Comment forme-t-on théoriquement l'accord de Em

Aller à la page: 6
Auteur Message
Antoine C.
Custom Ultra utilisateur

Inscrit le: 29 Sep 03
Localisation: Certines (01, France)

Répétition du dernier message de la page précédente :
J'ai répondu à son post précédement d'une autre façon, mais tu as peut être pas lu.



C'est normal et sain que le sujet de départ dérive sur des sujets voisins au fil des intervenants. des choses interressantes peuvent en ressortir. c'est ce qu'on apelle une conversation, un échange.

Mon point de vue est que sinon autant mettre des liens de cours ou une publier une Faq, et fermer le forum théorie. Vous y avez peut être pensé..

Maintenant si ça pose un souci d'éthique modérative, et que la règle c'est de rester pour un sujet sur la question posé, je peux m'auto modérer, ça me dérange pas.



A plus

_________________
"Je pense que dans environ 10 ans, la quasi totalité des maisons de disques auront disparu. Sans vouloir froisser personne, ce ne sera pas une grande perte."
Eric Clapton, 2007.
Haut
Alerter un moderateur
Brdbelgium
Custom Cool utilisateur

Inscrit le: 28 Dec 14
Localisation: Forchies-la-marche (Belgique)

Antoine C. a écrit :
Ou pas


Serieusement oui ils font, mais c'est pas artistiquement parlant une obligation au sens strict du terme. La quinte dans l'accord X7 ben y'a surement des configurations d'orchestre et d'arrangement où ça passe tout seul qu'elle soit pas joué, et inversement.


C'est ce que je veux dire les moyens mémo technique comme l'empillement de tierce pour définir et faire comprendre la construction un accord c'est pas forcément pertinent parce que pour des accords sans quinte sur certains renversement c'est pas super parlant, par exemple...

L'explication lancé dans ce topic , l'empillement de tierce pour définir un accord, induit implicitement que chaque note est constitutive de l'accord et à la même importance/fonction..quid des tensions sur un accord? pourquoi on peut se passer de jouer une quinte sur un accord X7 et pas de la septième?

Bref, je trouve que ça occulte des aspects fondamentaux sur la comprehension de comment est fait un accord et bien sur l'improvisation/la composition

Mais c'est mon point de vue.


En guitare, il est tres difficile de jouer un accord 7 correctement. On est obliger de faire des renversement un peux bizarre. Par exemple, on doit souvant choisir entre pousser la quinte à l’octave ou la tierce. Un majeur 7 est facile à jouer proprement sur les 4 cordes aiguë.

Dans majorité des cas on fais ce qu’on veux. Avec mes profs de jazz, on ne joue effectivement rarement la quinte parce que d’un point de vue psycho acoutique le cerveau la crée puisque stable par rapport à la fondamentalle. Par contre il considere quelle est bien la dans l’arrangement globale du morceaux.
Haut
Alerter un moderateur
Page 6 sur 6 Comment forme-t-on théoriquement l'accord de Em › début du sujet
Aller à la page: 6