Line6 Spider Jam, le couteau suisse du guitariste

- Le 09 Juillet 2008
On n'arrête plus Line6 ! Depuis la sortie du POD, la firme anglaise n'a cessé d'améliorer et de décliner ses produits. Aujourd'hui, c'est un mix entre plusieurs nouveautés de la marque auquel nous avons affaire. Le Spider Jam est un ampli permettant de jouer et de s'enregistrer sur des boucles existantes ou créées par soi-même. Un outil de travail intéressant pour les débutants et ceux qui n'ont pas forcément l'opportunité ou l'envie de travailler avec un ordinateur ou une simple boîte à rythme. Et pour 537 €, le Spider Jam semble être un bon investissement...Par Kévin Cintas

Il faut avouer qu’une bonne partie des produits Line6 est accessible, aussi bien en terme de prix que de facilité d'utilisation. Le Spider Jam en est une bonne illustration. Pas de gadget ou de fonctions qui n'auraient pas vraiment d'utilité sur cet « ampli sampleur ». Ceci étant, le nombre de fonctions offertes est impressionnant, ne serait-ce que sur le sampleur. C'est pour cela que j'ai essayé d'aborder les fonctions générales et les éventuels problèmes que j'aurais pu rencontrer. Sans ça, il m'aurait fallu transformer en notice d'utilisation imbuvable ce banc d'essai.

L'ampli
Si le système de choix de son et d'effet sur le Spider Valve était un peu dommageable pour la qualité et la recherche du son, le sélecteur est ici un outil fort rapide et efficace pour régler tous ses sons. Comme d'habitude, n'allez pas chercher les sons pré-programmés, bien souvent ils ne sont pas vraiment exploitables et ne reflètent pas la réalité d'un jeu chez soi. Il est très simple d'aller chercher le son voulu grâce au potentiomètre de réglage des amplis. Six modèles d'amplis et deux canaux par modèle. Pour le rapport qualité-prix de l'ampli, chaque canal est impeccable ! Du clean au crunch et du twang au metal, tout passe facilement.

Il faut bien entendu être conscient que nous parlons ici d'un ampli dont le prix dépasse tout doucement les 500 €. Une telle palette de sons pour ce prix-là, c'est déjà très intéressant. Le seul défaut des sons des amplis Spider III (et plus globalement des Line6) est qu'ils réduisent très fortement la personnalité de l'instrument. Dans le cas où la guitare est de facture moyenne, l'impact ne sera pas vraiment audible et le son plutôt agréable. Si l'ampli est joué avec du haut de gamme, la personnalité de l'instrument sera quelque peu altérée et les puristes ou les personnes à la recherche d'un son bien spécifique seront peut-être déçues. Voilà pourquoi je ne crois pas que cet ampli soit destiné aux pros, mais plutôt aux amateurs et aux débutants.

On trouve également en façade les contrôles d'effets. Même comparaison que pour le choix des amplis : si celui-ci était trop sommaire pour un ampli du prix du Spider Valve, il est amplement suffisant pour le Spider Jam : une reverb, des delays (avec tap tempo), des effets de modulations.

Ces effets sont utilisables simultanément. C'est assez sommaire mais suffisant pour jouer chez soi.

Pas mal de connectique se retrouve en façade. Ainsi, avec l'habituelle entrée instrument se trouve une entrée micro (avec un gain uniquement pour cette entrée), une entrée auxiliaire, et une entrée CD/mp3 pour vos accompagnements. Vous avez également la possibilité de brancher un pédalier de contôle type FBV. Tous les modèles sont compatibles et fonctionnent sur deux modes : un mode normal où vous contrôlez les sons et les presets sauvegardés sur votre ampli et un mode looper avec lequel vous pouvez utiliser les différentes fonctions du looper sans lâcher votre instrument. Indispensable !

On termine avec la sortie directe (deux fiches au format cinch) et un port mini SD, dont l'utilisation se cantonne à la mise à jour du firmware (dommage) et la sortie casque désormais standard sur les produits Line6.

Le sampleur
Très complet et très simple d'utilisation. Vous pouvez aussi bien utiliser les playbacks déjà présents ou seulement les pistes batterie. Line6 est d'ailleurs très fier de ces boucles, jouées par de vrais musiciens avec de vrais instruments, qui ne sont pas de vulgaires playbacks midi au son strident et au feeling trop froid !
Et on ne va pas les contredire. Les boucles sont vraiment très sympas et couvrent un large panel de styles. Seul le problème des vitesses se pose. Étant donné que les pistes sont des véritables pistes audio, on ne peut pas les modifier comme on le souhaite. Ainsi, en utilisant la fonction pitch/speed des boucles, leur son sera modifié. Lorsqu'on ralentit ou baisse la tonalité de la boucle, les basses s'écrasent et manquent de dynamique et, au-delà de deux tons, deviennent franchement horribles. Lorsqu'on accélère ou qu'on augmente la tonalité initiale, on obtient une boucle ridicule et tout aussi inutilisable qu'à bas tempo. Bref, cette fonction peut être intéressante pour affiner une vitesse, mais en aucun cas pour travailler de manière vraiment progressive et souple. Ce problème passé, les fonctions d'enregistrement et de bouclage sont très intuitives et même le plus débutant pourra rapidement s'écouter et s'amuser sur ces boucles.
Côté rendu sonore, Line6 a intégré, en plus du haut-parleur Celestion Custom 12 ", un teewter afin de rendre au mieux les spectres sonores des accompagnements, ce qu'un haut-parleur normal de guitare ne fait pas pour le mieux.

Conclusion
Le Spider Jam de Line6 est un véritable couteau suisse. Il est un outil très intéressant pour les débutants qui voudraient s'accompagner, chanter et jouer de la guitare sans trop se prendre la tête. Pour les plus éclairés et les pros, certains « défauts » ou lacunes poseront problème et les frustreront sans aucun doute. Dans ces gros défauts, on peut très largement pointer du doigt le problème lié à la hauteur et à la vitesse des boucles ainsi que l'absence dans le package d'origine d'un pédalier qui rend le looper difficilement exploitable lors du travail sur les boucles. On regrettera également que Line6 n'ait pas fourni un utilitaire qui aurait permis d'insérer facilement ses propres boucles, ce qui aurait finalement permis une utilisation professionnelle du Spider Jam. Cela est toujours possible mais en passant par la connectique Aux ou CD/mp3 que vous ferez enregistrer par le looper comme un instrument. C'est vraiment dommage car sinon cet ampli serait un outil imparable pour beaucoup de guitaristes !

 


la diversité des fonctions
la palette sonore
le rapport qualité-prix
les possibilités de connectique
la qualité du rendu sonore
le pédalier en option
la difficulté pour utiliser ses propres playbacks
l'option de variation vitesse et hauteur des boucles

 

Spécifications technique :
- 250 sons créés par des artistes
- Plus de 100 boucles Endless Jam avec section
rythmique professionnelle
- Enregistreur de boucle avec un maximum de 14
minutes d’enregistrement musical
12 modèles d’amplis et d’enceintes
7 effets Smart Control dont : écho à bande, Multi-Tap,
écho à balayage, Flanger/Chorus, Phaser, Tremolo et
réverbération
36 Presets programmables
- Puissance de sortie de 75 Watts
- Haut-parleur spécial de 31 cm (12 pouces) Custom
Celestion® et Tweeter de 2,5 cm (2 pouces).
- Accordeur intégré
- Entrée pour lecteur de CD/MP3
- Sorties stéréo en Jacks 6,35 mm et sortie casque

Site de la marque :
http://www.line6.com

Distribution
Produit Line 6 distribué par Yamaha France.

COMMENTER l'ARTICLE

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

PRODUITS DE L'ESPACE ACHAT