Mort de Jacob Desvarieux de Kassav'

La rédaction - Le 06 Août 2021
Mort de Jacob Desvarieux de Kassav'
L'un des pères du Zouk nous a quitté ! C'est pas le style musical qu'on croise le plus sur Gcom, mais il faut savoir qu'on parle ici d'un groupe et d'artistes français parmi les plus populaires au monde ! Jacob Desvarieux, fondateur et leader du groupe Kassav' s'est éteint à l'âge de 65 ans des suite de la Covid-19.

En février dernier on pouvait voir l'humilité de ce grand Monsieur qui se présentait avec le sourire dans une vidéo : "Bonjour je m'appelle Jacob Desvarieux, je suis guitariste d'un groupe qui s'appelle Kassav' qui m'autorise de temps à autres à jouer avec eux". Il faut dire qu'il avait fondé ce fameux groupe avec Pierre-Edouard Décimus à la fin des années 1970 alors c'était la moindre des choses quand même !

Une vie de voyages 

Né en 1955 à Paris, Jacob Desvarieux s'envole quelques mois plus tard pour la Guadeloupe. Puis il connaitra la Martinique avant de revenir en France métropolitaine, pour ensuite partir au Sénégal où il apprend à jouer de la guitare avec un de ses voisins qui deviendra le bassiste de Youssou N'Dour ! Nouveau retour en France à Marseille où il s'initie au rock puis à Paris où il tente de devenir arrangeur. C'est là qu'il rencontrera Pierre-Edouard Décimus en 1979 et ensemble ils décident de fonder un groupe qui réunisse toutes les musiques des Antilles avec notamment la chanteuse martiniquaise Jocelyne Béroard qui les rejoindra par la suite.

 

L'origine du Zouk

Le déclic et le succès arrivent en 1984 à la suite d'une blague : alors que les musiciens africains et de World Music mettent en avant le jazz et la musique complexe, Jacob Desvarieux à qui on reproche une musique trop simpliste décide de composer un morceau entier sur lequel la basse ne joue qu'une seule et unique note répétée d'un bout à l'autre ! Ce titre deviendra Zouk la sé sèl médikaman nou ni, le zouk est le seul médicament que nous avons qui donnera son nom à ce style musical repris en coeur depuis à travers les Antilles, l'Afrique, la France et au-delà des frontières. On y retrouve le gwoka, une musique guadeloupéenne rythmée, mais aussi le compas haïtien, la biguine… tous mélangés et arrangés avec une orchestration moderne qui invite bien sûr à la danse mais aussi à une réflexion plus large sur nos origines et aux mélanges des cultures.

Et côté guitares alors ?

Tantôt armé d'une Gibson ES-345 rouge équipée d'un Varitone à la BB King, ou lui préférant parfois la sobriété d'une Fender Stratocaster blanche, on pouvait voir Jacob Desvarieux sur scène avec différents types de guitares. Notamment une Yamaha Silent Steel pour éviter les problèmes de larsen sur scène sur les morceaux acoustiques, ou pour le concert des 40 ans de Kassav' une superbe Stratocaster transformée par les motifs colorés du Street Artist Kongo et l'équipe de Guitare Garage à Paris. On l'a également vu avec une Gibson SG très colorée elle aussi et il prenait la pose aux côté de Roger Jacobacci avec cette fameuse guitare plus symbolique qu'ergonomique reprenant les contours du continent Africain.

Jacob Desvarieux s'est malheureusement éteint le 30 juillet 2021 à Point-à-Pitre en Guadeloupe. Lui qui était fragile après une greffe rénale n'a pas su résister à la Covid-19. Il nous laisse en héritage un style musical nouveau et une carrière de plus de 40 ans riche de tubes qui ont fait danser la terre entière, excusez du peu ! Et pour finir sur une note plus positive, jetez un oeil à ce petit tuto guitare par Jacob Desvarieux pour apprendre à jouer Apré Zouk La et faire danser votre famille, vos proches et vos amis. 

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement