Comment travaillez-vous votre capacité à improviser ?

Aller à la page: 3
Auteur Message
kael31
Custom Top utilisateur


Inscrit le: 27 Mar 09
Localisation: France

Répétition du dernier message de la page précédente :
Jerome.A a écrit :
Quand on ne comprend rien au poste precedent on fait comment?
Je debute les cours, après les accords de base, quelques morceaux simples, la pentatonic de Am (je crois). Un modele de blues I IV V genre A D E et A7 D7 E7 (et les autres que je dois bosser) le prof me dit amuses toi improvises.....
Pour lui c'est evident, pour moi je regarde le manche comme un ane

Et il me sort la meme reponse qu'au dessus:
repérer les toniques tierces quinte septieme...et du coup c'est lui que je regarde comme un ane

Bon je pense que la reposne est 'simple' travail travail travail et ca viendra. Mais si vous avez des piste claire qui vous ont aide a comprendre les remarques comme ci dessus je suis preneur.


Change de prof, pour te dire ça pas besoin de cours.
Par contre un bon prof saurait t'emmener progressivement a ce resultat.
Commencer déjà par t'expliquer comment sont constitués les accords, ensuite te faire travailler indépendamment les arpeges de chaque accord courant en repérant les fondamentales.
Ensuite voir un morceau (blues I Iv V par ex)
Commencer par jouer des arpèges de ses accords.
Ensuite les jouer en rythme puis les jouer en faisant en sorte qu'il y ai une continuité:
A chaque changement d'accord mettre la note d'arpège la plus proche de la note précédente
Etc...

_________________
[url]https://www.facebook.com/MAZETEMPLE[/url]
Haut
Alerter un moderateur
Daviken
Modérateur


Inscrit le: 06 Aug 03
Localisation: R.P

arsenelapin a écrit :
J'arrive bien tard mais j'apporte ma petite contribution, soigner son rythme !
Y a 36000 manières de faire sonner trois même notes, ça peut sonner redondant, mais tant que c'est dans un rythme bien soigné voire groovy c'est effet garanti

Je suis tout à fait d'accord avec l'idée de réfléchir accords avant gammes aussi


C'est tellement vrai et si souvent négligé, rien de tel qu'un bon placement rythmique.

_________________
Groupe SPANK! Soul-Funk
La chaine du Groupe SPANK!

Groupe Ckoil'R Pop/Rock
La chaine du Groupe Ckoil'R

Abonnez-vous si ça vous plait, c'est toujours encourageant. ;)
Haut
Alerter un moderateur
kwygon
Special Total utilisateur

Inscrit le: 28 Jan 14
Localisation: Hainaut (Belgique)

Je viens ajouter mon expérience, modeste, certes, mais intéressante...

J'ai tjs été fasciné pour les gratteux qui me disaient "jouer uniquement à l'oreille", chose que je suis totalement incapable de faire après presque 5 années de guitare, et à mon avis j'y arriverai jamais car j'ai besoin d'une certaine base théorique minimale et de repères géographiques sur le manche pour pouvoir m'exprimer.
Sauf que je me suis vite rendu compte en évoluant (plus vite en "théorie harmonique" que mes doigts sur le manche!) que le "jouer uniquement à l'oreille" était bien souvent synonyme d'apprendre les tablatures par cœur et de les resservir de manière plus ou moins heureuse...mais sans savoir ce qu'ils faisaient concrètement sur le plan harmonique!
De même, pour les improvisations, j'ai vite compris que bcp de gratteux connaissaient plein de plans passe-partout qui sonnent bien par cœur (pentas, heptas, arpèges, phrases modales, ou mix de tout ça) et qu'ils les resservaient au gré des tonalité...mais sans savoir ce qu'ils faisaient concrètement sur le plan harmonique!
Je ne mets bien sûr pas tous les guitaristes ds le même sac car j'en connais aussi de super doués qui, avec un minimum de connaissances théoriques quand même, arrivent à être très créatifs et inventifs avec les années de pratique et forcément une bonne compréhension du manche!

Perso, j'ai tjs évolué plus vite ds la compréhension du fonctionnement de la musique en théorie qu'en pratique car je me suis tjs refusé d'apprendre bêtement des plans, tout puissants et spectaculaires soient-ils, par cœur pour les reproduire encore plus bêtement; cad que les guitaristes qui ont commencé à jouer en même temps que moi (et j'en côtoie bcp à mon école de musique) ont tout de suite jouer mieux que moi car ils ont très vite appris à jouer des morceaux sur Youtube par cœur quand moi j'essayais de comprendre comment était construit le morceau, sa grille d'accords, les gammes utilisées, ...bref, je passais plus de temps à me creuser les méninges qu'à jouer!
Sauf que maint, avec le vocabulaire que j'ai emmagasiné et le fait que mes doigts commencent à se délier, la tendance s'inverse méchamment, car je suis capable de jouer la même chose que ceux qui jouaient encore mieux que moi il y a encore 1 an et demi, et quand on doit improviser au cours, y a plus photo, quand mes camarades restent scotchés sur la première position de penta mineure et répètent indéfiniment les mêmes phrases, moi je me balade (tout est relatif, et eu égard à mon modeste niveau, évidemment!) sur tout le manche en sachant exactement les notes que je joue.
Et l'écart en impro va continuer de se creuser car mes camarades ne veulent que jouer des morceaux sans comprendre alors que moi, je suis sans cesse à la recherche de nouveaux vocabulaires...

Tout ça pour dire que pour bien improviser, à mon avis, il faut:

- bosser bcp et quotidiennement pour que les choses se mettent en place progressivement, notamment au niveau de l’habileté et précision des doigts au début
- apprendre son manche progressivement (et chacun a une vision du manche qui lui est propre, et ça ne sert à rien de vouloir copier la méthode d’apprentissage du copain gratteux qui ne voit pas le manche comme vous!)
- apprendre un minimum le fonctionnement harmonique, et ses gammes de manière intelligente (il y a les schémas qui eux nécessitent un peu de par cœur, pas trop le choix, d'une part, et apprendre/comprendre les intervalles, ses degrés à faire correspondre avec les accords de la grille d'autre part) pour savoir exactement ce qu'on fait et pourquoi on le fait, et ne pas y aller au petit bonheur la chance ou faire défiler pompeusement la gamme penta de manière totalement aléatoire
- bcp expérimenter, improviser (sur des backings tracks que j'utilise bcp!), essayer de nouvelles choses, en y intégrant le vocabulaire qu'on découvre au fur et à mesure de son cheminement et en retenant ce qui marche (mais j'ai remarqué que plus je comprends les choses, et plus en général ça fonctionne quand j'expérimente car ds ma tête les choses sont claires et font se rejoindre la théorie et la pratique...et c'est de plus en plus souvent le cas!)
- laisser les choses se mettre en place progressivement, et ça prends des années. Pour illustrer, une phrase que mon prof qui est une véritable bête en impro, me répète souvent: "Tu joues de la gratte depuis 4 ans, moi depuis 40 ans, n'essaie pas de faire comme, tu n'y arriveras pas!!!"
- in fine, évidemment utiliser son oreille pour aller chercher les notes qui sonnent bien ou mieux ds une impro. Mais en général, si on sait où on est et vers quoi on va d'un point de vue théorique/harmonique, les notes pertinentes sautent aux yeux en même temps qu'aux oreilles!!!

Et pour rejoindre ce qu'a dit zigmout, j'ai compris énormément de choses (encore une fois, eu égard à mon modeste niveau, tout étant évidemment relatif!) depuis que je pense accords plutôt que simplement gammes, les 2 sont indissociables pour bien improviser!

Voilà, c'est juste mon avis par rapport à ma méthode d'apprentissage, et ma petite expérience personnelle qui vaut ce qu'elle vaut et ne conviendra bien sûr pas à tout le monde...
Haut
Alerter un moderateur
J09

Inscrit le: 23 Mar 20
Localisation: France

Faire sentir les mesures... Et viser des notes... Ca permet d'être cohérent.

Prenez le solo de Time de Pink Floyd par exemple :
F# min / A / E / F# min.
Sur la progression d'accords, Gilmour vise la fondamentale de F# min, ensuite la tierce de A, ensuite la quinte de E, ensuite la fondamentale de F# min, et rebelote, et ce tout le long du solo.

S'entrainer à poser des notes cibles de manière séquencée sur le temps fort de chaque mesure ça peut être un bon exercice AMHA.

_________________
J07 ->J09
Haut
Alerter un moderateur
Page 3 sur 3 Comment travaillez-vous votre capacité à improviser ? › début du sujet
Aller à la page: 3