Test pédale Diezel VH4

Richard Chuat - Le 09 Février 2017 - Note Guitariste.com : (5/5)
On connaît depuis longtemps la marque allemande Diezel et ses amplis dont la réputation n'est plus à faire. Avec la pédale VH4, on retrouve le grain et les caractéristiques principales d'un des plus célèbres amplis de la marque, le VH4. Attention très gros son en perspective !

Nous évoquions il y a quelques mois la sortie de la pédale Diezel VH4. Compte tenu des éloges autour de cette pédale sur les forums et par son adoption par diverses guitaristes emblématiques (James Hetfield, Richie Sambora... etc.), nous tenions à la tester pour en avoir le coeur net.

Apparence de la VH4

Pédale Diezel VH4Quand on ouvre l'emballage et qu'on découvre la bête, on n'est pas surpris par le look et la couleur. On retrouve le gris et le noir typiques de la marque ainsi que D de Diezel (telle la face avant d'une tête d'ampli), astucieusement placé au niveau du bouton poussoir. On remarque tout de suite les finitions impeccables du boîtier et des différents boutons de réglages. Ce qui est plus surprenant, c'est le poids plume de cette pédale qui semble visuellement plus lourde que ce qu'elle est en réalité.  Les dimensions de la pédale sont plutôt imposantes et celle-ci prendra un peu de place dans un pedalboard standard. Petit détail intéressant, on trouve dans la boîte plusieurs adaptateurs pour le transformateur selon le pays dans lequel vous êtes. Vraiment pratique.

Caractéristiques de la pédale

Côté réglages on retrouve les potards d'égalisation classique comme Treble, Middle et Bass qui vont nous permettre de sculpter le son. On trouve bien entendu un réglage de Gain qui sera très important ainsi qu'un Master général pour contrôler le volume de sortie, une Presence et un Deep qui permettront d'ouvrir plus ou moins le son et de renforcer certaines fréquences. La pédale est alimentée  via un transformateur en 12-18V.
Diezel VH4 : caractéristiquesAu niveau entrée/sortie, on trouve une entrée guitare bien entendu (Guitar Input) et 2 sorties, selon comment vous choisissez de brancher la pédale. On a une sortie prévue pour se brancher de manière classique à l'entrée de la l'ampli (Out to Guitar Amp) ou alors on peut passer directement dans la boucle d'effets si vous en possédez une, en reliant la 2ème sortie prévue à cet effet au send de la boucle (Out to Power Amp). La partie pre-amplification est shuntée et vous n'utilisez alors que l'étage de puissance de l'ampli. Vous ne contrôlez ainsi que le volume via l'ampli, le reste étant inactif. Vous pouvez donc sculpter le son avec les réglages sans risquer que votre ampli ne dénature un peu le son de la pédale. L'inconvénient de cette manœuvre est que vous n'avez plus de son clair.

Le son de la Diezel VH4

Ça y est, la bête est branchée. Le test est réalisé sur Vigier Supra 7 cordes, micro DiMarzio Blaze, tête d'ampli Brunetti XL Revo (canal clair avec tous les réglages à midi), baffle 2*12 Laboga (V30) et micro Sennheiser 609 pour repiquer le tout.)



Une belle et puissante LED bleue nous indique que la pédale est active lorsqu'on presse le bouton poussoir. Les différents réglages répondent très vite lorsque l'on tourne un tout petit peu les potards. Avec un gain quasiment nul on a déjà un son très rock, et quand on boost un peu celui-ci au quart de la course, on passe déjà à un autre niveau de son. A manier donc avec précaution. Le Deep sera lui aussi à mon avis à manier sagement. Il va épaissir les power chords pour des rythmiques simples mais va faire baver un peu le son sur des riffs plus techniques avec pas mal de notes. Donc pour garder de la clarté, mieux vaut ne pas trop insister dessus. En creusant les médiums et en jouant avec la Presence et le Deep, on trouve vite un très gros son métal. En solo, en poussant un peu le gain, on obtient un son bien chaud et bien tranchant en micro aigu et de belles rondeurs en micro grave, les caractéristiques de ceux-ci étant bien respectées.

