Earthquaker Space Spiral, un effet atypique

Gregory Priouret - Le 16 Mars 2017 - Note Guitariste.com : (4/5)
Révélée il y a quelques semaines au Winter NAMM 2017, la Space Spiral n'est ni une énième recréation de delay à bande, ni un nouveau delay analogique. Comme à leur habitude, les américains (Ohio) de Earthquaker Devices ont développé un produit atypique qui s'éloigne légèrement des sonorités et utilisations habituelles.

Livraison de la pédale

La Space Spiral est proposée dans la boite habituelle d'Earthquaker Devices (ED) aux couleurs de la marque. Celle ci contient, outre la pédale, un mode d'emploi au format A5, un catalogue d'une douzaine de pages présentant toute l'offre (ou presque) des américains, ainsi qu'un autocollant portant le logo de la marque (une pieuvre) et un médiator avec le même graphisme. 

Ce delay, tout comme tous les autres effets produit actuellement par Eathquaker Devices est une pédale "boutique", à savoir fabriquée à la main à Akron (Ohio,  USA) et garantit à vie !

L'effet lui même prend place dans le plus petit des boitiers présenté chez Earthquaker Devices, à savoir un enveloppe en aluminium mesurant 11,7 x 6,35 x 5,7cm. Avec une texture "gris sidérale" (pour reprendre l'appellation de certains téléphones de même nationalité), la Space Spiral dénote légèrement sur un pedalboard. Le choix d'une sérigraphie blanche sur fond gris n'était peut être pas le plus judicieux, car selon la luminosité environnante, il se pourrait que les intitulés des contrôles soient plus ou moins visibles. D'un point de vue des intitulés des potentiomètres, tout est très clair et ils se suffisent à eux-mêmes – pas besoin de potasser le (très succin) mode d'emploi.

Le boitier comporte les traditionnelles entrée et sortie jack (Neutrik) ainsi qu'une embase pour alimentation mâle, toutes désormais montées directement sur le circuit imprimé (là où d'autres produits de la marque voyaient ces éléments raccordés au circuit par des fils, permettant de les aligner parfaitement avec les perçages du boitier, sans décalage). A noter que la Space Spiral ne fonctionnera que sur alimentation secteur, effet digital oblige. L'interrupteur True-Bypass, basé sur un relai électronique, est "silencieux"  (ou aussi appelé "soft-touch" : pas de "clic" lors de l'enclenchement) : vous pourrez l'utiliser en chaussette le dimanche matin.  

Cabine de pilotage de la Space Spiral

Ici, tout est très clair et bien organisé : une première rangée de contrôles dédiée au delay en lui même et une seconde ligne axée sur la modulation de la répétition.

L'effet de retard est ainsi géré par un potentiomètre "Time", un "Repeats" et un Mix. Sur le papier, rien de bien nouveau, mais lorsque la pédale est branchée et enclenchée, c'est une autre histoire ! Tandis que le Time permet de faire évoluer le retard entre 30 et 600ms, et le "Mix" dose la portion d'effet (digital) face à celle du signal originel (analogique), le "Repeat" va être le cœur de cette pédale et de ses possibilités "à part". Comme son nom l'indique, ce potentiomètre va permettre de doser la répétition (ou régénération) du signal : plus on va le tourner dans le sens des aiguilles d'une montre, plus le nombre de répétitions va augmenter jusque'à "auto-osciller" aux alentour de 3h. L'auto-oscillation peut se définir par  la génération et le maintien  perpétuel d'un mouvement périodique. Plus concrètement pour la Space Spiral, le "Repeats" positionné au delà des 3/4 de sa courbes va créer un delay infini et perpétuel, créant ainsi une sorte de nappe de son légèrement saturée. A l'aide du Mix, il va être possible de positionner plus en avant ce signal et s'en servir par exemple comme "instrument" principal, ou alors l'utiliser en sorte de nappe derrière celui la mélodie de la guitare. Grace au potentiomètre "Time", il va être également possible d'en faire varier la hauteur et produire tout un tas d'effet de transition (voir vidéo).

La seconde ligne de contrôles est quant à elle dédiée à ajouter une modulation au signal répété. Nous retrouvons ainsi les habituels Depth et Rate associés à un "Shape" qui permettra d'obtenir soit une onde doucement triangulaire ou carrée…et tout ce qu'il se trouve entre. 

Résultats du test

Cette Space Spiral délivre des sonorités réactives et dynamiques car ne transforme/ne convertit pas le signal original : celui reste analogique, tandis que l'effet produit sera lui rajouté digitalement et dosé via  le Mix. Comme vous pourrez le voir ci-dessous, il est possible d'obtenir très facilement des rendus "traditionnels" de delay, type Slapback, et tout ce qui se trouve sur le chemin jusqu'à des retards plus longs, avec une répétition plus ou moins présente et marquée. Les contrôles de modulations permettent de rajouter une pointe (ou beaucoup plus) de chorus (aussi nommé flutter chez d'autres marques), figurant le résultat du décalage de la bande d'antan sur laquelle était enregistré le signal pour le rejouer quelques millisecondes plus tard.

Si l'on s'en arrête là, la Space Spiral est une excellente pédale de delay, détaillée et encore une fois très réactive au jeu, produisant une alternative différente aux nombreuses recréations de delay à bande présentes sur le marché ces dernières années.

Sauf qu'il ne faut pas s'en arrêter la…Comme vous l'avez compris, la particularité de ce delay est sa capacité à se mettre en boucle perpétuelle et à créer un second signal que l'on va pouvoir travailler (ou détruire selon la vision de chacun) grâce aux contrôles de Time et de modulation. Cet outils trouvera sans aucun doute sa place sur les pedalboards de groupes noisy ou post-rock afin de créer de nombreuses textures et atmosphères. Il ne faudra pas avoir peur de se salir et de se mettre à genou sur scène pour jouer allégrement avec les potards. Voici un aperçu de ses possibilités…

Conclusion

Proposée à 252€ TTC, la Space Spiral de EarthquakerDevices s'invite sur un segment déjà largement occupé par de nombreuses autres marques "boutiques". Ses caractéristiques atypiques lui permettront sans aucun doute de se démarquer. 

Bien qu'élevé, ce tarif n'est malheureusement pas déconnecté d'un marché où l'on propose de nombreux effets au delà de la barre des 200€, ce qui malheureusement exclut un grand nombre de guitaristes.

La Space Spiral conviendra aux amoureux de belles sonorités cherchant un agréable effet de retard, dynamique, et respectant le signal de votre guitare (ou de tout autre instrument d'ailleurs), mais comblera encore plus les aventuriers adeptes des expériences sonores.

Les plus : 

  • - Le son de delay, "bien que digital"...
  • - Les perspectives et idées amenées par l'auto-oscillation
  • - La modulation qui peut etre poussée pour obtenir des effets inhabituels

 

Les moins : 

  • - Le prix (des pédales boutiques plus généralement, qui ne cesse d'augmenter année après année. Vivement la baisse du dollar)

 

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

  • Les effets : Earthquaker Devices (512)
  • Earthquaker Devices - Palisades Overdrive (3)
  • COMMENTER l'ARTICLE

    Laisser un commentaire à propos de cet article :
    Nom d'utilisateur :
    Mot de passe :
    Créer un compte gratuitement

     

    PRODUITS DE L'ESPACE ACHAT