Bien vendre son matos en 10 points !

Kévin Cintas - Le 16 Septembre 2016
Bien vendre son matos en 10 points !
Soit vous avez un banquier très sympa, soit pour financer votre nouveau coup de G.A.S., il va falloir vendre la guitare dont vous vous servez le moins. Mais avec la profusion des annonces qui remplissent les sites d’achat/vente, il va falloir être très bon sur la rédaction et la mise en valeur de la vôtre. Avec plus de 15 années d’expérience sur le forum achat/vente de G.com, on s’est dit qu’on pouvait peut-être faire quelque chose pour vous. Vous allez voir, c’est pas si dur de vite vendre sa guitare !

Les 7 Règles de Base

Avant même de penser à des contenus additionnels qui mettraient votre guitare en valeur, il va falloir faire un petit effort pour pondre une annonce de base qui soit vendeuse.

Annonce pour guitare guitariste.com
Annonce propre, illustrée et précise

1) La marque et le modèle, parfaitement tu connaîtras !
Le premier point crucial est de connaître parfaitement la marque et le modèle de l’objet de votre vente. Allez motiver d'éventuels acheteurs à cliquer sur votre annonce pour votre belle “7ender Startocasteur” (ne riez pas on a déjà vu ça, voire pire) !
Au mieux vous vous ferez reprendre par tous les guitaristes du coin. Au pire vous deviendrez l’objet de railleries parfois disproportionnées, mais qui auront pour résultat de discréditer immédiatement votre vente.
Ne parlons même pas des moteurs de recherche qui seront aussi aveugles à votre annonce qu'un végétarien devant un steak saignant.
Tenez-vous le pour dit, n’écorchez pas le nom ou le modèle de votre matos !

annonce guitare mal renseignée
La guitare Libanez venue d'orient...

2) À l'orthographe tu veilleras !
Vous vous imaginez envoyer un chèque de 800 euros à celui qui écrit : “Van empli Marchal IBM800 pour guitar elèctric. Bonne état tré peu utilisé. envoi avec des fré de por” ?
La réponse est certainement non. Enfin je l’espère pour vous.
Nul besoin d'être le Balzac de l'achat-vente. Rédigez votre annonce dans un français clair. Évitez les figures de style qui alourdiraient votre propos. À moins d'être sûr de votre humour, gardez les jeux de mots, calembours et éventuelles petites vannes pour vos amis ou votre famille. Si vous vendez "une guitare sèche qui n’est pas mouillée" il est peu probable qu'un futur acheteur soit disposé à excuser ce trait d’esprit.

3) Des détails tu donneras !
Si l’ampli que vous vendez n’est jamais sorti de chez vous, s’il a été retubé deux semaines plus tôt par un pro (que vous pouvez nommer) alors il faut le préciser. Cela ne peut être que bénéfique.
Ne passez pas sous silence les éventuelles pocs ou rayures sur la table de votre guitare, ni les accros sur le tolex de votre ampli. Il n'y a rien de pire qu’un acheteur mécontent d’avoir été floué sur la marchandise.

4) Les anecdotes tu éviteras !
Malheureusement, l’histoire de votre guitare adorée n’intéresse que vous. Votre grand-mère vous a acheté cette guitare et vous l’aimiez beaucoup (votre grand-mère pas la guitare) ? C'est bien, mais personne n’est sensible à ce genre d’histoire au point d'accepter de payer 20% de plus pour sa valeur sentimentale.

5) Les jugements de valeur tu proscriras !
"C’est la meilleure guitare que j’ai jamais jouée" ! Mais pourquoi s'en sépare-t-il se demande inévitablement l’acheteur ? Là, vous pourrez argumenter autant que vous voulez, la vente ne sera pas aisée.

6) Des raisons objectives tu préciseras !
Des raisons objectives qui aident un futur acheteur à se projeter sont parfois utiles à préciser.
Vous utilisez cette guitare sur un projet particulier ? Votre pédale de disto fait doublon avec une autre sur votre pédalier ? Vous cherchez à changer de son ? Indiquez-le dans l'annonce.
Vous êtes juste atteint de G.A.S. ? Inutile de le préciser, nous le sommes tous (Ca fait tout de même toujours rire de voir une autre victime du syndrome).

7) Au juste prix tu évalueras !
Faites-moi plaisir, oubliez les prétendus argus des sites en tout genre. Bien souvent ces argus ne sont basés que sur un vague calcul qui prend en compte le prix du neuf et le prix dans les annonces que monsieur-tout-le-monde a postées. Autant dire que ceci n’a aucune valeur.
Sachez que personne ne vous achètera un produit, même si vous l’avez acheté deux semaines plus tôt et qu'il est comme neuf, à 90% du prix neuf. Dès que vous sortez du magasin, votre produit perd environ 30% de sa valeur. Eh oui, tous les instruments ne prennent pas de valeur avec le temps. C’est même plutôt rare !
Vous pouvez surfer sur les sites de vente d'occasion pour essayer de repérer à quels prix sont partis les même instruments et au-dessus de quel prix le vendeur a dû se garder son matos.
Soyez réaliste. Même si vous aimez vraiment votre instrument, un prix trop élevé n’invitera même pas l’acheteur à simplement se renseigner.
Si un troc ne vous fait pas peur, précisez donc que vous êtes ouvert aux échanges et par quel type de matériel.

C'est le moment de faire un point récapitulatif. Une annonce de base se constituera à minima :
- D’un titre avec marque et modèle
- D’un rapide descriptif de l’état de l’objet et les raisons de la vente si elles sont objectives
- D’un prix ferme ou à débattre
- D’une localisation
- De la possibilité ou non d’expédier le matos et une estimation des frais de port le cas échéant

Ça c’est pour l’annonce de base. Si vous voulez vendre du matériel plus rare, plus prestigieux, plus cher, plus rapidement, il va falloir faire mieux que les 7 points précédents.

Les bonus pour mieux vendre

Mon texte de légende
Photos floues et sombres, on ne voit pas l'instrument !

8) Des photos tu ajouteras !
Là, on trouve de tout… les photos officielles de la marque, les photos prises au téléphone portable, les photos d’art, les photos de vous avec la guitare, etc...
L’idéal est de prendre vous-même quelques photos de l’instrument. Pour cela, pas besoin de s’appeler Cartier-Bresson ou de faire partie de l’agence de photographes Magnum.

À éviter : On n’utilise pas les photos officielles de la marque, ni des photos qui ne sont pas prises par vos soins, même si c’est exactement le même modèle que vous vendez. Jamais !
À manier avec précaution : N'utilisez les photos de votre six cordes en concert que si elles apportent vraiment quelque chose à l’annonce. Si c'est le cas, il faudra en plus que la photo soit propre et mette le matos en valeur. Inutile de préciser que la photo floue, trop sombre, au café des sports, avec votre maman au premier rang, ne va pas rendre sexy votre vente.
Quelques conseils pour réussir vos photos.

Mon texte de légende
Bien plus stylées les chaussettes avec sandales !

Choisissez un endroit lumineux. Que vous ayez un petit APN ou un téléphone portable, la photo ne sera que plus belle s’il y a un maximum de lumière naturelle.
PAS DE FLASH. Par pitié, n’utilisez pas le flash de votre appareil ! Son reflet et sa lumière blafarde ne sont pas des atouts pour votre vente. On évite aussi les néons de la salle de répèt' et les lumières trop jaunes du salon. La lumière naturelle à tout prix !
Prenez une photo de la face et du dos de votre instrument. Faites quelques plans rapprochés. Prenez des photos distinctes des éventuelles accros, rayures et autres pocs que pourrait présenter l'instrument.
Dernière chose : si vous posez votre guitare par terre pour la photo, faites en sorte de ne pas la poser à même le sol. Cela ne rassure pas sur le soin apporté à l’instrument. Mais surtout, SURTOUT, ne photographiez pas vos chaussettes ! Ne parlons même pas de ceux qui nous font l’honneur de leurs gros orteils velus et pas tellement "pédicurés" ! Sortez vos pieds du cadre bon sang !

En résumé :
Pas de flash
Pas de lumière de salle à manger
Pas de chaussettes
De la lumière naturelle
Une photo plan large
2 ou 3 photos de dos et profil
Des plans clairs des éventuels défauts

Mon texte de légende
Traces de doigts-poussière-flash, le trio gagnant

9) Tes traces de doigts tu nettoieras
Même si ça ne gêne en rien le son de votre instrument, un petit nettoyage de la guitare, de vos pédales ou de votre ampli n'est pas un luxe. Les traces de doigts et les amas de poussière sur une photo ne font pas bon effet sur l'acheteur. Un chiffon en coton humidifié suffit pour nettoyer correctement les vernis de vos guitares. Un pinceau large sera idéal pour chasser la poussière qui s'accumule sous les cordes au niveau de la tête, du chevalet ou des micros. Même chose pour vos amplis !

 
10) La vidéo avec parcimonie tu utiliseras !
Un média très difficile à manipuler. Sous peine de voir se produire l’effet inverse recherché, il faut être conscient de quelques petites choses.

Premier cas :
Vous jouez très bien et vous avez moyen d’enregistrer un bon son et une image assez nette. Ne vous gênez pas, c’est un gros plus. Essayez de coller au plus juste de ce que vous savez tirer de l’instrument. Si vous vendez une Ibanez 7 cordes Signature Korn, ne jouez pas l’accompagnement du dernier Avril Lavigne. Soyez cohérent.
Si vous êtes capable de tirer un blues fantastique de cette guitare, très bien, mais dites-vous que les gens qui vont rechercher une Ibanez K7 ne le font sûrement pas pour jouer du blues. Soyez également conscient que les bluesmen n’iront même pas cliquer sur votre annonce.

Second cas,
Vous êtes un guitariste moyen/débutant.
Ça va être nettement plus compliqué. Si vous êtes débutant ou pas très bon, il est fort probable que les techniques d’enregistrement de son ne soient pas votre fort non plus. Ce qui pourrait ressortir de cette vidéo, même si vous faites tout ce que vous pouvez, c’est un son mal maîtrisé avec un guitariste qui se débat pour faire le mieux possible. Peu probable que ça aide la vente.
De même que jouer Smoke on the Water, Smells Like Teen Spirit, Nothing Else Matter, Apache, Jeux Interdits, une grille de blues basique, une impro sur penta avec bends pas très justes…sont totalement prohibés ! C'est direct la cour martiale ! Mettez-vous à la place d’un acheteur.

En résumé
Choisir des morceaux représentatifs du matériel
Avoir une prise sonore irréprochable
Avoir un cadrage clair sur la guitare
Pas de vidéo si on ne joue pas correctement

Bien entendu, des exceptions existent. Certains n’ont jamais réussi à vendre leur instrument et ont dû se résigner à le garder. C’est aussi un problème d’offre et de demande dont on ne peut malheureusement pas influencer les oscillations.
Parfois, il faudra être patient ou prompt à brader votre matos.
Rendez-vous maintenant sur la section achat/vente de Guitariste.com pour nous montrer que vous avez su mettre en application ces conseils !

COMMENTER l'ARTICLE

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement