Ibanez EGEN18-TVF Prestige Herman Li signature

- Le 08 Novembre 2010
Il est assez rare dans nos rubriques de test de présenter des modèles signature, mais comment résister à l'envie de vous présenter un des derniers bijoux de chez Ibanez : la EGEN18-TVF ? Parce qu'en plus d'arborer une finition assez classieuse, c'est aussi la guitare de Herman Li, l'incroyable virtuose du groupe Dragon Force !

Petit rappel : Herman Li est l'un des deux virtuoses qui officient dans la formation de Heavy speed melodic anglaise du nom de Dragon Force. Chose assez rare pour être précisée, leur bassiste Fréderic Leclercq (du groupe Maladaptive), est français.
Herman est un guitariste qui a du vécu. Après avoir appris la guitare en autodidacte et développé ses propres techniques inspirées de la culture du jeu vidéo, il fut récompensé par le prix Dimebag Darell du meilleur guitariste lors des Metal Hammer Golden Gods Awards de 2004. Il a aussi gagné l'award du Meilleur Shredder à la même cérémonie en 2005. Avec Sam Totman, Herman Li remporta récemment quatre catégories aux Guitar World's Readers Poll 2007 pour le « Meilleur Nouveau Talent », « Best Meta », « Meilleur Riff » et « Meilleur Shredder ». Il gagne aussi le "Meilleur Solo de Guitare" avec Through The Fire And Flames aux Guitar World's Readers Poll 2007. Herman Li a joué aussi à de nombreuses reprises avec les maîtres Joe Satriani et Steve Vai.

Mais revenons à nos moutons, la EGEN 18-TVF a été pensée pour mettre en valeur le jeu rapide et nuancé d'Herman.



A travers les feux...
La EGEN18-TVF est composée d'un corps acajou, d'une table érable flammée, le tout recouvert d'une magnifique teinte violette et d'un vernis satiné. On retrouve sur la corne supérieure l'empreinte de main propre aux modèles d'Herman. Le manche vissé cinq pièces en érable et noyer est profilé en C de la première à la douzième case pour se terminer en D jusqu'à la vingt-quatrième case, tout en restant fidèle aux cahiers des charges Ibanez, donc assez plat. La touche 24 case en palissandre est équipée de frettes jumbo. Les repères de touches sont de jolis ovales en abalone qui équilibrent parfaitement le design de la guitare sans l'alourdir. Gros plus pour la EGEN18-TVF : les quatre dernières cases sont scallopées (c'est à dire qu'elles sont creusées et permettent par exemple de faire un bend en appuyant assez fort sur la corde sans la relever). L'accastillage doré se compose du fameux vibrato type floyd rose edge zéro (dont le profil arrondi autorise toutes les positions main droite même traversante), de son bloque-cordes accompagné de six mécaniques gotoh. Comme sur toutes les Sabre, l'entrée jack se situe dans un creux horizontal prévu à cet effet, ce qui est une sécurité lorsqu'on joue sur scène.

Les micros sont trois DiMarzio HLM : HLM N pour le double manche, HLM S pour le simple du milieu et HLM B pour le chevalet. Le tout étant servi par un volume « coil tape » pour splitter les micros ainsi qu'un sélecteur cinq positions et un potard de tonalité.



Et les flammes...
A l'usage, la Herman Li signature est tout simplement géniale. Le confort de jeu est impeccable : du côté de la main gauche ça glisse remarquablement. Le scallopage des quatre dernières cases permet un meilleur contrôle des vibratos main gauche dans le sur-aigu. Côté main droite, le confort est lui aussi optimal : on trouve très vite sa position et c'est parti pour des heures de plaisir intense !



Comme sur toutes les guitares de la série Prestige, la largeur du manche est un peu plus grande qu'à l'accoutumée. Cela permet d'être plus propre sur le jeu en saut de cordes.
Le poids plus que raisonnable de la guitare facilite vraiment le jeu debout et présente un avantage non négligeable pour les personnes qui, comme moi, ont une ossature faible et aiment à traîner pendant des heures dans les salles de répétition. Côtés son, on est très bien servi ! La guitare a une très bonne tenue d'accords, elle est précise, puissante et claire même sur des accords de six notes en son saturé. Les micros offrent un panel de dix sons grâce au coil tape situé au niveau du potard de volume.



Le HLM manche vous offrira rondeur, de la chaleur et un attaque conséquente. Le simple restera plus velouté et chaud tandis que le HLM chevalet vous permettra de faire hurler vos H.P. façon Zakk Wylde en offrant une puissance non négligeable et un sustain intéressant.

Get Flash to see this player.




Nous continuons à rêver sur de magnifiques guitares
En conclusion, la est un condensé de qualités : lutherie au top, finition et confort de jeu exemplaire, son polyvalent. Bien qu'orienté métal pour shredder, cette guitare peut concrètement vous permettre de jouer dans de nombreux styles si vous cherchez les bonnes positions en terme de volume et de tonalités. Ibanez nous démontre encore une fois son savoir-faire en développant un nouveau modèle plus que magique. La Herman Li signature vous sera accessible à partir de 2400 euros, livrée avec un étui Prestige (dont la conception robuste est tranquillisante), un outil multi-fonctions destiné à l'entretien quotidien, une clef BTR et quelques pièces de rechange pour le chevalet.


Les plus

Matériaux de qualité
Confort de jeu
Coil tape ( 10 possibilités de sons de base)
Manche profilé en C puis en D
Chevalet edge zéro
accès aux aigus
Finition
Poids

Les moins

Rien

Site de la marque :
www.ibanez.com

Distribution
Produit Ibanez distribué par Hoshino Europe BV.

COMMENTER l'ARTICLE

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement