Forum Guitare
  • Bienvenue sur le forum guitare !   Abonnez-vous aux lettres de Guitariste.com :
› Difference entre prix de revient et prix de vente

Difference entre prix de revient et prix de vente

Aller à la page:    4
Auteur Message
Nico_las
Vintage Cool utilisateur

Inscrit le: 10 Aug 05
Localisation: Pays de la Loire - FRANCE

Je viens de finir mon stage dans une entreprise d'analyse financière. J'ai eu donc accès aux données des entreprises (marge, cout d'achat, EBE, résultat etc...) mais pas d'entreprise de musique. Ce que je peux dire en tout cas :

- Il ne faut pas regarder la marge commerciale de l'entreprise (prix d'achat/prix de vente). Quand une entreprise se prend 80% de marge sur un produit, en enlevant les taxes, les frais de personnel, les charges diverses, il ne lui reste environ 10/15% de bénéfice net sur la vente. Ce même bénéfice qui permet d'avoir des locaux neufs, du nouveau matériel à disposition, le fait de prendre des risques pour acheter de la marchandises de petites marques.

- Il ne faut pas croire que tous les magasins de gratte ont des patrons qui ont un salaire non proportionnel comme les gars du CAC40. Il y a un mag près de chez moi tenu par un mag sympa mais à 10 bornes du centre ville. Plein de guitares et pas que des Fender et Cie avec de bons ampli (des vintages, vieilles têtes etc) et il a tenu 6 mois. Vraiment dommage !

- Niveau du sujet, le prix de revient (le coût de revient pour être exacte) est le coût d'achat diminué des charges directes (main d'œuvre, fournitures etc...) et des charges indirectes (bâtiment, amortissement, etc...). Donc la différence entre le coût de revient et le prix de vente est le bénéfice net que l'entreprise va réaliser. Donc il est important de parler de prix d'achat et de vente et non de prix de revient.


Voila, après les dépenses de fonctionnement et d'investissement il ne reste pas grand chose des 100% de marge sur un achat de marchandise surtout quand on ne s'appelle pas thiomann et que l'on a pas un site VPC béton qui brasse des milliers d'euros par jours.


EDIT : Les magasins ne sont pas le plus à blâmer mais plutôt toute la chaine en amont. Et puis, si on ne veut pas faire marcher le système allez chez un luthier et vous verrez où passe votre argent !
Haut
chucky o soleil
Special Supra utilisateur

Inscrit le: 16 Apr 06
Localisation: tèr la mêm' !!

l'artisanat....1ère entreprise de france !

_________________
c'est au coeur du pogo qu'il fait le plus chaud !!!

le cri de l'entonnoir, c'est là :http://www.myspace.com/lecridelentonnoir et puis là aussi :http://www.facebook.com/pages/le-cri-de-lentonnoir/207663005924174?ref[...]tnmn
Haut
theguit
Special Supra utilisateur


Inscrit le: 15 Oct 05
Localisation: Heidelberg (Allemagne)

MusashiChan a écrit :

Quand à marger différemment sur les différentes gammes ; presque impossible. C'est tout simple ; un produit est composé quelle que soit sa valeur des mêmes éléments en même proportion : TVA, frais de personnel, frais d'immos, frais de manutention, frais de stockage, frais de com etc...gagner d'un côté pour perdre de l'autre ne servirais à rien du tout. Chaque acteur est obligé de gagner dans les mêmes proportions sur tous les produits ; sinon c'est du bénévolat !

Edit : on ne parle jamais en gestion (en tout cas quand on veut faire tourner une boite) de valeur absolue. Encore une fois vendre sans gagner de l'argent sur un produit peu cher ne sert à rien. Même sur un jeu de cordes ; un magasin doit gagner de l'argent ; la marge fait vivre les acteurs de l'économie ; c'est uniquement le coef de marge (et non la valeur) qui fait qu'une société va mourir ou vivre.


euh... presque impossible ?
les coefs de marge servent juste a faciliter le calcul du prix de vente par rapport au prix d'achat ! c'est pas une obligation !!!

la TVA est transparante pour les entreprises parce qu'elle en collectent et en versent, mais cet argent ne leur appartiens pas.

le coef est pratique parce que ca permet de calculer a la louche a combien tu dois vendre ta guitare pour couvrir tes frais. (je ne reciterai pas ta liste, mais effectivement, le cout des frais comme stockage, chauffage, loyer du magasin, etc... sont relativement simple a calculer, d'autres un peu moins, comme les frais de tresorerie, la com')

Dans l'absolu, si on veut pratiquer l'onanisme sur coleoptère et prendre un exemple pas forcement vrai, une gratte bas de gamme qui restera moins longemps en rayon qu'une gratte haut de gamme pourrait se voir affecter un coeficient de marge moins important parce qu'elle demandera un stockage moins long, et moins d'effort duv endeur pour la refourguer (et venez pas me casser les couilles avec les "ouais, mais une grate haut gamme, ca part plus vite que le bas de gamme"... j'ai dit que je prenais un exemple !)
le prix de vente peut tout a fait être fixé modele par modele... et si on veut aller par là, même instrument par instrument, en fonction de la qualité esthétique, sonore (elle sonne ou elle sonne pas ?)

adapter son offre tarifaire au marché... c'est pas forcement une mauvaise idee, non ?

que tout le monde y gagne, ca, c'est la regle de base d'un business sain et durable !

_________________
Artificial intelligence is no match for natural stupidity (anonymous)
Haut
chucky o soleil
Special Supra utilisateur

Inscrit le: 16 Apr 06
Localisation: tèr la mêm' !!

la solution serait peut etre que les luthiers français développe leurs produits (j'imagine qu'ils essayent déjà bien) pour en faire de réelles marques, comme vigier.

serait ce le public français qui serait frileux façe à ce choix ?
ou les luthiers préfèrent il en rester au stade de l'artisanat ?

_________________
c'est au coeur du pogo qu'il fait le plus chaud !!!

le cri de l'entonnoir, c'est là :http://www.myspace.com/lecridelentonnoir et puis là aussi :http://www.facebook.com/pages/le-cri-de-lentonnoir/207663005924174?ref[...]tnmn
Haut
dino_10
Custom Top utilisateur


Inscrit le: 05 Oct 03
Localisation: Herpont (51, France)

je pense que le probleme est plus profond que ça. Il faut savoir qu'en France on a beaucoup de petite entreprise (de tout age) et quelques très grosses (toute très agées) et surtout, assez peu de moyenne entreprise.

a mon avis, le probleme vient du coût de la main d'oeuvre. Perso, en tant que patron, je ne compte pas mes heures passées à fabriquer mes instruments. par contre, si je prends quelqu'un qui est payé au smic, je ne suis même pas sur qu'il soit capable en 35heures de fabriquer suffisamment d'instrument pour pouvoir se payer (charges comprises). sans compter qu'il va falloir le former et que peut-etre il ne fera pas l'affaire (dans ce cas, combien me coutera un licenciement ?)

a mon avis, tu as là la majorité des freins au développement des petites entreprises françaises.

_________________
Ma marque de guitare c'est :
un site :http://www.dino-guitaredefrance.com = Photos, Vidéo...
un blog :http://dino-guitaredefrance.blogspot.com = Photos des fabrications en cours
Haut
grizzli68
Custom Top utilisateur

Inscrit le: 10 Sep 04
Localisation: France

Pas tout a fait d'accord tu dis: "C'est tout simple ; un produit est composé quelle que soit sa valeur des mêmes éléments en même proportion : TVA, frais de personnel, frais d'immos, frais de manutention, frais de stockage, frais de com etc..."
La TVA est proportionnelle au prix de vente certes mais le reste? frais de personnel par ex ne me dis pas que le salaire de l'employé est different selon que qu'il vends une giby ou une stagg, que les frais de manutention ou de stokage sont differents...
Il y a des coûts fixes qui sont les même quel que soit le produit.
En fait la difference de prix au sortir de l'usine n'est pas enorme entre une giby et une stagg. Il y a une difference sur les matériaux certes mais pas aussi enorme qu'on pourrait le croire et sur les salaires mais compensé partiellement par les taxes à l'importation des produits chinoix. La majorité du benef est pour la boite (la réputation se paye et ça, c'est quelque chose d'immatériel ) A cela se ratoute tout ce qui s'exprime sous forme de pourcentage à commencer par l"état: 19,69% de TVA sur 1000 € c'est pas la même chose que 19,6% sur 150€. Les coûts fixes étant par définition identiques.
Bref tout ça pour dire que le luxe se paye. Est ce que la précision entre une Rollex et une montre se supermarché justifie une telle difference de prix? surement pas... oui mais une Rollex ca n'a pas de prix idem pour une giby et c'est très bien comme cela
Haut
Page 4 sur 4 Difference entre prix de revient et prix de vente › début du sujet
Aller à la page:    4