Ibanez RG 2550Z Prestige, un son sans concession

Guitare Live - Le 09 Juillet 2008
Ibanez est probablement l'une des seules marques à pouvoir proposer un éventail aussi large de guitares. Du premier prix aux modèles professionnels, en passant par les instruments metalleux les plus extravagants et la trois-quarts de caisse Jazz la plus sobre, impossible de passer à côté de cette production. La marque compte un nombre important d'artistes endorsés et pas des moindres (Joe Satriani, Steve Vai, Pat Metheny ou encore John Scofield). La RG 2550Z Prestige, place, pour un prix frôlant les 1000 €, la barre très haut dans le rapport qualité-prix. Par Kévin Cintas

L'esthétique

Il est vrai que cette RG Ibanez n’a rien de vraiment révolutionnaire en terme de design. Seule une nouvelle couleur, le « Galaxy White », est une nouveauté 2008 de la marque. Mais la recette prend sans conteste. Une forme très dynamique, une plaque de protection aux formes anguleuses et à l'aspect métallique et un accastillage anthracite. Les incrustations en dents de requin « vides » sont du plus bel effet et donnent un aspect moins massif que les dents de requin pleines. Petit plus : un binding blanc tout ce qu'il y a de plus simple sur la touche. C'est peu, mais la peinture type cosmos, une sorte de blanc pailleté occupe déjà une grosse place dans l'esthétique de cette guitare. En rajouter aurait été une faute de goût et aurait chargé la guitare pour pas grand chose.

Lutherie
Le confort ultime ! Les habitués d'Ibanez ne seront pas surpris par la présence du fameux manche Wizard en cinq parties cher à Ibanez. La majeure partie des guitares Ibanez en sont équipées. Ce n'est pas pour rien, ce manche est une véritable autoroute. Tout passe et sans forcer ! En revanche, il faut être adepte des manches ultra-plats. Celui-ci est une véritable feuille de papier. Le corps des RG est lui aussi très bien pensé : même en le gardant des heures entre les mains, il n'y a pas une arête qui gêne le jeu. L'équilibre est aussi très bon. Que vous jouiez assis ou debout, la guitare ne pique pas du nez ni de l'arrière. Un confort parfait !
Cette guitare est aussi équipée du vibrato Edge Zero d'Ibanez. Ce vibrato permet, par un système de ressort, de régler la dureté de votre vibrato et de passer ainsi d'un vibrato flottant à un vibrato fixe.

Si vous vous servez peu du vibrato, mais que vous tenez absolument à en avoir un afin de vous amuser de temps en temps, ce système est très bon. Les sensations lorsque le vibrato est bloqué sont excellentes. En cas de casse d’une corde, le système compense et vous permet de changer de corde sans avoir à refaire tout l'accordage. Le système de réglage de la tonalité est aussi très ingénieux. Une molette, incluse dans le bloc vibrato, se dévisse et vient se placer à l'arrière des pontets. Il ne vous reste plus qu'à desserrer légèrement le pontet, à visser ou à dévisser selon si vous voulez avancer ou reculer le pontet et resserrer tout ça. Bien pratique et beaucoup plus rapide et précis que les floyd habituels. De plus, Ibanez a pensé à inclure un porte-clé allen derrière la tête. Plus besoin de courir après vos outils. Pour régler votre guitare, vous avez tout sous la main !

L'électronique
Souvent, les micros d'origine Ibanez ne sont pas ce qu'il y a de mieux. Surtout pour des guitares avec un tel niveau de finition. Les très célèbres V7 et V8 n'étaient pas vraiment à la hauteur, pas assez précis et trop peu dynamiques. Ce temps est révolu car les micros Dimarzio/Ibanez IBZ-B et IBZ-N (micro manche et micro chevalet) sont très bons. Bonne dynamique, précis (même en position manche avec disto) et très beau grain. Il n'y a que le micro simple bobinage qui n'est pas indispensable. Il n'apporte pas grand chose joué seul. Complétés par les micros doubles splités, il devient nettement plus intéressant. C'est d'ailleurs avec ces positions qu'on découvre des sons claquants dont les rythmiques funk sont très friandes !
En jouant aussi sur le potentiomètre de volume, des sonorités très intéressantes apparaissent. Bien entendu, vous n'aurez pas une Strat, une Les Paul, une PRS ou une Tele dans cette guitare. L'Ibanez 2550Z garde tout de même tout son caractère. Moins appuyé qu'une Vigier il faut l'admettre, mais reconnaissable.

Conclusion
Comme souvent, l'Ibanez RG 2550Z Prestige offre un rapport qualité-prix quasi imbattable. Peu de marques peuvent proposer des instruments alliant innovation, caractère et prix. C'est un carton plein pour cette guitare. Elle ravira le rocker et le metalleux tout en gardant un large éventail de possibilités.

 


Le manche wizard
Les micros doubles
Le confort de jeu
Le vibrato Edge Zero
Le Hard Case
Le rapport qualité-prix
Rien

Spécifrications technique
Ibanez RG2550Z Prestige
- Corps tilleul
- Micro double bobinage DiMarzio IBZ-B (vibrato) , micro double bobinage DiMarzio IBZ-N (manche), micro simple bobinage DiMarzio IBZ-S (central)
- Manche 5 pièces Wizard Prestige érable/noyer
- Touche palissandre 24 cases jumbo
- Vibrato Edge Zero

Prix public : 1019€

Site de la marque :
http://www.ibanez.com

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

COMMENTER l'ARTICLE

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement