Comment apprendre les bases du Blues à la guitare ?

La rédaction - Le 09 Mai 2014
Comment apprendre les bases du Blues à la guitare ?
Apprendre à jouer du blues à la guitare est essentiel pour pouvoir appréhender différents styles à la guitare. Comment sonner blues ? Par quoi commencer pour démarrer le jeu blues à la guitare ? Armé de sa Gretsch Billy Bo, Brice Delage, bluesman et spécialiste du style sur le site Guitare Live répond à la question

1. Avant de rentrer dans le sujet

Pour cet article, nous allons évoluer sur le fameux blues standard à 12 mesures dans la tonalité Mi, et voir les différents ingrédients qu'il faut pour sonner comme si vous étiez nés « là bas » ! Pour certains, il s'agit d'un voyage musical, pour d'autres d'un véritable dés-apprentissage de règles établies. Le Blues étant une musique de transmission orale, vous verrez que parfois des bizarreries peuvent s'y glisser, et il vous faudra chercher le sale, la poussière, le fond du temps pour ne pas tomber dans le piège d'un blues sans saveur joué trop sagement. Ready to roll ? Lawd have mercy.

 

2. La base rythmique

Dans ce premier exercice, je vous propose d'aborder de plusieurs manières une seule cellule rythmique à interpréter aux doigts, au médiator, en croches binaires et ternaires. Prenez le temps de sentir les notes graves résonner dans votre corps, de bien bender la corde grave d'un quart de ton (approximatif) et chercher la couleur hybride entre le majeur et mineur.
Conseils : Imaginez que la guitare est légère comme un plume et qu'elle se situe à une relative grande distance de vous. Cela aidera à prendre conscience du côté hypnotique du blues. Ayez tendance à accentuer les contretemps (croche impaires) plutôt que les temps.
Pièges : Surtout, ne pas jouer trop vite...
 


 

3. Un riff basique et efficace

En complément de la rythmique vue précédemment, voici un riff à caractère répétitif, décliné sur les trois accord (Mi, La et Si) du morceau abordé à la fin du cours. Impossible d'en attribuer la paternité à qui que ce soit, mais vous pouvez l'écouter par exemple sur « Rock me Baby » de BB King. La difficulté ici est de jouer les cordes graves avec le médiator, et les notes médium avec l'annulaire. Toujours dans cette recherche d'hybride majeur/mineur, n'hésitez pas à tirer d'un quart de ton les notes aiguës.
Il y a une différence entre la cellule de l'accord de Si montré dans cette vidéo et celle du morceau complet en fin de cours. En revanche, les tablatures respectives concordent avec les vidéos. Le blues n'est pas une science exact...
 
 

4. Pentatonique et bourdon de basse

Aucune règle pour cet exercice, aucun tempo. A vous de vous habituer à jouer les notes de la gamme pentatonique mineure Mi près du talon avec les doigt (annulaire et majeur), tout en jouant en même temps les notes graves Mi, La et Si. Entraînez-vous encore aux bends d'un quart de ton sur toutes les notes, pour « déminoriser » cette penta toute froide, ainsi que toutes les combinaisons de hammer / pull-off possible dans cette position du manche. Seuls votre goût, votre oreille et votre expérience détermineront la façon de faire à retenir. On distingue instantanément le jeu de John Lee Hooker, de SRV, de Billy Gibbons alors que leur vocabulaire de base est identique. Le secret est là !
 
 
 
 

5. Pentatonique et bourdon de cordes aiguës

Même chose que pour l'exercice précédent, mais avec un bourdon aigu, et la penta se retrouve démanchée.
 
 
 

6. Un premier blues, sur deux grilles

Synthèse de ce premier cours, voici sur deux grilles complètes un morceau comportant une partie rythmique et une partie lead que vous retrouverez à gauche et à droite du mix. La grille est tout ce qu'il y a de plus standard : E E E E | A A E E | B A E E . Elle se doit d'être « sentie », son apprentissage peut parfois demander du temps, les carrures* et les cadences* d'un blues à 12 mesures demandent à être apprivoisées par l'oreille. 
*Carrure : Cellule de 4 mesures
*Cadence : Enchaînement d'accord souvent conclusif, impliquant une tension harmonique et appelant une résolution ou une modulation.
 
 
 
Ce cours est extrait du parcours Blues "Apprendre le Blues, les bases du style" proposé par Brice Delage. Ce parcours débutant est composé de 5 cours comportant 22 vidéos d'une durée totale de près de 1H15. Voici le sommaire du parcours :
 
Section 1 : Apprendre le Blues, les bases du style (partie 1)
  • 1 Avant de rentrer dans le sujet
  • 2 La base rythmique
  • 3 Un riff basique et efficace
  • 4 Pentatonique et bourdon de basse
  • 5 Pentatonique et bourdon de cordes aiguës
  • 6 Un premier blues, sur deux grilles
 
Section 2 : Apprendre le Blues, les bases du style (partie 2)
  • 7 Rythmique à la manière de Jimmy Reed
  • 8 Un rythme à retenir (riff a)
  • 9 Un rythme à retenir (riff b)
  • 10 Pentatonique et bourdon de basse
  • 11 Notion d'anacrouse et glissés
 
Section 3 : Apprendre le Blues, les bases du style (partie3)
  • 12 La fameuse « pompe » de Fats Domino
  • 13 La « pompe » de Fats Domino, suite
  • 14 Motif en sixtes
  • 15 Naissance du solo
Section 4 : Apprendre le Blues, les bases du style (partie4)
  • 16 Notion de Turnaround
  • 17 Riff Lead Répétitif
  • 18 Quelques autres Turnarounds, pour relancer ou conclure.
 
Section 5 : Apprendre le blues, les bases du style - (partie 5)
  • 19 Phrases lead
  • 20 John Lee Hooker
  • 21 Turnaround final
  • 22 Play dem blues ! Morceau entier
 
 
Vous pouvez vous procurer l'intégralité du parcours pour 5 euros seulement sur Guitare Live ! Le site propose plus de 800 cours de guitare dans de nombreux styles pour tous les niveaux de débutants à avancés. Guitare Live publie les nouveaux cours tous les mardi et vendredi à 16h et est accessible en abonnement à partir de 4 euros par mois seulement. Voir toutes les offres de Guitare Live.
 

POUR ALLER PLUS LOIN

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

COMMENTAIRES (2)


@mesigue
# Publié par @mesigue le 05/05/2016 à 11:17   Répondre
Bonjour,
Alors comme çà le bluesman c'est un mec qui s'en fout, qui joue au hasard, qui aime les sons "sales". En un mot c'est le mec brouillon au QI inférieur à 70...
Je t'invite donc d'écouter gary's gone de Fred Chapellier et d'essayer de le jouer comme çà au hasard de manière sale et on verra...
Non, le Curl-Blues (tiré d'1/4 de ton) ne se fait pas n'importe où et pour aucune raison...
Non, nous mettons un soin particulier sur la finition de nos phrases et quand on joue plusieurs cordes simultanément ce n'est pas pour faire "sale" mais bien pour apporter des harmoniques précises et choisies.
Tu devrais sortir de ton bayou et écouter Joe Bonamassa (Blues Rock) ou Fred Chapellier (Blues moderne et électrique, comme il aime à le dire), si les origines du Blues sont issues des noirs, il a évolué comme toute musique. Diras-tu au Jazzman qui jouera un Blues-Jazz que son jeu est sale ?
Est-ce que le jeu de Jimy Page est sale ? Je rêve ! Dès que l'on parle Blues la majorité des gens ne voient que le blues suffle et en mi, alors que 80% de la musique moderne trouve ses racines dans le blues, même le RAP...
SOLOING
# Publié par SOLOING le 05/03/2015 à 15:15   Répondre
Est ce tu joues du SAM LIGHTNIN HOPKINS
Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement