[Pleins Feux Sur] - Hufschmid Guitars

La rédaction - Le 01 Novembre 2018

Luthier et plectrier, Patrick Hufschmid est de ceux qui ne cherchent pas la facilité, qui mettent leur passion et leur savoir-faire au service de l'innovation. Recherche de nouveaux matériaux, finition bleu carbone 3D à l'intérieur de ses câblages, micros et plectres photo-luminescents, ses fabrications sont un savant mélange d'originalité et d'authenticité, réalisées avec une précision héritée, entre autres, d'une expérience en horlogerie Suisse - pays où il vit - dont la réputation n'est plus à faire. Et si vous craquez sur ses modèles et que d'aventure vous passiez près d'Aigle dans le canton de Vaud, prenez le temps d'aller lui faire un petit coucou... suisse évidemment !

Peux-tu te présenter et nous expliquer comment est née Hufschmid Guitars ?
Je m'appelle Patrick Hufschmid, j'ai 42 ans, je suis artisan-luthier et seul plectrier artisanal suisse. J'habite en suisse romande à côté de Montreux dans le chablais vaudois dans une ville appelée Aigle.

J'ai une très forte passion pour la guitare depuis mon adolescence. J'ai d'abord commencé à jouer de la guitare à l'âge de 11 ans, une vielle guitare classique trouvée dans une poubelle que l'on avait essayé de retaper en famille. J'ai ensuite commencé à prendre des cours de guitare électrique et quelques années plus tard, je me suis retrouvé en train de retaper et customiser les grattes de certains potes. Je suis de nature très curieux, j'aime apprendre quelque chose de nouveau tous les jours et j'expérimente beaucoup.

Hufschmid Guitars existe depuis 1996, date à laquelle je suis parti, dès la fin de mon apprentissage de cuisinier ici en suisse à Montreux, aux Etats-Unis dans le Minnesota dans une école technique réputée du nom de “The Red Wing Technical College“ afin d'y suivre une formation complète de réparation et de fabrication de guitares acoustiques et électriques.

J'ai d'ailleurs des photos de mes premières guitares, une acoustique ainsi qu'une électrique ! Au secours ! haha

Quel est ton parcours professionnel / technique et ce qui t’a amené à cette activité ?
J'ai pas mal de cordes à mon arc comme par exemple une formation de cuisinier ainsi qu'une passion pour l'horlogerie de luxe qui m'a ouvert les portes dans le domaine des montres à complications en tant que conseiller de vente spécialisé durant plusieurs années pour un grand groupe horloger. J'y ai notamment suivi des cours intenses de formation autour des produits et marques du luxe, ce qui a eu une grande influence sur mon travail actuel.


J'ai également une grande passion pour l'histoire et j'aime apporter quelques touches du passé comme par exemple ajouter un magnifique sceau en cire sur chaque paquet que j'expédie à des clients un peu partout dans le monde.

C'est en 2007 que j'ai décidé de me consacrer à mon activité de luthier et de devenir 100% indépendant, ce qui n'est pas facile en suisse à cause du coût de la vie. Mais grâce à ma présence dans les réseaux sociaux, j'ai quand même réussi à susciter l'intérêt d'une assez grande communauté qui me suit au quotidien et je remercie vivement ceux qui me soutiennent !

Quelles sont tes influences musicales ?
Je fais partie de la génération des premiers albums de Metallica, la musique metal des années 80-90 qu'on écoutait partout avec le fameux walkman et qui m'a tant donné l'envie de découvrir la guitare électrique. Côté musique, je suis très éclectique, j'écoute vraiment de tout du moment que cela me plait. Je vais peut-être vous surprendre mais je suis également complètement accro à  la  musique baroque et classique !

Quelle a été la première guitare que tu as possédée ?
La fameuse guitare classique trouvée dans une poubelle. Sinon ma première guitare électrique était une copie Fender strat pourrie d'une marque générique 'Elwis'. Ma première véritable guitare électrique de qualité était une Lag. Quand même dur de faire mieux à 16 ans que de porter un t-shirt de Cannibal Corpse et tenir une LAG V ! hahahaha

Et celle que tu as fabriquée ?
C'était la guitare acoustique que j'ai dû réaliser comme examen de fin d'apprentissage en 1996 qui se trouve sur la photo avec ma première électrique. J'avais d'ailleurs déjà commencé à expérimenter en la construisant avec un barrage de type X mais doublé. 22 ans plus tard, elle appartient toujours à une personnalité suisse de la musique pour enfants à qui je l'avais donnée et qui aux dernières nouvelles l'utilise toujours !

Quelle est la particularité, la valeur ajoutée de tes fabrications et leur positionnement sur le marché ?
Côté lutherie, je réalise tout moi-même, ce qui signifie que je fabrique les manches et les corps de A à Z à la main, à l'aide de petites machines de bricolage comme une défonceuse,  une scie à ruban, une perceuse à colonnes et une ponceuse à disques. Pas de CNC ni de découpe laser et de méthodes de grosses productions etc.
J'innove pas mal en proposant des micros dont j'ai conçu l'apparence extérieure et qui sont réalisés sur-mesure à la main pour moi depuis 1998 par Kent Armstrong en personne (déjà 20 ans !). J'ai même conçu les premiers micros photo-luminescents au monde que j'ai nommés 'the Glowbuckers'.

J'innove également avec certaines matières photo-luminescentes ou des matières d'ingénierie que j'utilise pour réaliser mes sillets et qui sont devenus un peu comme une signature visuelle sur mes guitares. Les fameux sillets bleus et rouges.

J'apporte également un soin tout particulier au câblage de mes créations et j'y apporte également ma touche personnelle en ajoutant une finition bleu carbone 3Dà l'intérieur:


Pour la fabrication, je me concentre sur mon essence de prédilection qui est l'acajou 'Sapele' en utilisant toujours des pièces avec découpe quartier parfaite et d'une seule pièce. Je mets également un point d'honneur à l'aspect visuel, une certaine ligne esthétique qui m'est propre, ainsi que des finitions au rendu complètement naturel. Je n’aime pas du tout le bling bling, mon style de fabrication est entièrement basé sur la simplicité et la sobriété, une sorte de philosophie de vie.

A qui s’adressent tes guitares, musiciens amateurs, confirmés ou pro ?
Ce qui m'intéresse avant tout c'est de rencontrer et de fabriquer une guitare pour un passionné. Du moment qu'il est passionné et apprécie le travail d'un artisan, pour moi c'est vraiment tout ce qui compte, car à la fin de la journée, tu sais que ton travail est apprécié à sa juste valeur par un passionné qui a de l'estime pour ton travail, qu'il soit amateur, confirmé ou pro.

Tu fabriques des guitares sans tête depuis quelques années maintenant et tu viens d’ailleurs de lancer un nouveau modèle, l’Atys. Pourquoi ce choix et à quel type de guitariste s’adressent plus particulièrement ces modèles ?
Les modèles sans tête ont toujours étés parmi nous. Je me rappelle que lorsque j'étais ado, j'étais fan de Daniel Balavoine et dans son clip « L’Aziza » on peut voir sa guitare sans tête durant le solo. J'ai toujours été fasciné par les guitares sans tête et cela m'est donc venu naturellement de les fabriquer. Ce qui fait la différence avec mes guitares, c'est que je ne suis pas du tout fan des guitares au look ergonomique, petites et super compactes, ce n'est pas ma tasse de thé. Mes sans têtes ont les dimensions, poids et formes de guitares standard, du coup on n’a pas l'impression d'avoir un jouet entre tes mains.

Luthier mais pas que...tu fabriques également des plectres avec une attention particulière dans la conception pour réduire l’effort de jeu, tu peux nous en dire un peu plus ?
C'est un concept sur lequel j'ai toujours médité et réfléchi durant plusieurs années et un jour, alors que j'expérimentais, cela m'est venu comme une évidence. Mes plectres sont biens plus épais que la norme, l'idée étant de minimiser le mouvement et d'apporter plus de force au guitariste. Le résultat est qu'il aura moins d'efforts à fournir durant le jeu et se sentira soulagé, avec moins de crampes et de crispations ce qui est très avantageux pour des guitaristes souffrant d'arthrose, de tendinite ou autres problèmes musculaires. Mais cela peut se révéler très intéressant aussi pour le guitariste aventureux ne souffrant d'aucun de ces symptômes car ce phénomène biomécanique peut l'aider à obtenir plus de précision, de force et de vitesse de jeu.

Quels sont les principaux matériaux utilisés pour ces plectres, tu innoves pas mal je crois, non ?
J'utilise des thermoplastiques haute performance utilisés dans l'ingénierie. Chaque matière a des propriétés uniques, que ce soit au niveau de la dureté, ce qui aura un effet considérable sur l'impact avec la corde, au niveau de l'usure et de l'abrasion par exemple. Ces matières ont un coût très élevé lorsque l'on s'aventure comme je le fais dans le monde des thermoplastiques techniques ou de l'extrême. J'utilise également une matière photo-luminescente unique, un matériau de sécurité certifié qui brille très fortement dans l'obscurité que j'ai nommé 'HufGlow'.

Mon but est d'amener mon concept de plectres épais dans plusieurs formes différentes et dans plusieurs matières différentes afin d'apporter un large choix au guitariste pour qu'il puisse expérimenter et trouver LE PLECTRE qui lui convient le mieux. Et comme pour mes guitares, je réalise tout à la main sans l'aide de CNC ni de découpe au laser, c'est vraiment du travail 100% artisanal qui en


plus est caractérisé par un souci extrême du détail et du polissage. Je passe environ 40 minutes au minimum pour fabriquer un modèle de base et jusqu'à 2 heures voire plus pour réaliser un plectre avec une matière à haute performance. Forcément, tout ceci a un coût mais chez moi, un plectre que je réalise doit refléter ma passion et mon amour du travail bien fait !

Le guitariste lambda est souvent freiné par le prix des produits élaborés par les artisans. Que pourrais-tu dire pour défendre le coût de fabrication de tes guitares et plectres ?
Soutenir le travail artisanal est une chose magnifique, car vous soutenez le rêve d'un artisan qui a mis tout son coeur, toutes ses connaissances et son savoir-faire pour réaliser sa création, et c’est souvent  le fruit de beaucoup de sacrifices. Soutenir en revanche des organisations qui traitent leurs employés comme des chiens dans des pays qui ne respectent pas toujours les droits de l'homme sous prétexte que c'est moins cher, à vous de méditer...

Quelle est ton actu et/ou tes projets à court et moyen terme ?
Rester le petit artisan que je suis ! j'aime croire qu'il existe toujours un intérêt pour l'artisanat et que les gens vont s'y intéresser de plus en plus car l'artisanat c'est avant tout l'authenticité et un savoir-faire unique. Et plus on est soutenu, plus on peut s'exprimer, expérimenter et créer ! Je tiens d'ailleurs à remercier tous ceux qui soutiennent les petits artisans !

D'ailleurs mes créations et accessoires sont depuis peu disponibles directement au Japon chez Shimamura qui est le plus grand distributeur du pays avec plus de 160 boutiques et également chez Doll-Music en Chine.

Quels sont les problèmes majeurs que tu as rencontrés ou que tu rencontres encore depuis le lancement de ton activité ? Quels sont pour toi les avantages et inconvénients d’être installé en Suisse ?
Le coût de la vie dans ce pays est vraiment abusé et à cause de cela, je n'ai pas pu prendre de vacances depuis 2007 !
Sinon la chose qui m'agace le plus c'est quand tu es un petit artisan et que tu souhaites faire réaliser des pièces par des grandes entreprises, genre un pendentif ou alors de faux micros au CNC en vue de créer des moules parfaits pour fabriquer les micros, forcément tu es petit donc tu n'es pas un client important et comme tu n'achètes que très peu, tu auras donc à payer beaucoup plus que la grosse boite qui va passer commande de plusieurs milliers de pièces. Tout ceci pour dire que la recherche et le développement coûtent très cher lorsque tu es un petit artisan sans véritables moyens et que le résultat final a un coût. Donc c’est important d'essayer de comprendre un prix avant de dire qu'un produit artisanal est cher. Il y a toujours une raison spécifique derrière les prix que propose un artisan.

Penses-tu que d’une manière générale la presse et les pouvoirs publics (au niveau local ou européen) s'intéressent suffisamment à l'artisanat ?
Je suis de plus en plus mitigé à ce sujet, et je trouve d'ailleurs très regrettable que les journaux n'aient pas une page par jour à dédier à un petit artisan du pays, quel que soit son domaine d'activité. Le savoir-faire c'est comme le patrimoine, tu dois le faire connaitre pour ne pas l'oublier. Ici, si tu informes un journal d'une première mondiale, ils ne vont quasi jamais te répondre ou alors pour te donner des excuses. Par contre, ils ne vont pas se gêner pour te contacter le jour où ils veulent utiliser une de tes photos et qu’ils ont besoin de ton accord pour les droits d'auteur...

Le mot de la fin, ton message à la communauté de Gcom ?
Pour moi, il n'existe aucun plus bel instrument que la guitare et c'est un honneur pour moi que de la servir avec amour et passion. J'espère que mon enthousiasme suscitera votre intérêt et un grand merci à ce forum pour cette opportunité d'interview !

 

Pour en voir et en savoir plus sur les guitares et plectres de Patrick
Le Topic Pro Hufschmid Guitars  (et en plus y a plein de belles photos !) 
Le site Hufschmid Guitars
Boutique online

Cette rubrique est destinée à mieux faire connaître les artisans présents en Topic Pro dans nos forums. Si vous souhaitez plus d'infos sur ce service pour être présenté vous aussi en [Pleins Feux sur], écrivez à Caroline à l’adresse caroline[@]guitariste.com (retirez les crochets).

POUR ALLER PLUS LOIN

Pleins Feux Sur :
  • [Actualité] Nouveau single de Jason Becker en attendant l'album prochainement
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] Wunic Amps
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] Tout savoir (enfin !) sur Eagletone Custom
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] Masoni - Ma Rock'inerie
  • [Actualité] Uli Behringer répond aux accusations de contrefaçon
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur...] Rolf Pedalboards
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] Les amplis VANFLET
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] ESAT Arc en Ciel / Atelier du son
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] Ligérie Guitares
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] FX Amplification
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] Adrien Collet, luthier
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] - Castle Made Of Sound
  • [Actualité] PRS Custom 24 plus polyvalente que jamais
  • [Actualité] La Physique de la Guitare
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] - A-Waï Amplification
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] - SP Custom
  • [Actualité] Fender Supreme Stratocaster
  • [Actualité] Satriani rajoute un chapitre à son livre Strange Beautiful Music
  • [Actualité] L'histoire des oiseaux de PRS
  • [Interviews] [Pleins Feux Sur] - Zorg Effects
  • DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

    Lire les 271 messages sur le sujet Les créations de Patrick Hufschmid

    Laisser un commentaire à propos de cet article :
    Nom d'utilisateur :
    Mot de passe :
    Créer un compte gratuitement