Ministry of Tones sort l'ampli Niko

La rédaction - Le 20 Décembre 2019
Ministry of Tones sort l'ampli Niko
La marque rennaise Ministry of Tones spécialisée depuis 2017 dans la conception de pedalboards et de pédales d'effets continue d'étendre sa gamme d'ampli guitare également. Ainsi après le Winston et le Little Boy, voici le Niko Amp, la toute dernière création d'Erwan Marie en collaboration cette fois avec le YouTuber et immense fan de Slash, Nicolas Riera. Une campagne de financement participatif sur Kickstarter vient de commencer pour lancer la première production de l'ampli qui est accompagné de pédales d'overdrive signature The Niko Silver Drive et la Niko Raptor Drive.

Après avoir lu l'introduction, vous aurez vite deviné que l'univers sonore de cet ampli Ministry of Tones Niko Amp est fortement influencé par le son de Slash. Mais il n'est pas question ici de faire une simple copie. Le duo a la baguette composé d'Erwan Marie et de Nicolas Riera avait un cahier des charges bien rempli pour cet ampli à lampes de 18 watts conçu pour avoir un son authentique, être une excellente plateforme à pédales d'effet et offrir toute la polyvalence d'un ampli moderne.

Du pur "jus" de lampes

Ainsi le son du Niko Amp est forgé par 3 lampes 12AX7 de préamplification et une paire de tubes EL84 à l'étage de puissance. Pas de diodes ni d'autres artifices, c'est du pure lampes. L'ampli compte 2 canaux : le premier clair et rond avec un maximum de headroom avec contrôle de Volume, et le second typé rock British avec contrôles de Gain et de Volume. L'égalisation à 3 bandes est commune et complétée par un contrôle de Presence et un Master Volume. On remarque également la présence d'une réverbe à 2 ressorts ainsi qu'un Boost dont le but est de percer à travers le mix en situation de groupe tout en conservant les réglages habituels. Enfin la boucle d'effets est située sur la face avant.

La polyvalence niveau puissance

A l'arrière on trouve un atténuateur de puissance pour s'adapter à toutes les situations : puissance maximale à 18 véritables Watts qu'on peut réduire à 5 watts ou 1 watts. Le sélecteur Triode/Pentode permet même de diviser par 2 le niveau de sortie choisi. Et on peut même jouer en silence en profitant de la sortie directe XLR pour envoyer le signal vers une carte son et jouer au casque, pour s'enregistrer ou pour envoyer le signal vers un système de diffusion lors des concerts. Bref un ampli aussi pour jouer aussi bien sur scène, qu'en studio, qu'à la maison même quand tout le monde dort (ou pour les réveiller, c'est vous qui voyez...)

L'opération de financement

Le Niko Amp est fourni avec un footswitch à 2 boutons pour changer de canal et actionner la réverbe. L'opération Kickstarter se déroule jusqu'au 1er février 2020 et vous propose de soutenir le projet et/ou d'acquérir le Ministry of Tones Niko Amp pour 850€ en version tête, 1200€ en combo ou 1500€ pour un stack tête + baffle 2x12" avec un Electrovoice EVM12L et un Celestion Vintage 30. La pédale Niko Silver Drive est elle proposée à 150€ signée par Niko avec contrôles de niveau, gain et tonalité, alors que la version Niko Raptor Drive ajoute un Boost supplémentaire pour 250€. Le tout pour des produits fabriqués en France par Ministry of Tones.

Lien vers la campagne Kickstarter Ministry of Tones Niko Amp

ARTICLES SUR LE MEME THEME

Lire les 2 messages sur le sujet Nouvel ampli Niko chez Ministry of Tones (made in France)

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement