Les ateliers Lâg Bédarieux relocalisés à Nantes

Judicaël Tribillac - Le 08 Mars 2016
Les ateliers Lâg Bédarieux relocalisés à Nantes
La société Algam, le plus important distributeur d'instruments de musique en France et propriétaire de la marque Lâg depuis 2002, a décidé d'intégrer dans son nouvel entrepôt nantais la production française des guitares Lâg, impliquant la fermeture du site de Bédarieux.

Le 21 janvier dernier, en plein salon du NAMM aux Etats-Unis, Michel Chavarria, annonce sur sa page Facebook la décision de la direction générale du groupe Algam de fermer le site de production de Bédarieux que l'entreprise occupait depuis 1998. Cette nouvelle fait grand bruit en France, notamment sur les réseaux sociaux et les forums, et on devine alors le divorce consommé entre le fondateur de Lâg en 1978 et Gérard Garnier, directeur général d'Algam qui avait racheté fin 2002 l'entreprise pour mieux la relancer depuis. 

Face aux rumeurs d'arrêt définitif de la production de guitares Lâg "Made In France", Algam prend à son tour la parole sur Facebook pour expliquer sa décision. Afin de poursuivre sa croissance économique, Algam s'est doté d'un nouvel outil logistique d'une surface de 18,000m2 qui lui permet de regrouper l'ensemble de ses activités de distribution et de fabrication dans un seul et même endroit. L'objectif est de conserver la fabrication d'environ 250 guitares électriques par an tout en développant la fabrication de 1000 guitares acoustiques en complément de celles fabriquées en Asie qui se sont imposées tant en France qu'à l'export, contrairement aux électriques qui restent plus confidentielles. 

Une partie des effectifs de Bédarieux va rejoindre la Loire Atlantique pour poursuivre l'aventure accompagnés en cela par Algam tant au niveau logistique que financier, alors que d'autres très attachés à leur région et leur vie de famille sur place vont malheureusement se retrouver au chômage, licenciés économiques après parfois jusqu'à 19 ans d'ancienneté chez Lâg. Pour compenser cette triste nouvelle et faire face à l'augmentation de production de guitares acoustiques, Algam va moderniser les technologies de fabrication et recrute de nouveaux luthiers et ouvriers qualifiés.

En parallèle, Algam a également repris la prestigieuse marque française de pianos Pleyel, et Gérard Garnier confiait récemment dans une interview au journal régional Midi Libre vouloir "faire de Pleyel une marque internationale et emmener Lâg dans ce sillage." L'identité occitane de la marque sera conservée malgré ce déménagement, la guitare Tramontane étant un best-seller de la marque et la croix occitane l'emblème de Lâg.