L'album de Guitariste.com



Extras3 questions aux participants › Nino Borgotta

Nino Borgotta (Nino)
Musicien pro, Nino Borgotta a servi de pilier incontournable sur le mix du CD dans son studio ("Studio Nino"). Il a aussi composé les morceaux "Guitares" et "Brainstorming" de l'album.

Comment s'est déroulée la composition de Guitares et Brainstorming ?

Très simple. Au début du projet il a été lancé l'idée d'avoir un titre de présentation et un titre de clôture, c'est donc dans cette optique que j'ai composé les deux titres. Je suis aussi auteur de chanson donc je me suis laissé aller sur "Guitares" à écrire un petit texte et à chanter. "Guitare" est finalement passé en deuxième position sur l'album mais ça, c'est parce que je chante comme un pied, que j'écris avec l'autre et que je joue comme une savate sinon RAS ;-)


Quelles ont été les principales difficultés et comment ont-elles été surmontées ?

En ce qui concerne la composition rien de particulier mais au niveau de la réalisation générale de l'album, c'est à dire au point de vue du gars qui s'occupe du son, c'est pas tout à fait la même histoire.

Le plus difficile a été d'établir le dialogue avec les gens qui étaient tous d'excellents guitaristes mais qui n'étaient pas forcément au même niveau concernant la MAO et qui n'avaient pas tous non plus les moyens d'un vrai studio d'enregistrement pour effectuer les prises.

De plus je n'avais pas les musiciens dans le studio à coté de moi ou une complicité peut naître rapidement. Là, ça c'est passé à distance par forum ou par mails interposés et tout le cortège d'incompréhension qui peut naître parfois d'un tel vecteur. C'est pas toujours évident d'être réactif et même parfois de se faire comprendre pour des choses très simples ! Pour résumer, en studio j'aurais tourné un bouton, demandé au guitariste de jouer plus doux ou plus énergique etc. et le problème aurait été réglé en 1/4h. Là, il a fallu des fois plusieurs semaines pour obtenir un résultat approchant.

Techniquement, l'échange de fichiers midi et audio entre différents logiciels peut provoquer parfois quelques mauvaises surprises notamment des problèmes liés au calage des pistes et peut faire perdre du temps et de la concentration. J'ai un bon implant capillaire donc aujourd'hui on ne voit plus les traces de cheveux arrachés mais il y en a eu quelques uns tout de même ;-)
Il y a eu un boulot assez conséquent également à reprogrammer les sons sur les séquences midi. Ce qui passe bien sur une maquette peut s'avérer un peu léger pour un def.

Un challenge que je m'étais fixé aussi a été d'aborder les mixages en étant à l'écoute des désirs des gens et ce même si cela n'était pas forcément en accord avec mes propres goûts. Remarquez qu'avec quelques chantages, menaces à l'intégrité physique et autres pressions morales tout s'arrange relativement vite ! ;-)



Après 2 ans de travail en commun, un mot sur l'album ?

Au départ cette idée est simple sur le papier mais assez folle dans la réalisation. C'est d'ailleurs ce genre de délire qui peut me séduire. Depuis le début, j'avais l'idée d'aller jusqu'au bout quelques soient les circonstances et les difficultés et ce qui me réjouit le plus aujourd'hui c'est qu'on y soit arrivé !

Pour terminer, je pense sincèrement qu'avec les moyens dont on disposait on est arrivé à un résultat tout à fait digne et j'espère maintenant que les gens prendront du plaisir à écouter notre album.