Décès de Juan Nelson, bassiste de Ben Harper

La rédaction - Le 12 Juin 2021
Décès de Juan Nelson, bassiste de Ben Harper
L'excellent bassiste qui accompagnait Ben Harper depuis 27 ans au sein des Innoncent Criminals s'est éteint le 9 juin 2021 à l'âge de 62 ans. Juan Nelson était la touche de funk qui a emmené Ben Harper vers de nouveaux horizons, preuve une nouvelle fois que la musique lorsqu'elle est partagée bénéficie à tous. Une bien triste nouvelle pour ses proches et tous les nombreux fans du groupe en France.

"Juan Nelson on the bass"… depuis l'annonce par Ben Harper sur les réseaux sociaux de la disparition de son ami Juan Nelson j'avoue que cette petite phrase glissée à la fin du solo magistral ci-dessous me reste en tête. Cet extrait du DVD Pleasure and Pain reste l'un de mes préférés car on y voit l'artiste qui a son nom tout en haut de l'affiche jouer des accompagnements un peu répétitifs pour laisser le devant de la scène aux cuivres et à Juan Nelson à la basse, un personnage qui ne manquait ni de talent, ni de groove et encore moins de sens de l'humour. 

Si le solo est impressionnant, le travail du bassiste consiste la majeure partie du temps à assoir la base rythmique des morceaux avec la batterie et les percussions. Et en la matière, Juan Nelson n'avait de leçon à recevoir de personne. Ecoutez les morceaux tels que Steal my kisses from you, Jah Work, Fight for your Mind, Gold to Me et tant d'autres et vous verrez que le but n'est pas d'en mettre partout mais de jouer les notes qu'il faut.

Dans l'interview ci-dessous, Juan Nelson confiait qu'avant de rejoindre Ben Harper en 1994 pour l'album Welcome to the Cruel World, ce dernier se cantonnait aux ballades folk, à tempo moyen. Il a apporté au groupe son sens du funk et des tempos plus rapides qui ont contribué à emmener Ben Harper and the Innoncent Criminals aux succès qu'on connait. Il revient aussi sur des débuts modestes, il achète sa première basse électrique, rentre à la maison et se rend compte alors qu'il faut un ampli pour l'entendre ! Il a dû se résoudre à répéter dans les toilettes en collant sa basse contre le mur pour faire résonner l'instrument !

Les causes du décès de Juan Nelson n'ont pas été divulguées. C'est Ben Harper qui a annoncé la triste nouvelle sur les réseaux sociaux. Le mot de la fin appartient au grand bassiste qui vient de nous quitter et montre aussi le caractère spirituel qui l'habitait : "j'adore jouer, ça me comble et si ça peut toucher quelqu'un c'est une bénédiction".

ARTICLES SUR LE MEME THEME

Lire les 16 messages sur le sujet Juan Nelson

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement