Prodipe GS300 : Angus, es-tu là ?

5.00 / 5   (5.00/5)
Avis guitare publié le 15/12/2018 par frankus1er
  • 5.00 / 5
  • 5.00 / 5
  • 5.00 / 5
Nous voulions, mon guitariste et moi, deux SG pour mon prochain spectacle. Parcourant le catalogue des produits Prodipe, dont je suis très fan de la gamme (les enceintes et les micros en particulier, que j’utilise depuis quelques années déjà en studio), je tombe sur les guitares de la marque. Et donc, sur les modèles GS300. Lisant les caractéristiques de la bête, ma curiosité s’aiguise : Corps et manche en oukoumé massif, bois africain très proche de l’acajou, touche palissandre de synthèse (bon pour la nature, ça…) micros céramique à haut niveau de sortie, et un look très proche de son inspiratrice américaine. « Ça se tente », me dis-je, ayant un contact direct avec la marque. Et d’en commander une directos. La version mat, look noyer.
Grosse surprise en la sortant du carton. Une guitare, ça commence toujours avec les yeux. Et là, ça commence fort, ça rigole pas : Lutherie irréprochable, finition exemplaire et grosse impression de sérieux. La tète est proche de sa grande tante. Vernis impec. Et les repères de touche en triangle perloïd sont d'un chic... Le poids plume : un régal pour mon vieux dos...
Puis je la branche dans un bon gros 4X12, tout à lampes. Le temps que ça chauffe, je passe quelques accords à vide. Déjà la guitare sonne et vibre bien contre le ventre, c’est de bon augure… Le manche, profil en D, ni trop fin, ni trop épais, tient bien dans la main et glisse parfaitement. A l’ancienne… Les chevaux «watteurs» arrivant enfin, la vraie bonne grosse surprise est là. ! Le cadeau Bonusk ! Ça crache direct et velu. Du niveau, mais avec une coloration très vintage. Le choix des micros ayant surement été très réfléchi, lors de la conception de cette guitare. Ça enterre direct les autres marques asiates, dans cette gamme de prix. On est clairement chez Angus Young. Cette pelle est faite pour le big rock, c’est sûr. Ça tombe bien, nous on donne justement dans le Big Rock… Les potards sont très progressifs et les tonalités redoutables d’efficacité. Je suis sûr que cette guitare testée en blind test passerait à l'aise pour une bonne ricaine de Nashville. Quel son ! Bluffé, je suis !... Et passant sur un tirant de cordes plus adapté, plus fort, ça a encore gagné en patate.
Et c’est français, Monsieur ! Certes, fabriqué avec soin et sérieux en Chine, mais français…
Et vous savez quoi ?... On a commandé la version cherry gloss dans la foulée : Même combat.
Bravo monsieur Prodipe...
Plus Les plus
Que du bon...
Moins Les moins
R.A.S


Photo ajoutée par l'auteur de l'avis


Derniers avis sur la guitare Prodipe GS300