Le meilleur guitariste rythmique à l'honneur chez Gretsch

Judicaël Tribillac - Le 09 Février 2017
Le meilleur guitariste rythmique à l'honneur chez Gretsch
Forcément on parle ici de Malcolm Young d'AC/DC et de sa Grestch Jet Firebird de 1963 surnommée "The Beast" que le Custom Shop de Gretsch a examiné sous toutes les coutures pour la reproduire à l'identique sous les traits de la G6131MY-CS Custom Shop Malcolm Young "Salute" Jet en finition naturelle reliquée.

Si depuis 2014 les soucis de santé ont forcé Malcolm Young à arrêter sa carrière, on peut affirmer que pendant plus de 40 ans avant ça, il a été purement et simplement le rocher sur lequel se reposait le groupe AC/DC. Des rythmiques indéboulonnables au service des envolées vocales de Bon Scott puis de Brian Johnson et surtout de celles d'Angus, son soliste de frère qu'on ne présente plus lui non plus.

Pour en revenir à la guitare de Malcolm Young, on peut dire qu'il l'a bien personnalisée après que son frère aîné George Young et Harry Vanda la lui aient offerte. Ainsi il a retiré 2 des micros ne laissant qu'un seul TV Jones Classic en position chevalet sur cette Jet Firebird '63 à double pan coupé. Les 40 années d'utilisation intensive ont laissé des marques notamment dues aux boucles des ceintures de Malcolm au dos de la guitare ainsi que sur la table.

La mission du Custom Shop de Gretsch est donc très délicate au moment de reproduire les moindres détails de ce monument du rock'n'roll qu'est devenue cette guitare. Ils ont pour cela pu décortiquer la bête en 2008 ce qui a également permis de donner naissance à plusieurs modèles signature équipés de 2 micros sans toutefois reproduire l'état d'usure véritable du modèle d'origine.

Ce sera désormais possible à partir de l'été 2017 contre la rondelette somme de 10 000$ tout de même. Pour rappel quelques unes des spécifications de cette Gretsch G6131MY-CS Custom Shop Malcolm Young “Salute” Jet: un corps creux en acajou à double pan coupé avec table en érable rayé avec vernis fin "thin-skin" et le vieillissement Relic. Le manche en acajou au profil en U compte 23 frettes medium jumbo dont une frette zéro sur une touche en ébène. On retrouve le cordier Jet typique des années 60, des mécaniques Schaller et enfin un étui.

À retrouver sous toutes les coutures sur le site de Gretsch et en attendant: "Malcolm, we salute you!"

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

COMMENTAIRES AUTOUR DE l'ARTICLE (1)


Doc Loco
# Publié par Doc Loco le 09/02/2017 à 18:11   Répondre
Pour être plus précis, cette guitare est passée par bien des transformations: de deux micros au départ, elle est passée à trois avec l'adjonction d'un humbucker entre les deux d'origine, avec seulement ensuite disparition de ce micro et de celui du manche, Malcolm n'utilisant au final que celui du chevalet. Le bridge et le stoptail ont aussi été "victimes" de nombreux changements au fil du temps, avant de revenir à la configuration d'origine.
Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement