Les Paul Standard 2016 T et HP

Nicolas Minier - Le 20 Septembre 2016
Depuis des années, Gibson oscille entre sa tradition et son envie d'innover. Pas facile de donner de nouvelles couleurs aux modèles légendaires de la marque américaine. En plus de son histoire gravée dans le marbre, elle se heurte souvent au conservatisme des musiciens. Ils ont finalement tranché, pour 2016 ce n'est pas un modèle standard de Les Paul, mais deux qui voient le jour. L'un dans la lignée "old school", l'autre dans le 21ème siècle. Passé contre futur, vieux sage contre rookie, Les Paul Contre Les Paul !

Aujourd’hui une petite review  sous forme d’un comparatif entre deux Gibson Les Paul, le modèle 2016 T et le modèle plus haut de gamme 2016 HP. L'ensemble de cette review reprendra globalement la même structure que le précédent comparatif entre les deux Gibson Firebird 2016.

Voici donc le sommaire :
1 - Présentation
2 – Un petit tour des deux modèles
3 - Tests de sons (avec timings de la vidéo)
4 - Caractéristiques techniques
5 - Conclusion


1 - PRESENTATION
Alors voila, j’ai précédemment eu l’honneur d’avoir entre les mains deux Gibson Firebird, le modèle 2016 T et le modèle 2016 HP que j'ai eu le plaisir de tester et comparer, eh bien aujourd'hui , en avant pour un comparatif entre deux Les Paul, le modèle 2016 T et le modèle 2016 HP.

Comme vous devez vous en douter, il s’agit là aussi de deux modèles 2016 !

Je vais donc tester les deux grattounes sous forme de comparatif pour voir, ou plutôt entendre ce que l’on peut sortir du modèle en général, voir les quelques changements et évolutions de ce millésime de chez Gibson et surtout mettre le doigt (ou plutôt les doigts) sur les point s communs et les différences entre la version T et la HP.

Pour commencer, sachez que le modèle dit « HP » (High Performance) est une version plus haut de gamme. La lutherie, les bois et l’ensemble de la guitare se composent d’une base relativement similaire, seuls certains « détails » si j’ose dire (car ce n’est pas non plus du simple détail) donnent au modèle HP son appellation.


2 - UN PETIT TOUR DES DEUX MODELES
Commençons par le modèle Les Paul 2016 T :   


Nous voilà donc en présence d'une très belle Les Paul, au look typique, de belles finitions et au premier abord rien de changé par rapport au modèle standard "classique" de la marque. On s'attend à avoir un bon son rock, bien chaud, de la présence, du sustain, en bref un son Gibson quoi.

La bête est confortable, le manche agréable, elle n'est pas trop lourde et le manche relativement fin, type profil 60 ("relativement" car on parle de Les Paul évidement, ne vous attendez pas à un manche extra plat ,hein!)

Enfin voilà, amateurs de Gibson Les Paul Standard, eh bien vous ne serez pas surpris. En acoustique pure il y a du corps, les bois ont l'air bien choisis et la lutherie est propre, ça sonne pas mal du tout, on n'a envie que d'une chose, la brancher et entendre ce qu'elle a dans le ventre.

Pour la configuration, encore une fois, rien de surprenant : un accastillage standard, des mécaniques Grover, une paire de Burstbucker Pro, un sillet en TeckToid et euh.. eh bah voilà, c'est déjà bien!

Pour le coté plus technique je vous invite à vous reporter au chapitre 4. Mais rien ne nous empêche de faire un petit tour rudimentaire ci-dessous :

Question lutherie nous avons un corps en acajou avec table érable et un manche acajou.

Pour ce qui est des mécaniques, un jeu de Grover.

Pour l’électronique je passe assez rapidement : deux volumes et deux tonalités et un sélecteur 3 positions, classique quoi. Enfin classique non! Car il y a des Push Pull partout!! oui les 4 boutons sont Push Pull! Je ne vous explique même pas le nombre de possibilités de sons qui s'offrent à vous, à moi, à nous quoi ! Sincèrement un gros point positif pour Gibson pour le coup car d'une gratte connotée plutôt rock mais tout de même polyvalente on obtient alors une guitare super polyvalente avec des sons typés  Strat , oui oui, Strat!! C'est creusé, ça claque à souhait, bref jetez une oreille sur la fin du test audio!!

En micros, une paire de Burstbucker Pro.

Voilà en gros, pour plus de détails, je le répète encore, direction chapitre 4

Passons au modèle Les Paul 2016 HP

 

Comme pour le modèle Les Paul d'un point de vue lutherie eh bien il n'y a pas de différence notable entre le modèle T et le modèle HP, disons vulgairement que .. bah c'est la même chose! Voyons donc voir ce que l'on nous propose de plus sur le modèle HP.

Bon , là d'un point de vue purement esthétique,  ce qui diffère c'est surtout la forme des mécaniques et des boutons de volume et tonalité. Après pour les regards plus avisés, on remarque aussi un sillet différent, oui  oui, je vais détailler ça. Perso je préfère les mécaniques de la HP (juste d'un point de vue esthétique car le système G force…hum… enfin je vais vous en parler) et les boutons de la T, mais encore une fois, ce n'est que mon avis!

Pour ce modèle HP (comme pour la HP Firebird) nous sommes au tout titane ! Des pontets titane et un sillet réglable (super pratique !) également en titane. On sent directement la différence même sans brancher la gratte. C’est net, dynamique et très précis !!


Le sélecteur est un modèle Noiseless haut de gamme, on s’en rend compte lorsqu’on le manipule, c’est du solide et ça a l’air très précis au premier abord.

Les boutons des potentiomètres ont un look différent. (Plus modernes, perso je préfère les originaux) et évidement là aussi des Push Pull partout, mais ils sont fous chez Gibson!!!

Concernant le manche, Gibson nous a balancé un truc à la fois innovant et déstabilisant, surtout  pour les habitués du modèle Les Paul : Le Talon du manche !  (oui, ne regardez pas vos pieds hein!)

Et oui, regardez ci-dessous! (Non, pas vos pieds j'ai dit! La photo en bas là)

Perso j'ai été surpris, et ma main gauche aussi. Franchement, je ne sais pas trop quoi en penser, entre mon coté puriste qui crie "Hoooo trahison!!" et mon coté un peu ouvert d'esprit (oui un peu quand même) qui trouve ça pas si mal, et même limite confortable. Bref c'est bien fait, c'est agréable, l'accès au aigus est tip top et c'est plutôt sympa de la part de Gibson de vouloir donner un petit coup de neuf à ce talon qui vous empêchait d'accéder correctement à la 22eme case sans devoir après un concert aller consulter un ostéopathe ou un chirurgien de la main… (oui bon j'exagère un peu, mais qui aime bien châtie bien non?).



Et enfin l’élément majeur et sujet de nombreuses polémiques, le fameux système G force, ces mécaniques robotisées qui vous permettent d’accorder votre guitare sans rien faire, enfin si, juste presser sur un bouton, gratter les cordes et attendre que ça se passe…

Gibson Les Paul Standard 2016HP



Gibson Les Paul Standard 2016T



[Le texte suivant est un copié collé de ce que j'ai écrit sur le test entre les deux Firebird T et HP, toujours avec le même comparatif  "G force" vs "pas G force" sauf qu'ici on ne parle pas de Firebird mais de Les Paul et la Les Paul T possède des mécaniques  Grover et non des Steinberger, mais au final le résultat est le même, on aime ou on n'aime pas. De plus il est intéressant de voir que les quelques lacunes du système G force rencontrées sur le modèle Firebird HP ne sont pas des cas isolés, car on se retrouve face aux même résultats sur le modèle Les Paul]

Bon, je ne vais pas tergiverser sur les
« mouais c’est un truc de flemmard » ou les « tu rigoles, c’est indispensable !! »
« pff après tu ne sais même pas accorder ta guitare, c’est pour ça que tu dis ça ! »
« ouais bah sur scène c’est plus pratique que d’avoir 5 guitares avec des open tunning différents !! » « et patati !!! » « et patata !!! ».

Bref, à mon sens chaque guitariste devrait savoir accorder sa guitare et pouvoir aisément se passer de ce genre de choses. C’est vrai c’est pratique, « en théorie » oui je dis « en théorie » car pour avoir un peu torturé l’appareil, j’avoue que j’ai été un peu déçu… Il y a encore quelques soucis à régler pour avoir quelque chose de parfaitement fiable et fonctionnel, et pour cela mon coté puriste dirait « il n’y a que l’oreille ! ».

Effectivement, en lisant la notice on voit qu’il y a de nombreux presets et open tuning intégrés, on peut même rajouter ses propres réglages et accordages et encore, je n’ai pas fait le tour des moult fonctions ! Donc oui, en théorie c’est génial comme concept (bon par contre pour les débutants, apprenez à éduquer votre oreille avant de passer à ce système, enfin c’est mon avis, mais bon, le jour d’une panne de batterie si vous jouez sur une autre guitare, ça serait dommage de rester bloqué ou de jouer faux sans s’en rendre compte ;-)).

Enfin voilà, le principe est classe mais il y a des soucis notamment lorsque l’on passe d’un open tuning à un autre avec des écarts d’accordage assez conséquents. J’ai vu le système complètement paumé, voire accorder la corde de Mi grave une octave en dessous ou encore m’indiquer que tout est ok et tomber sur une corde de Si avec un accordage plus que douteux… Enfin bon je dis ça mais c’est quand même assez rare. J’avoue aussi que les manipulations pour ajouter ses propres accordages n’est pas hyper simple, il faut avoir la notice sous les yeux et surtout ne pas zapper une étape.

Et surtout !! la tenue de l’accordage !! haaa !! je suis adepte des bons bends bien tirés à 2 tons et demi voire presque plus s’il le faut et là les mécaniques, eh bien ce n’est pas du tout ça… Les Grover du modèle 2016 T font carrément mieux le boulot. Pour le modèle 2016 HP j’ai dû très souvent réaccorder encore et encore pendant mes soli. Je pense juste que le problème vient du principe d’accordage qui, lorsque qu’il doit descendre l’accordage, se contente de simplement descendre la note et non de la reprendre en tension, c’est certainement un détail à ajouter dans la programmation même du système, bref, il manque quelques petits détails pour qu’il soit parfaitement fonctionnel.

Enfin voilà, si vous êtes un puriste eh bien vous voudrez certainement changer les mécaniques et si vous êtes un adepte des nouvelles technologies vous aimerez sans doute vous creuser la tête et passer pas mal de temps à paramétrer, configurer et étalonner le système pour obtenir satisfaction. Cela est sans doute possible mais à mon avis, au prix du système , tout devrait être parfaitement fonctionnel , efficace, et pratique dès la sortie d’usine.
Voilà voilà, en gros le modèle HP est vraiment classe par contre ça pêche un peu au niveau des mécaniques mais je n’ai peut être pas été assez patient, et rassurez-vous, il n’y a rien de catastrophique non plus tant qu’on ne cherche pas à faire des trucs trop alambiqués !

Les cases :



Pour le modèle Les Paul 2016 T Gibson nous livre la bête dans un hardcase de forme et de couleur tout ce qu'il y a de plus classique pour un modèle Les Paul. Par contre pour ce qui est du modèle HP ça ne rigole pas, là on prend ses lunettes d'aviateur et son écharpe blanche et on embarque dans son biplan ! Franchement le look est vraiment classe, j'adhère!... Bon, le poids, j'adhère un peu moins j'avoue, je n'ai pas pesé mais il fait son poids le bougre, par contre votre grattoune sera à l'abri, c'est du solide!  Petite réserve quand même sur la poignée qui parait un peu light, mais bon, ce n'est peut-être qu'une impression.

Ha oui, regardez moi ce petit panel de coloris proposés, c'est-y pas beau ça?


3 - TESTS DE SON
Pour que vous puissiez vous faire une idée du modèle Les Paul et surtout comparer les deux modèles 2016 T et 2016 HP je vous propose plusieurs tests de son sur la vidéo.

Les guitares sont branchées dans Positive Grid Bias FX sur 3 presets différents : CLEAN, CRUNCH, LEAD.
Juste une légère reverb est ajoutée.

Vous entendrez les deux modèles joués de manière alternée. Pour vous y retrouver et pouvoir comparer, le modèle qui est joué est précisé sur la vidéo.

Voici ce que vous pourrez entendre :
Extrait du morceau Django un peu modifié de Mr Joe Bonamassa
Tests clean
Tests crunch
Tests leads
Tests Splits


4 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES
Voici ci-dessous les liens vers les caractéristiques complètes des deux modèles Les Paul 2016 T et Les Paul 2016 HP.

Fiche technique du modèle 2016 T et Fiche technique du modèle 2016 HP


5 - CONCLUSION
Alors alors, en avant pour une conclusion. Bon ce coup-ci je vais essayer de ne pas faire trop long promis!

Concernant le modèle Les Paul en général, ici pas de surprise, c'est confortable, bien fini, c'est propre et de bonne facture, je ne suis pas déçu par Gibson.

Pour ce qui est de la comparaison, on sent que le modèle HP est un cran au dessus, c'est plus flagrant que lors du comparatif entre les deux modèles de Firebird. Cela est surtout dû au tout titane qui donne un meilleur sustain et une attaque plus prononcée. De plus, le système de Push Pull est déjà bluffant de polyvalence, alors avec la config du modèle HP c'est encore plus flagrant là aussi.

Le Talon du modèle HP est vraiment un sacré atout quand on occulte son coté puriste Gibsonophile invétéré! L'accès aux aigus est super et vu la polyvalence et les possibilités de son, on peut tirer des sonorités et des soli surprenants pour une Gibson Les Paul.

Sinon comme pour mon test sur les Firebird, j’émets toujours une petite réserve sur le système G force. C’est un concept intéressant qui (après ma session torture) mériterait d’être perfectionné pour que je pense à investir dedans. Pour y mettre ce prix, il faudrait que je sois sûr que ça marche à tous les coups, surtout sur scène ! Par contre pour une utilisation standard (pour ajuster son accordage entre les morceaux sans jongler entre plein d’open tunnings chiadés) ça fait plutôt bien son boulot.
D’un point de vue perso, j’opterais pour un modèle HP mais avec des mécaniques Grover mais avec au look de celles du G force, je suis difficile hein!
Pour finir, on est sur du Les Paul, bien dans son jus mais avec des petites touches de modernité et surtout une très grand polyvalence que je n'avais jamais vue sur un modèle Les Paul non Custom Shop. Mention spéciale pour le modèle HP, même si j'attends de voir comment évoluera le système G force.

Prix public Gibson Les Paul Standard 2016T : 2500 €
Prix public Gibson Les Paul Standard 2016HP : 2800 €

Les plus :
- On n'est pas perdu, c'est de la Les Paul de chez Gibson
- Les Push Pull !!! Haaaa super d'un point de vu polyvalence, on va du gros micro double bien gras et rock 'n'roll au son claquant et funky typique des Strats !
- Le coté « tout titane » du modèle HP qui donne vraiment plus d’attaque, de précision et de sustain, c’est vraiment un +.

Les moins :
- Les petits déraillements du système G force qui se perd parfois sur les open tunning assez spéciaux. Il faut pas mal de réglages pour obtenir un résultat convenable. De plus, pour les rockers adeptes de gros bends de 2 tons et demi bien tirés, l’accordage a tendance à bouger. Le G force accorde la guitare sans reprendre systématiquement la corde en tension, ce qui peut justement poser problème lors de bends assez conséquents, c’est dommage…
- Les puristes n'aimeront peut être pas ce nouveau type de talon de manche.


 

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

COMMENTAIRES (2)


Brokenjig
# Publié par Brokenjig le 12/10/2016 à 14:09   Répondre
Je reviens sur mon commentaire précédent, c'est bien sûr le micro chevalet auquel je trouve un côté criard!

Musicalement votre
Guitariste.com
# Publié par Guitariste.com le 13/10/2016 à 20:34
Merci pour la review !
Brokenjig
# Publié par Brokenjig le 12/10/2016 à 13:11   Répondre
Essayé il y a quelques jours, longuement en parallèle avec une studio 2016T (micros 490R et 498T), j'ai été déçu par le son des burstbucker pro. le micro manche sonne trop "bright" manque de rondeur et de gras, le 490R de la studio fait mieux, son niveau de sortie aussi surprend ("faiblard"). En position manche, c'est plus pertinent mais il a un côté "criard" qui ne me convient pas, là aussi je préfère le 498T de la studio sans parler des classic 57 de ma vieille SG de plus de 30 ans (The Gibson sound). Pourtant elle me plaisait et j'étais à 2 doigts de faire une petite folie financière (la finition Héritage cherry sunburst me faisait de l'oeil sévère!) mais une guitare à 2000 boules dont les micros ne me donnent pas une satisfaction totale, impossible!! Quant aux splitts, ils sont parfaitement dispensables et ne rêvons pas, on obtient pas un son de strat!! Conclusion si vous voulez une Gibson à ce niveau de finition, optéz pour la Traditional 2016 avec des classic 57, vous perdrez les splitts mais vous aurez le vrai son Gibson!! Pour conclure, il semble que mon avis soit partagé à en juger par les différents avis y compris en anglais lu sur le net!
Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

PRODUITS DE L'ESPACE ACHAT

Gibson Les Paul Standard 2016T
Gibson Les Paul Standard 2016T
Gibson Les Paul 2016HP
Gibson Les Paul 2016HP