Bad Seed Guitars : The Original Fretboard Guitar

- Le 19 Septembre 2012
Bad Seed Guitar est un jeune entreprise bordelaise créee avec une idée bien précise : offrir la possibilité aux guitaristes de mieux appréhender et connaitre leur manche. En effet, bon nombre d’entre nous savent jouer les morceaux de leurs groupes préférés, qu’ils soient techniques ou pas. Cependant, la théorie est bien souvent mise de coté, et notamment la connaissance de leur instrument (place des notes, construction des accords…). The Original Fredboard Guitar est donc sensée réparer cela et permettre aux guitaristes de combler ce manque grâce à un intelligent système de notation directement incrusté sur le manche …

La forme…
Afin de ne pas trop perdre le guitariste sur la sortie d’un premier produit, Bad Seed Guitars a eu la clairvoyance d’appliquer son système sur un support que nous connaissons tous : une guitare électrique de type Stratocaster.

D’un point de vue lutherie, l’Original Fretbard Guitar est constituée d’un manche en érable vissé en 4 points sur un corps en tilleul. Une touche en palissandre supporte 22 frettes medium jumbo, toutes accessibles et jouables. Le dos du manche est satiné pour permettre un mouvement plus rapide (la vernis « agrippe » parfois la paume de la main à cause de la transpiration). Sur la tranche, nous retrouvons les repères habituels (3ème /5ème /...). La prise en main est aisée et le manche globalement agréable – il conviendra sans problème aux mains les plus petites et permet le jeu avec le pouce sur la corde de Mi grave.

Coté hardware, on retrouve le traditionnel chevalet de type « tremolo synchronisé » avec 2 points d’ancrage. Sur la tête sont placés un sillet en plastique ainsi que des mécaniques Die Cast chromées. Il faudra faire attention à ne pas avoir un jeu trop « énergique » sous peine de devoir réaccorder sa guitare trop souvent – même recommandation pour l’usage du vibrato!

D’un point de vue électronique, nous restons ancrés dans le traditionnel : 3 micros simple bobinage, un sélecteur 5 positions, 1 volume général accompagné de 2 tonalités (micro manche/micro centre) – les caches en plastiques de ces éléments font malheureusement un peu « cheap ». Cette configuration permet de couvrir une palette de styles et de sonorités assez large, bien que n’étant pas la plus adaptée aux « gros sons » type hard-rock / métal. Le rendu global des micros est très claquant. Ils fonctionnent bien en son clair et répondent correctement à un overdrive assez doux de l’ampli. Les cocottes funky en position chevalet, chevalet /centre ou rythmique blues en micro manche passent très bien. On note cependant un certain manque de basse sur l’ensemble de la guitare, et on pourra reprocher un manque de caractère et de reliefs à ces micros (mais à ce prix, c’est presque normal).


…Et le fond
L’innovation que souhaite apporter Bad Seed Guitars à cette industrie se situe sur le manche : une multitude de points de couleur incrustés de la première à la douzième case, sous chacune des 6 cordes. Chaque note est matérialisée par un rond de couleur dans lequel se trouve sa notation internationale : orange pour Do/C, vert pour D/Ré… Il est ainsi très facile de voir comment se déplace une même note tout au long du manche, sur plusieurs cordes. De même, après avoir assimilé ses positions d’accords, le guitariste peut voir aisément les notes qui les composent et en analyser la raison. Il s’agit d’un outil très intéressant d’un point de vue harmonique, car nous ne sommes pas tous férus de théorie musicale et prêts à plancher devant les accords pour comprendre leur construction et les divers emplacements qu’ils peuvent prendre sur le manche.

Cela prend un peu de temps pour se repérer à cause de la double notation : notes sur la touche et repères de cases sur la tranche. Les insertions sont propres et claires, permettant une bonne lisibilité (pour peu que l’on incline légèrement le manche vers soi). Quelques notes sont cependant difficiles à cerner à cause de la couleur qui leur est associée et le lettrage blanc (B notamment). Il est à noter que toutes les notes ne sont pas présentes sur le manche. Bad Seed a volontairement omis d’en incruster certaines afin que le guitariste ait un peu à réfléchir : il devra « deviner » celles se trouvant dans ces intervalles vides.



Au dos de la guitare, en lieu et place de la plaque opaque cachant habituellement l’accès aux ressorts du vibrato, nous pouvons voir une plaque en plexiglas avec en impression :
un rappel de la composition des 7 modes de la gamme majeure
un rappel des gammes pentatoniques majeures, mineures et blues majeures et mineures
la composition de diverses gammes dites «exotiques » (hongroises, napolitaine, japonaise…)
un rappel des deux gammes mineures : harmonique et mélodique



Ce pense-bête peut être très utile et permettra une mémorisation et une mise en pratique aisée de ces gammes – il est d’ailleurs disponible au prix de 20€ sur le site de la marque – Il faudra toutefois penser à comprendre les intervalles qui construisent ces gammes.

Soulevons le fait que dans la mesure où la plaque est « pleine » et ne propose pas l’habituel espace rectangulaire dans l’alignement des cordes, il vous faudra dévisser cette dernière à chaque changement de corde.



En conclusion
L’innovation de Bad Seed Guitars a été intelligemment conçue. La lecture est globalement claire et intuitive et permettra d’avoir un apprentissage facilité de la théorie des gammes et des accords.
Ce produit cible le débutant qui souhaite avoir une première guitare polyvalente (dans la limite des capacités d’une configuration 3 micros simple bobinage), reprenant les codes et formes de ses aînées légendaires, agrémentée de l’aide non négligeable du manche intelligent.
Le guitariste plus aguerri pourra également s’intéresser à ce produit dans le but de développer ses connaissances théoriques et ses capacités d’improvisation. Il faudra cependant avoir une utilisation intelligente de cet outil et ne pas oublier de garder de la musicalité dans cet apprentissage. Il est également possible de contacter le Custom Shop de la marque, pour réaliser la guitare de vos rêves !
A un prix public général constaté de 269€ T.T.C, cette première Bad Seed Guitar est disponible en 4 teintes ( vert, rose, gris et blanc) sur le site de la marque  et (pour le moment) dans quelques points de ventes – listés sur leur site Internet.

Prix public : 269 euros

Les plus
Produit Innovant et français !
Repères clairs et très utiles !

Les moins :
Qualité des mécaniques
Personnalité des micros

COMMENTER l'ARTICLE

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement