Locustom - Parasite

Erig Lebadec - Le 18 Mars 2016
LOCUSTOM est une entreprise française plutôt récente, s'étant fait une solide réputation avec sa première création, l'OVERBASS, sérieux préampli deux canaux pour basse, décliné en deux versions : l'une pour les instruments passif, l'autre dédié aux électroniques actives. La nouvelle création de LOCUSTOM, le PARASITE affirme la volonté de cette jeune et bien fun compagnie de s'orienter vers des produits novateurs et de haute qualité. Le PARASITE est unique son genre. Il s'agit d'un tremolo doté d'une boucle d'effet, offrant la possibilité de créer une multitude de textures inédites lorsque combiné à d'autres pédales d'effet. Voyons cela en détails !

Carapace
Le Parasite, comme les autres effets LOCUSTOM se trouve amoureusement emballé dans une belle boîte en bois décorée de rubans et affublé d'un sceau en cire, l'ancienne. Nous sommes d'accord, cela n'améliore pas vraiment la transmission des électrons, mais ça fait plaisir... Et le logo de la marque, une tête de criquet en schéma électronique est plutôt sympa et inspirant. Le boiter en métal gravé à l'acide comporte trois réglages. Un potentiomètre « SPEED » gère la vitesse du trémolo, un autre, « MIX » assurera le dosage entre le signal dry et celui traité par la boucle d'effet. Un miniswitch permet de choisir entre deux formes d'onde : triangulaire ou en dents de scie. Un footswitch permet d'activer ou de bypasser l'effet. La connectique est un peu plus complexe : nous trouvons ici une entrée et une sortie instrument au format jack, deux connecteurs Send et Return dédiés à la boucle d'effet, et une dernière entrée permet de contrôler la vitesse du tremolo via une pédale d'expression (non fournie). Le PARASITE fonctionne soit avec une pile 9v, soit avec une alimentation externe, de type standard (centre négatif). Notons qu'elle peut sans souci fonctionner sur des tensions allant de 9 à 18 volts.

Mandibules
Ici, pas besoin de formes d'ondes soyeuses et chaudes, comme on attendrait d'un trémolo standard. Bien que le Parasite fonctionne tout seul comme un trémolo, il est à proscrire pour jouer du Chris Isaac. Le mot d'ordre bruitiste de l'effet appelle donc une découpe du son beaucoup plus drastique. L'intérêt ici est de faire alterner à des vitesses plus ou moins folles le son direct de l'instrument avec un son traité par un effet de votre choix. La fréquence des cycles de l'effet est réglable d'un extrême à un autre : on peut la faire évoluer d'une lenteur sans nom (quelques secondes) à une rapidité extrême frisant avec les fréquences audibles. L'effet obtenu est alors proche d'un Ring Modulator. L'alternance des deux signaux, hormis son attrait certain pour une utilisation rythmique permet de garder de l'intelligibilité lorsque l'effet placé dans la boucle est sale ou destructif (fuzz, harmoniser, ring). Il restera toujours un soupçon de clarté dans le résultat final. Le contrôle de MIX se révélera fort utile pour adoucir ou renforcer certaines texture. En effet, si vous placez une grosse fuzz dans la boucle, il conviendra d'ajuster son niveau de sortie pour qu'il se marie avec le volume de votre signal clair. En revanche, si vous utilisez des effets plus discrets, comme des modulations (flanger/phaser etc...) vous pourrez pousser le volume de la boucle d'effet sans prendre trop de risque.

Invasion
No limit ! A vous d'expérimenter, de placer ce que vous voulez et dans l'ordre de votre choix dans la boucle d'effets. J'ai adoré particulièrement le rendu du PARASITE en conjonction avec une Whammy, et d'une manière générale tout autre pédale qui dénature réellement le son. Cette LOCUSTOM permet en quelque sorte de redécouvrir certains de vos effets qui ne sortent pas souvent du placard car trop noisy ou trop bizarres. Le contrôle de la vitesse par un pédale d'expression est assez surprenant aussi, on peut vite donner vite au signal un côté détruit, un peu dans l'esprit de l' ANTI-FX de CHAOSOUND. Notons que l'on peut très bien utiliser le Parasite pour moduler/alterner le signal de deux instruments. Il suffit pour cela de connecter dans le retour de la boucle une deuxième guitare, ou synthé (a voir à la fin de la vidéo) ou autre. Le Parasite, bien que pensé pour les guitaristes, peut se révéler être un bon outil de production en studio, toujours dans cet esprit de création de textures assez peu conventionnelles. Le seul défaut notable, sans doute inhérent au schéma de câblage analogique est que le contrôle de MIX a un influence parfois importante sur la vitesse du trémolo. Il est quasiment impossible de faire varier la profondeur de l'effet sans sans en altérer le rate. Comme sur tout bon matériel, ce défaut sera vu par certains comme une particularité à exploiter, avis aux bidouilleurs !


Prix conseillé : 270€


Les +
- Ultra originale
- Fun

Les -
- Nécessite beaucoup place sur un pedalboard
- Le prix

Site de la marque : http://locustom.fr/

COMMENTER l'ARTICLE

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

PRODUITS DE L'ESPACE ACHAT

Locustom  Parasite
Locustom Parasite