Schecter KM6-MKII - Keith Merrow

Nicolas Minier - Le 29 Décembre 2016 - Note Guitariste.com : (3,5/5)
Aujourd'hui une petite review sur la Schecter KM6-MK-II signature Keith Merrow. Alors alors, personnellement c'est ma "toute première fois, toute toute première fois" sur Schecter et je suis bien content de ce premier contact avec la marque. J'ai entendu majoritairement de bonnes choses concernant Schecter mais on souligne parfois le manque de polyvalence des modèles. Là, il va falloir que je me fasse une idée par moi-même donc allons y pour le sommaire.

Sommaire : 

  • 1 - Présentation et petit tour de l'instrument
  • 2 - Tests de sons
  • 3 - Caractéristiques techniques
  • 4 - Conclusion
  • 5 - Les plus et les moins
  • 6 - Le prix public

  

1 - PRESENTATION ET PETIT TOUR DE LA SCHECTER

schecter km6

Tout d'abord quand on voit une guitare "Made in Korea" le premier reflexe est souvent "oula!! qu'est ce que ça va donner…"… Oui bon, c'est sûr que le coté "Korea" est souvent perçu comme quelque chose de péjoratif quand il s'agit des grattes, mais attention! Là c'est d'un autre niveau, on n'est pas dans la basse contrefaçon des bidules hasardeux fabriqués en bois de cagette, non non! Là c'est d'un autre niveau, alors on se tapote la tête pour se retirer du crâne tous ces préjugés avant de continuer!

On a ici une guitare de forme typée Strat standard, un design simple et épuré, finition naturelle.

La ligne est plutôt sympa et la lutherie bien finie. La guitare est légère et très confortable, des petits chanfreins sur les cotés supérieurs et inferieurs de la table, le manche est fin, 24 frettes jumbo et sillet compensé, un sélecteur et un bouton de volume, un chevalet fixe et hop c'est parti, pas de chichis ni de réglages farfelus, c'est simple et certainement efficace.

Dès la prise en main on remarque la finesse du manche qui semble être taillé pour le Shred, et dès les premiers accords on sent un bon sustain naturel et une justesse assez surprenante, même sur cette maudite corde de sol qui est ô combien capricieuse à accorder pile poil quand on est un peu toqué comme moi!

Bref au premier abord l'ensemble est plutôt prometteur.

Bon allez, trêve de bavardages et passons au test de sons!

 

2 - TESTS DE SONS

Vous trouverez sur la vidéo divers tests de son, voici les timings : 

  • Test Clean : 2" 47 
  • Tests Clean diverses positions micro : 3" 24
  • Test Overdrive :  4" 39
  • Test  Overdrive diverses positions micro et push pull : 5" 47
  • Test Lead Crunchy : 7" 53
  • Test Lead : 9" 14
  • Test extrait "Raining Blood" (Slayer)  à deux guitares : 10" 18
  • Test solo "Creeping death" (Metallica) : 11" 14 

 

TIMINGS DE LA VIDEO :

  • - Présentation : 0" 11
  • - Un tour de l'instrument : 1" 11
  • - Tests de son : 2" 47
  • - Conclusion / Les + et les - : 12" 10

 

 

3 - CARACTERISTIQUES TECHNIQUES

  Corps :
- Frêne et placage érable flammé
- Finition naturelle "Natural Pearl"

   Manche :
- Manche 5 plis érable /Wengé avec renfort fibre de carbone
- Touche ébène
- 24 frettes Jumbo
- Manche très fin profil "Ultra thin 'C'

   Micros :
- Bridge Seymour Duncan Nazgul
- Neck Seymour Duncan Sentient

- Accastillage noir et mécaniques Schecter Locking

- Petit coté fun, les incrustations brillent dans le noir youhou!

Pour plus d'informations c'est ici :

http://www.schecterguitars.com/international/guitars/keith-merrow-km-6-mk-ii-natural-pearl-detail

 

4 - CONCLUSION

Alors pour conclure je dirais que la grattoune est de très bonne facture et satisfait les attentes. Elle est taillée hard/metal et elle fait bien son boulot. Par contre comme je m'y attendais, elle manque de polyvalence et particulièrement de rondeur en général. 

On est bien loin du "corps" d'une bonne Les Paul ou même d'une SG pour rester dans des gabarits similaires, mais bon, en faisant ce choix d'instrument on ne se destine pas à jouer du blues ou à faire un registre classique ou des reprises de Simon & Garfunkel, hein!

Bref, même si les micros paraissent un peu criards au début, en affinant un peu les réglages d'ampli on obtient de très bons résultats. La gratte est confortable, tres maniable, le manche fin permet une rapidité de jeu et une facilité en legato.

Le push pull est aussi un bon point pour un son plutôt micro simple, même si là encore je pense que ce n'est pas le but principal des utilisateurs de ce type de modèle.

Bref c'est un guitare simple, quoiqu'assez typée tout de même, un instrument efficace qui fait ce qu'on lui demande et même plutôt bien !

Même si c'est un très bon instrument, son petit manque de polyvalence serait un point négatif qui ne me ferait pas opter pour ce modèle. Plutôt à la recherche de guitares ayant plus de corps et de coté « rock'n'roll », je regarderais d'autres modèles de la marque. 

Sinon, très bonne impression pour un premier test de Schecter qui me donne envie d’en tester d'autres pour voir si on trouve des guitares qui ratissent plus large en terme de style!

 

5 - LES PLUS ET LES MOINS

Les plus : 

  • - La lutherie très propre et bien finie.
  • - Très juste et bien réglée, au premier contact ça sonne super même en acoustique.
  • - Confortable, et précise.
  • - Le push pull pour splitter les micros

Les moins :

  • - Manque de polyvalence, c'est tout de même très typé metal

 

 6 - PRIX PUBLIC

  Schecter KM6 - MK II

scheter

 Prix public conseillé : 1815 €

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

  • Le Schecter Users Club (4252)
  • Schecter sustainiac aide pour modif (3)
  • A propose de Schecter (4)
  • 2 questions concernant Schecter Synester Special (10)
  • Schecter Blackjack ATX V-1, quel prix ? (2)
  • La Schecter PT M/M et le heavy métal (9)
  • Schecter stealth c-1 ss (2)
  • Choix schecter (3)
  • Je veux ma SCHECTER ZV MIRROR ou elle est? (3)
  • ESP LTD et Schecter : Floyd Rose Special Bridge ? (34)
  • COMMENTER l'ARTICLE

    Laisser un commentaire à propos de cet article :
    Nom d'utilisateur :
    Mot de passe :
    Connexion automatique :
    Créer un compte gratuitement

     

    PRODUITS DE L'ESPACE ACHAT

    Schecter Signature KM-6 MK-II Keith Merrow
    Schecter Signature KM-6 MK-II Keith Merrow