Pocket Pod : Line6 chez les Jivaros

- Le 05 Juillet 2007
Éh oui, la tendance printemps-été 2007 chez Line 6 est au mini. Ce mois-ci sont donc sortis le Toneport GX, petit frère des Toneport UX1 et UX2 et celui qui nous intéresse ici, le Pocket Pod.

.

Éh oui, la tendance printemps-été 2007 chez Line 6 est au mini.
Ce mois-ci sont donc sortis le Toneport GX, petit frère des Toneport UX1 et UX2, et celui qui nous intéresse ici, le Pocket Pod.

À première vue…
Décidément Line6 ne nous a pas menti : le Pocket Pod tient vraiment dans la main. Légèrement plus gros qu’un accordeur, il arbore les formes et les couleurs de ses prédécesseurs, le Pod II et le Pod XT.

Niveau connectique, Line6 ne s’est pas contenté du minimum. Malgré la taille réduite de l’engin, le principal est là. Tout d’abord, une entrée CD/mp3 qui permet de brancher et d’écouter sans altération du son un lecteur mp3 ou CD, ou éventuellement la sortie ligne d’un ordinateur pour vous amuser sur les défis de Guitare Live par exemple.
Se trouvent ensuite à sa droite une sortie ampli permettant de brancher votre Pocket Pod à votre ampli préféré, ainsi qu’une sortie directe permettant de mixer le son de votre guitare à celui de l’entrée CD/mp3.Vous pouvez également brancher vos haut-parleurs ou, mieux, vos écouteurs, car rappelons que le Pocket Pod est avant tout fait pour… tenir dans la poche.

Dans un souci de cohérence avec le produit annoncé, Line6 a pensé à faire fonctionner son Pod de poche à pile (4 piles AAA). Bien sûr, une batterie aurait été préférable mais le prix n’aurait probablement pas été le même. En outre, on peut regretter que l’alimentation externe, assez pratique, soit disponible seulement en option.

Allez, on allume la (petite) bête.
Comment ? Simplement en branchant son jack guitare. Le Pod s’illumine alors et s’initialise.
Nous vous conseillons vivement de jeter un coup d’oeil rapide sur la notice (en français, soit dit en passant, ce qui est appréciable !), car, voulant réduire la taille du Pod au maximum, Line6 a été obligé de réduire la taille du pad de contrôle et de donner des fonctions secondaires à l’ensemble des boutons.
Ainsi, le potentiomètre de niveau de drive sert également de bouton de réglage bass, idem pour le niveau des effets contrôlé par le même bouton que celui des middle etc. Un bien beau bazar qu’il faudra comprendre rapidement avant de se lancer dans l’édition de ses propres sons.
En parlant d’édition, vous risquez de piquer quelques crises de nerfs en voulant nommer vos patchs. Le Pad se trouvant au dessus du bouton drive/bass, il est très facile de l’accrocher et de perdre une partie de son travail !

De l’art de la navigation et de l’édition des patchs.
Les patchs sont plutôt bien classés : une section user pour vos propres sons est disponible. Mais, plus sympa, vous retrouverez dans une section band (traduisez par "groupe") des sons des groupes ou artistes endorsés par Line6 (pas toujours très convaincants, même si voir le nom de Bumblefoot s’afficher fait quand même plaisir) et une section style (clean, crunch, heavy) et bien sûr quelques presets bass et vocal.

Au final, mis à part ces quelques problèmes de navigation liés à la taille réduite du pad de contrôle, on se fait plutôt vite au maniement de l’engin.

On notera également la possibilité de contrôler le Pocket Pod par l’intermédiaire d’un port USB et d’un software directement téléchargeable sur le site de Line6. Une bonne alternative pour pouvoir faire ses sons tranquillement sans problème de maniement des boutons.

Quoi de neuf côté son ?
Niveau son, rien de révolutionnaire : on retrouve des sons similaires aux autres produits Pod.
On sait à quoi s’attendre au point de vue de la qualité du son. Pas de surprise, que du concret.

Voici d’ailleurs quelques notes réalisées avec dans l'ordre d'appartition, les presets Style-Clean-Class + Flange, fameux Bumblefoot et un patchwork des presets : enter sandman, come as you are, the wind cries mary, et sweet child of mine (merci à Julien Lambert et à Hervé "Lalimacefolle" Allesant pour ces quelques riffs).

Riff à la manière de Ron Thal (Julien Lambert) Riff progressif (Julien Lambert)

Pocket Pod Patchwork (Hervé "Lalimace" Allesant)



Pour conclure
Même si les sons et "l’intérieur" du Pocket Pod n’offrent pas de grandes surprises, ce produit reste quand même un très bon investissement.
Que vous soyez musicien à la maison en manque de place dans son petit home studio, guitariste trimbalant son matos sur toutes les répétitions ou surtout guitariste débutant sans le sou, le Pocket Pod est fait pour vous.
Et oui, car en plus d’avoir réduit la taille du Pocket Pod, Line6 a réduit le prix ! Moins de 120€ annoncés par Line6. Contre les 150€ d’un Pod II , il n’y a pas photo ! 

la taille mini mini
la qualité des sons
le prix très bas
une connectique compléte (entrée ligne, sortie ampli, sortie générale, usb …)
pas de vraie nouveauté sonore
une navigation parfois difficile
l’absence d’une alimentation externe

Caractéristiques :

- 32 modélisations d’amplis basées sur:
Fender Deluxe Reverb 1964 ; Fender Bassman 1959 ; Marshall Plexi 100 Watts 1968 ; Marshall JTM-45 avec Budda Twinmaster ; Tweed Fender Champ 1960 ; tête Budda Twinmaster ; Blackface Fender Twin Reverb 1965 ; Vox AC 15 1960 ; Vox AC 30 sans Top Boost ; canal clair d’un Mesa/Boogie Mark IIc+ 1985 ; canal saturé d’un Mesa/Boogie Mark IIc+ 1985 ; canal clair d’un Dumble Overdrive Special ; Mesa/Boogie Dual Rectifier Head 1995 ; Soldano SLO Super Lead Overdrive 1989 ; canal saturé d’un Dumble Overdrive Special ; Roland JC-120 Jazz Chorus 1987 ; Line 6 Insane, et bien d’autres.

- 16 modélisations d’enceintes basées sur:
Fender Tweed Champ 1960 ; Fender Tweed Deluxe Reverb 1952 ; Vox AC-15 1960 ; Fender Deluxe Reverb 1964 ; Fender Blackface Twin Reverb
1965 ; Vox AC-30 1967 ; Matchless Chieftain 1995 ; Fender Bassman 1959 ; Marshall 1996 avec haut-parleurs Vintage 30s ; Marshall 1978 avec haut-parleurs 70s de base ; 1968 Marshall Basketweave avec Greenbacks ; Line 6 4x12 ; Line 6 1x12 ; Line 6 2x12 ; Line 6 4x10, et bien d’autres.

- 16 effets :
Compresseur ; Délai/Compresseur ; Trémolo ; Délai/Trémolo ; Chorus 1 ; Délai/Chorus 1 ; Chorus 2 ; Délai/Chorus 2 ; Flanger 1 ; Délai/Flanger1 ; Flanger 2 ; Délai/Flanger 2 ; Haut-parleur rotatif ; Délai/Délai progressif ; Délai ; Réverbération.

- Plus de 300 Presets

- Accordeur chromatique

- Port USB

- Sortie ligne

- Sortie ampli

- Entrée CD/MP3

- Dimensions : 12,7 cm x 8,3 cm x 6,4 cm

Prix annoncé : 118 €


Distribution
Produit Line 6 distribué par Yamaha France.