Conclusion : que vaut cette pédale Diezel ?

Cette pédale a donc bien des atouts pour ceux qui sont branchés musiques de l'extrême. Les guitaristes plus cool ne seront pas en reste avec une belle précision, de la rondeur et de la dynamique sur les rythmiques plus rock. Le son est gros, un régal.

Les plus :

- La finition
- La palette sonore
- Les 2 possibilités de sortie

Les moins :

- Le prix bien sûr

Prix constaté :

289 € TTC

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

COMMENTAIRES (5)


madchap
# Publié par madchap le 19/02/2017 à 10:42   Répondre
Garde ton agressivité pour toi stp....et comme tu le dis si bien pas besoin d'un bac+10 pour savoir que si l'on n'aime pas le grain Diezel...et bien il ne faut tout simplement pas acheter une pédale de la marque...
"mais quoi qu'en fasse toujours ce grain Diezel omniprésent,beurk !!"
c'est pareil pour toutes les marques ma grande.....c'est justement ça le but d'une marque...
lloîc
# Publié par lloîc le 19/02/2017 à 11:05
Quand je jouais avec une VH4,il y a eu une petite panne dessus (rien de grave). Le pote qui tenait le magasin,en attendant m'avais prêté une tête Soldano (avec très peu de réglages dessus).

J'avais jamais essayer cette marque auparavant,eh ben j'ai pris une telle claque que cela a fait passer la VH4 pour une tête à transo à coté !!
Du coup après réparation,revente directe de la VH4.
Non non pour l'agressivité,mais le "faut il encore savoir s'en servir"... J'ai 35 ans de gratte et des pédales j'en ai eu un wagon,donc t'inquiète,je sais m'en servir.
Le gros point fort de la VH4 reste son canal clean excellent,par contre crunch et disto archi dégueulasse !!
Ou alors excellent mais uniquement pour jouer du hyper méga super trash metal,avec chanteur qui beuglent comme des barbares en rut !! Pour tout le reste,c'est juste zéro !! (avis perso bien entendu.)
lloîc
# Publié par lloîc le 11/02/2017 à 15:32   Répondre
Quand on sait s'en servir....
Pas besoin d'un bac + 10 hein !

Oui "on peut faire du blues" avec,mais pour ça y a tellement mieux,qui plus est pour beaucoup moins cher.
Non le grain reste très très typé metal et c'est le moins que l'on puisse,elle est polyvalente.... dans le metal mais quoi qu'en fasse toujours ce grain Diezel omniprésent,beurk !!
madchap
# Publié par madchap le 11/02/2017 à 15:16   Répondre
de l'avis ci dessous ...et non ci dessus en fait !!
madchap
# Publié par madchap le 11/02/2017 à 15:10   Répondre
Pédale extrêmement polyvalente
du blues au métal ....quand on sait s'en servir. Je suis aux antipode de l'avis ci dessus...

evidement il faut aimer le grain Diezel

mais branchée sur un Blackface par exemple et bien réglée, j’approche un son proche de l'OD qu'a Eric Johnson...
apres oui ca fait auss du tres gros son si besoin...

il faut bien jouer sur le depth/presence et les EQs.
lloîc
# Publié par lloîc le 09/02/2017 à 21:43   Répondre
Je déteste (et le mots et faible) le son de cette pédale. Nous avons là une disto très high gain au son tranchant comme un razoir,très agressive,très précise, les sons délivrés sont très très froid et hyper moderne. "Pas musicale" du tout (à mes oreilles).

La pire pédale de disto qu'il m’aie été donné d'avoir. Achetée neuve,essayée deux jours à fond,puis revendue dans la foulée. Absolument impossible d'avoir un son chaud et organique/vivant et/ou "chantant" avec cette pédale.

C'est juste valable pour de la rythmique méga brutal de dingue. Faire une belle ligne mélodique avec cette pédale n'a aucun sens,"votre mélodie sera moche" car le son délivré n'est pas du tout adéquat pour pouvoir sublimer ou ne serait ce que mettre en valeur une belle mélodie.
A acheter en connaissance de cause....
Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement