Test pédale Digitech CabdryVR, simulateur de Cab

- Le 22 Juin 2018 - Note Guitariste.com : (4/5)
A l'instar de Zoom dont je parlais à l'occasion du test du pédalier G5n, Digitech est une marque dont l'image de marque peine à sortir du passé, notamment de ses fameux processeurs de la série RP et GSP dans les années 90, qui brillaient par un son marqué par le grain numérique et une intuitivité discutable, creusant le fossé entre les prog-métalleux et le reste du monde. Après un passage par la série Hardwire injustement boudée par le public (bwoeuh c'est du Digitech et pis c'est moche alors ça doit pas sonner), les séries récentes de pédales, plus dans l'air du temps tant visuellement qu'au niveau du contexte, offrent à la marque un certain regain d'intérêt.

Et en parlant de tendance, la CabdryVR (prononcer Cab Driver) s'inscrit totalement dans celle des simulateurs de HP compacts. Alors qu'il y a 15 ans à peine, le guitariste n'avait qu'un choix limité à trois boitiers de type DI aux fonctionnalités ultra restreintes (Palmer Junction, H&K Redbox et Behringer Ultra G), l'offre actuelle est assez pléthorique, de petites machines ultra simples aux usines à gaz comme le Two notes C.A.B, de l'analogique au numérique, et ce dans tous les budgets !

Le Taxi des RMIstes

La CabdryVR rentre dans la catégorie des simulateurs compacts en pédale, stéréo, numérique et à petit budget, puisque affichant un tarif plancher d'environ 130€ (moyenne des prix constatés). Dans un joli petit emballage "façon vintage" on trouve la pédale dans une belle finition couleur taxi new yorkais (jeu de mots avec "cab" et "cabinet", t'avais qu'à être anglophone d'abord, va phoque ton self) et comme d'habitude chez Digitech depuis les Hardwire, un patin velcro adapté à la pédale et le fameux "stomplock", qui empêche de défaire ses réglages d'un malencontreux coup de pied. C'est du détail, mais les petites attentions font plaisir ! Il vous faudra par contre aller sur le site pour avoir droit à un mode d'emploi, ce qui est dommage car une simple feuille A4 aurait suffi, au moins pour avoir un mémo des types de baffles simulés. Oui parce que C1 à C7, ça n'est pas très parlant...

C'est joli, on dirait du canari !

Ce qui est intéressant dans notre petite pédale, c'est vraiment le coté dual, puisque nous avons donc deux canaux de simulation totalement indépendants ! Ce qui veut dire que dans les faits on peut envoyer son signal vers deux lignes avec des simulations différentes afin de grossir le son, traiter un signal déjà stéréo (en sortie de votre delay favori par exemple), mais aussi grâce à la fonction "dry" du deuxième canal, éclater le signal en une version avec simulation et une version normale pour retourner vers l'ampli, un peu comme en utilisant le "thru" des DI. On peut même envisager d'utiliser une seule pédale pour deux guitaristes différents ! (ce qui, dans la réalité, est impensable, un guitariste qui partage ? allons, un peu de sérieux mouhahahaha TOUCHE PAS A MON AMPLI !)

Je dois aller aux Cabinets

Alors tout ça c'est bien beau, mais il faut que ça sonne, sinon toutes ces petites attentions ne serviront à rien... je branche donc la petite dans la boucle de mon système et commence à triturer les réglages. Au niveau des simulations proposées, rien que du très classique, on remarquera la part belle faite aux gros 4x12 pour le rock et le métal, avec juste une paire de 2x12 "Vox" et "Fender",  plus orientés sons clair. Pour vous faire une idée des sons, je vous conseille de laisser le réglage "size" au centre puis, une fois la simulation choisie, de peaufiner avec ce réglage. En effet,  contrairement à son nom, ce réglage agit non pas sur l'impression de taille et d'espace mais sur les fréquences résonantes, et il est plutôt... extrême, au point que je ne pense pas qu'il soit exploitable sur l'ensemble de sa course et que le moindre degré de rotation change carrément le grain... d'où l'utilité du stomplock, ah ben oui. Bien vu.

(Ah, encore un petit détail qui fait plaiz' : la led d'activation qui s'éclaire en rouge si le signal est trop élevé et fait saturer la machine. Bien pensé !)

Donc le son je disais... eh bien ce n'est pas mal du tout ! Une fois correctement tweakés, les grains des gamelles proposées sont plutôt plaisants, voire très plaisants ! Big up perso pour le 4x12 british+greenbacks assez savoureux pour le brown sound, le 4x12 "américain" convaincant pour ce son 5150 caractéristique et le 2x12 Vox que j'ai trouvé plutôt  musical. On constate par contre que les IR ont été réalisées à partir de prise de proximité, et une petite réverb appliquée a posteriori, surtout en condition d'enregistrement, rendra le son un peu moins sec et un peu plus vivant.

Prises de son : Guitare Yamaha RGX421DL avec micros Tom Anderson, Boss/JHS Angry Driver, Digitech CabdryVR dans carte son Steinberg UR22. Un peu de reverb/delay rajoutés au mixage, pas d'égalisation ni de compression.

Alors, Cab ou pas Cab ?

Au final, je pense que contrairement à son aspect et son approche très simples, ce n'est pas une pédale vraiment plug and play car les réglages sont drastiques et les combinaisons nombreuses (notamment sur la stéréo !). Sans prendre le temps et le recul, on peut complètement passer à côté de la qualité sonore de la machine, alors qu'elle en a à revendre, sous son capot de taxi Pokémon !

Alors, je suis loin d'avoir essayé tout ce qui se fait actuellement dans le domaine, considérant le fait que des dizaines de pédales de simu de HP ont dû sortir dans les 5 dernières années. Mais la CabDryVR est bien fabriquée, pas chère, riche de possibilités et si elle ne tient évidemment pas tête à des monstres trois fois plus onéreux, elle trouvera très facilement sa place sur le pedalboard d'un bon rocker des familles !

Ce qui a pu arriver pendant ce test est foncièrement indépendant de ma volonté.

Les Plus :

 - Prix plancher
 - Deux vrais canaux indépendants
 - Look/fabrication
 - Sonorités

Les Moins : 

 - Réglages extrêmes inexploitables
 - Simulations disponibles très focalisées sur le gros baffle
 - Pas de possibilité de télécharger ses propres IR

Une solution de simulation de HP compacte, abordable et bien pensée

Distribution
Produit Digitech distribué par Algam.

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

PRODUITS DE L'ESPACE ACHAT