool sur les notes "douces". De plus, navré de le dire, mais le fait que les cordes vocales soient couvertes d'une pellicule de merde goudronnée n'aide pas à atteindre les notes aigues, au contraire, on a tendance à se mettre à tousser dés qu'on pousse un peu !

Donc clope=prohibé. Et c'est un ex-fumeur qui te dit cela !

Voilà, bonne bourre !


Même si je savais pas mal de trucs (c'est bien sympa tout ce speech sur les techniques de chant... à lire pour les débutants donc).

Concernant les techniques de chant, je pense que TOUT le monde n'est PAS obligé de prendre des cours de chant pour les acquérir, moi par exemple, je connais les techniques de respiration abdominales, je maitrise je pense à valeur égale la voix de tête et de "poitrine". J'ai appris cela par moi même au fil du temps. Mais bon, cela n'empêche pas que je vais sûrement m'essayer aux cours de chant... car je pense que l'on a quand même toujours quelque chose à apprendre. Même si ce n'est pas obligé pour atteindre un assez bon niveau.


Le problème que j'exposais en fait, n'est pas que je n'arrive pas à atteindre des notes hautes, mais plutot que j'atteint assez facile des notes aigues (je chante des trucs style Rock you like a Hurricane de scorpions, du calogero...) mais que parfois ma voix se fatigue plus vite (et que j'ai plus de mal à atteindre des notes hautes).

Ce n'est pas dû au stress... je ne pense pas, car je suis assez relax et naturel sur scène. Si quelqu'un à des explications...

_________________
Mon blog :http://www.jeuxdecordes.fr
|-> Twitter : @jeuxdecordes
Haut
le daim
Inscrit le: 30 May 04
Localisation: France

Citation:
Le problème que j'exposais en fait, n'est pas que je n'arrive pas à atteindre des notes hautes, mais plutot que j'atteint assez facile des notes aigues (je chante des trucs style Rock you like a Hurricane de scorpions, du calogero...) mais que parfois ma voix se fatigue plus vite (et que j'ai plus de mal à atteindre des notes hautes).


Si ta voix se fatigue c'est PRECISEMENT parce qu'il y a quelque chose qui pêche au niveau de la technique respiratoire ET au niveau de l'étendue du registre.

Tu peux maîtriser la respiration abdominale sans jamais avoir pris de cours, c'est évident, moi-même j'ai chanté en autodidacte pendant 10 ans avant de prendre des cours et finalement je n'ai pas eu le sentiment d'apprendre quelque chose de trés nouveau quand on a abordé ce point... Toutefois, on ne sait pas nécessairement quand et comment utiliser cette technique au mieux.

Ou je veux en venir ? Si tu ne respire pas correctement dans les morceaux que tu cites (Scorpions, ça n'est jamais facile), tu dois fournir plus d'effort pour atteindre le résultat escompté. Et bien sûr qui dit plus d'effort dit plus de fatigue !

Concernant le registre, il ne s'agit pas de "gagner" des notes supplémentaires, puisque tu dis ne pas en avoir besoin, il s'agirait plutôt de gagner en confort dans la production de ces notes. Cela, seuls des exercices de vocalises réguliers peuvent le permettre.

_________________
"Chaque jour, apprendre quelque chose de plus" (devise familiale)
Haut
timouton
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 27 Nov 02
Localisation: Lille (59)

Merci le daim
Je pense en effet que c'est ça... car j'ai déjà gagné en "confort de chant" depuis que je suis dans mon groupe... je pense que des exercices en effet, me feraient le plus grand bien. Le seul problème, c'est qu'en appart, je ne peux pas trop me le permettre

Il faut que je trouve une solution... mais en attendant, merci

_________________
Mon blog :http://www.jeuxdecordes.fr
|-> Twitter : @jeuxdecordes
Haut
Manu
Vintage Méga utilisateur


Inscrit le: 28 Nov 02
Localisation: Univers Zéro

timouton a écrit :
Le seul problème, c'est qu'en appart, je ne peux pas trop me le permettre


Tu te prends 1 heure dans la journée à un moment raisonnable, ça ne devrait pas poser de problèmes. J'ai une voisine qui fait entre 1 et 2 heures de vocalises par jour (chant lyrique), ça ne me dérange pas plus que ça. Je pense que si tu ne gueules pas (à priori, ce n'est pas le but), et à moins d'avoir des voisins très chiants, ça devrait aller .

_________________
$ Surface de contrôle VS-700C : 1500 € ->http://www.guitariste.com/forums/achat-vente-echange,vds-surface-de-co[...]html $
Haut
timouton
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 27 Nov 02
Localisation: Lille (59)

Ouep tu as raison... en plus je quitte le boulot vers 19H, ça me laisse un peu le temps de m'amuser (je jouerai plutot de la gratte après... avec mon casque ).

_________________
Mon blog :http://www.jeuxdecordes.fr
|-> Twitter : @jeuxdecordes
Haut
bittypouce
Inscrit le: 19 May 05
Localisation: France

faut que tu fasses des exercices avec des gammes et des jeux de voix,...en + faut que tu boives pour pas trop la fatiguer, et pas trop forcer ta voix non plus pendant des répèt' si tu fait dees concerts.
Haut
vdz
Custom Cool utilisateur

Inscrit le: 26 Jun 04
Localisation: Dublin (Ireland)

Timouton, je ne sais pas si tout votre registre est de l'ordre de Scorpions (que je ne connais pas très bien, mais que je crois être haut et difficile à chanter), mais si ta voix se fatigue au bout d'une heure de hard rock, ce n'est pas si mal.

Une heure de set à fond, c'est déjà une perf honnête si tu bouges beaucoup sur scène et que ta voix est puissante.

Perso, après une heure sur scène je suis bien éclaté (bon, ce que je chante est assez exigeant, ça évolue entre du Chris Cornell, du Eddie Vedder et du Serj Tankian). Tout est une question d'endurance. Là, la clope joue beaucoup, t'as moins de souffle qu'un marathonien, c'est clair. Etre relax, oui, c'est primordial. Une ou deux chansons douces et basses dans le set, ça le fait bien aussi (de mon côté, je peux rêver : les autres ne me le permettront jamais :wink.
Boire beaucoup, oui aussi : si possible, de l'eau tiède. Pas de truc frais, et pas de truc gazeux (roter dans ton micro, toujours un grand moment de solitude).

Comme le dis aussi Audrey, ne pas trop forcer dans les répets, et si tu fais plus d'un concert par semaine, je te conseille aussi de reposer ta voix en évitant de trop parler.

Après je m'étale (je métal... ok, je ->>, mais je voulais surtout dire qu'une heure de set, c'est déjà pas mal... Flippe pas pour ça, ça s'acquiert avec l'endurance. Il ne faut pas oublier que les cordes vocales sont des muscles

Rock on,

VdZ.

_________________
'Communism doesn't work because people like to own stuff.' Frank Zappa.
Haut
Page 1 sur 7 Comment se chauffer la voix ?
Aller à la page: 1