Two Notes Preamp

Alexandre Criado - Le 27 Septembre 2016
Depuis le temps que je voulais les tester, ceux là... sans vouloir faire preuve de chauvinisme (et non je n'ai pas été payé pour dire ça... mais maintenant que je le dis, veuillez relâcher ma famille s'il vous plaît) Two Notes fait pour moi clairement partie des fabricants actuels de matos guitare les plus tournés vers l'avenir (pas de vintage reissue relic toukomavan chez eux), toujours à la recherche d'une expérience utilisateur novatrice et optimale...

C'est dans ce contexte que l'émergence des préamplis au format pédale que nous allons découvrir ici coulait de source, afin de constituer le pendant idéal au simulateur de HP torpedo C.A.B. et de permettre au guitariste manquant d'espace et de moyens de transport d'avoir une solution sonore tout-en-un avec un pedalboard pouvant se brancher directement sur une sono ou un système d'enregistrement, sans sacrifier à la qualité sonore.


Le french good taste
J'ai reçu les quatre préamplis de la gamme dans de jolies boîtes noires classieuses, chacun équipé de son mode d'emploi et d'un transformateur 12v 500mA (du même type que le Torpedo C.A.B., une homogénéité toujours judicieuse). Les pédales sont élégantes et semblent solidement fabriquées avec une coque en aluminium moulé qui devrait bien supporter les conditions du live. Chaque engin se trouve doté de la bagatelle de 11 contrôles, 3 switches, 2 footswitches et 10 connecteurs, annonçant clairement la couleur : vouloir procurer un outil qui saura faire face à TOUTES les situations rencontrées !

Vous l'aurez compris, un petit tour par le mode d'emploi plutôt complet ne sera pas de trop. Nous nous attarderons sur les réglages de son lors du paragraphe où on envoie du graouh, en attendant on peut faire un petit tour de la connectique via le schéma des possibilités de câblage de la machine :

 

un joli plat de nouilles pour une seule pédale:)

Bon, je te laisse une minute pour aller te chercher un paracétamol, lecteur, mais juste une.

C'est bon ? On reprend.

Hormis les traditionnelles entrées et sorties, on constate que les LePreamp sont équipés en MIDI afin de pouvoir recevoir et envoyer des messages de contrôle MIDI. Ainsi chaque Preamp peut être enclenché (changement de canal, bypass, mode de fusion) à distance mais aussi contrôler d'autres appareils et notamment les éventuels autres préamplis de la gamme qui pourraient être utilisés en même temps.
La sortie Thru permet d'envoyer le signal venant de la guitare vers un autre système, comme un ampli supplémentaire ou un accordeur. Les Send et Return constituent une boucle d'effets qui sera désactivée si le préampli l'est. Ainsi, elle peut contenir les effets exclusivement destinés à l'usage avec ce preamp, comme par exemple un noise gate avec  Le Lead... La sortie Headphone permettra, grâce à la simulation de HP intégrée, de se servir de l'appareil comme d'un système nomade pour travailler, et enfin la sortie DI pourra directement attaquer une carte son ou une table de mixage avec un signal propre et stable en XLR.

Seul (petit) bémol à mes yeux, le routage de la connectique sur les flancs latéraux des machines. En effet, si l'on veut se servir de plusieurs Preamps avec l'ensemble de leur connectique jack, il y aura beaucoup d'espace perdu sur le pedalboard. De manière générale, une connectique fournie trouvera plus son avantage à être placée en haut de la pédale.



Pas mal d'espace perdu, dommage !

Le French sound
Vient le temps de brancher les bouzins et de choisir le mode d'utilisation... au casque, dans un ampli de puissance, en direct dans une table ou un enregistreur, ou via un simulateur de HP. A l'allumage, la machine confirme vouloir en mettre plein les yeux avec un joli rétroéclairage de la lampe qui varie  selon le canal choisi. D'aucuns trouveront ça bling-bling, moi j'aime bien...


Pas de plus long suspense : chacun des LePreamp annonce de suite la couleur dans son domaine spécialisé : Ca sonne, même sans toucher aux contrôles !
On notera que Two Notes at pris le parti d'avoir des machines qui n'empiètent pas du tout sur le terrain les unes des autres.
LeClean nous délivre un son très dynamique et fenderien, crunchant de jolie manière jusqu'à arriver en bout de course à une saturation sale assez propice au punk.
LeCrunch nous délivre un panel de drives bien british assez complet, allant du vieux stack bien dynamique jusqu'aux sons hair-metal des années 80.
LeLead lui, tape directement dans les grosses saturations dès le premier quart de course de gain, et couvrira un bon panel de grains métal du gros son droit et moderne jusqu'au thrash oldschool bien épais.
Il s'entend assez clairement que chaque machine a sa propre architecture et ne constitue pas une simple variation de gain sur un même circuit, Les attaques et les dynamiques sont très différentes et les couleurs tout à fait complémentaires.

Petit point de détail qui fait toute la différence selon moi sur un préampli ou une pédale de drive : le contrôle « sweep » qui définit la fréquence de travail du potentiomètre de médium. Ce petit potentiomètre innocent est ce qui va permettre d'aller chercher des couleurs sonores très différentes car c'est bien souvent ce qui se passe dans les médiums qui fait le caractère d'un son. Ainsi et par exemple, creuser les médiums sur la LeLead et jouer avec le contrôle « sweep » vous fera passer instantanément d'un son serré à l'ancienne façon Metallica au son plus ouvert et tendu des groupes de mathcore...

Autre point original : le mode de fusion. En effet si sur chacune des pédales j'ai trouvé le canal A un peu (toutes proportions gardées) plus anecdotique que le B, avec notamment une sensation d'étendue plus réduite des contrôles de tonalité, fusionner les deux canaux ouvre des possibilités très sympathiques. Le mode Cold fusion permet d'utiliser les deux canaux en parallèle pour éclaircir le grain et ouvrir le son, alors que le mode hot fusion utilise le canal A comme booster pour le canal B. Il vous faudra un peu de temps pour peaufiner l'usage de ces modes peu conventionnels, mais les résultats sont potentiellement très intéressants !

Sur les samples, je n'utilise pas la simulation de HP interne des machines mais le plugin WOS III dont une licence est offerte avec plusieurs baffles à chaque achat de LePreamp. Autant dire que, encore une fois, les possibilités sont immenses pour obtenir le son qu'il vous plaira en enregistrement...

PS : Je sors d'une tendinite coupain ami lecteur, sois indulgent pour la qualité de jeu ^^




Le Conclusion
Comme beaucoup d'outils professionalisants, les LePreamp sont des solutions de travail ultra complètes et optimisées. Contrairement aux solutions à modélisation, ils ont une personnalité propre, même si ils rappellent évidemment les grands classiques de l'amplification. Le défaut de ces qualités est que tout guitariste réellement polyvalent ressentira le besoin d'avoir les trois pédales (et d'offrir la quatrième à son bassiste) ce qui à 299€ la machine représente un investissement certes justifié mais non négligeable. Je serais donc pour ma part ravi de voir chapeauter cette gamme par un préampli 3 canaux (en rack?)  reprenant le canal B de chaque pédale avec possibilité d'utiliser les modes de fusion entre deux des trois canaux... une espèce de LePreamp Deluxe qui serait le pendant du Torpedo Studio...

Et comme depuis aussi longtemps que Two Notes existe je les ai vus sortir des appareils toujours plus proches de nos besoins, sans jamais se reposer sur leurs lauriers, je me prends à espérer ?

Je vous laisse, je retourne derrière mes barricades, un méchant transporteur essaie de me reprendre le matos ! VOUS NE PASSEREZ PAAAS !

Prix public : 299 euros

Les plus
Richesse des contrôles et connectiques
Polyvalence extrême et qualité sonore
Visuel élégant

Les moins
Routing de la connectique sur les flancs
Pas forcément plug and play, lecture du mode d'emploi vivement conseillée !
On aurait envie d'avoir toute la gamme !

 

Site du fabricant
http://www.two-notes.com/

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

  • Two Notes Preamplifiers series- sujet unique (1258)
  • COMMENTAIRES AUTOUR DE l'ARTICLE (3)


    guillaume_pille
    # Publié par guillaume_pille le 29/09/2016 à 15:42   Répondre
    Salut à tous, quelques petites précisions :

    Fred n'a pas participé à la réalisation des préamps Two notes, qui sont entièrement originaux. En revanche il propose à la vente un produit appelé Le Clean que NOUS avons conçu (sur la base en effet d'une Crystal ou je ne sais plus quoi, TRES modifiée). Il y a d'ailleurs le logo Two notes sur ce produit, que nous avons utilisé sur quelques salons et réalisé à la demande d'un artiste à l'époque.

    Nous ne faisons pas de produit artisanal, il s'agit d'une production industrielle, mais le facteur de forme (une... pédale) est la seule réelle filiation. Si vous ouvrez les produits vous comprendrez rapidement la différence d'approche. Et pour ceux qui font de l'électronique, vous verrez que les circuits n'ont rien à voir.

    Si vous voulez du montage fait main et des options ultra spécifiques autant effectivement se diriger vers l'offre custom, qui est très bien, y'a pas de souci.

    Ceux qui veulent se fabriquer leur propre matériel peuvent acheter les kits sur Tubetown et vous aurez la même base que les Fredamp.
    funkyrockabilit
    # Publié par funkyrockabilit le 27/09/2016 à 11:57   Répondre
    Je rejoins nelson2005 sur son avis.
    Ces produits sont très bien pensés, mais restent à mon sens moins attrayant que les préamps Fredamp.
    D'autant plus que Fredamp s'applique à satisfaire son client, à lui répondre vite, toujours en étant de bon conseil.
    Je ne jette pour autant pas la pierre à Two Notes qui proposent de très bons produits, notament le CAB qui ne quitte pas mon pédalboard.
    Ces préamps Two notes s'adressent d'avantage au grand public avec une comm et une distribution plus grand public (plus de moyens), et Fredamp à un public plus restreint mais probablement plus "averti".
    chacal
    # Publié par chacal le 27/09/2016 à 19:42
    Pour répondre à Nelson autant qu'à toi, sans avoir toutefois essayé moi même le matos de chez Fredamp:

    -même prix, non. Les multicanaux commencent à 450 euros chez Fred, ca fait 150 balles de différences quand même! :D

    -Le dit Fred a d'ailleurs, de l'aveu même de Two Notes, contribué à la conception des LePreamp. Il y a donc une filiation commune au niveau du concept des circuits audio...

    Ceci dit le concept audio et le format sont à mon avis les deux seuls points ou ces gammes de machines (Fredamp et Lepreamp) sont comparables, la philosophie n'a rien à voir: dans un cas on a des machines réalisées sur commande avec un son très bon mais très spécifique, dans l'autre des machines ultra-polyvalentes avec un gros packaging de fonctionnalités utilitaires.
    Donc effectivement pas le même public, mais pas pour les raisons invoquées. Si je devais monter un board pour un projet, je prendrais un Fredamp, si je devais suivre un artiste ou équiper un studio je prendrais un Two Notes :)
    nelson2005
    # Publié par nelson2005 le 27/09/2016 à 10:07   Répondre
    En fait, c'est la même idée que les Fredamp mais en moins bien et au même prix .
    Seuls les moyens de distribution et de promo sont plus élevés ;)

    Rien d'original donc,
    Laisser un commentaire à propos de cet article :
    Nom d'utilisateur :
    Mot de passe :
    Créer un compte gratuitement

     

    PRODUITS DE L'ESPACE ACHAT