Destruction de Gibson Firebird X au bulldozer

La rédaction - Le 05 Août 2019
Destruction de Gibson Firebird X au bulldozer
Une vidéo montrant des centaines de guitares écrasées par un bulldozer vient de faire le buzz cette semaine. La Gibson Firebird X qui était sensée révolutionner la guitare moderne en 2011, connaît ici une bien triste fin que Gibson peine à justifier.

Lors du récent Summer NAMM 2019 nous évoquions le retour de la Gibson Foundation, l'association caritative du géant américain qui a pour but notamment de donner 1 guitare par jour pendant les 1000 prochains jours. Autant dire que cette vidéo montrant la destruction de centaines de guitares à grands coups de bulldozer est d'autant plus surprenante et pour être honnête assez difficile à voir sans  ressentir un énorme gâchis. 

Dans un communiqué de presse officiel, Gibson explique que la vidéo sortie il y a déjà plusieurs mois montrant la destruction d'un lot isolé de plusieurs Gibson Firebird X fabriquées entre 2009 et 2011 concerne des instruments irrécupérables, endommagés et contenant des composants dangereux, sans d'ailleurs préciser lesquels. C'est l'une des interrogations qu'on est en droit de se poser : que peut-il bien y avoir de si dangereux pour ne pas pouvoir l'enlever et continuer à utiliser tout ou partie de ces instruments ? Surtout qu'aucun des ouvriers visibles sur la vidéo ne porte de protection et les guitares sont écrasées à même le sol. Tout ça ne semble pas très cohérent.

Quoi qu'on pense du très controversé concept et design de la Firebird X avec ses multiples effets embarqués, il s'agit tout de même de guitares qui se vendaient à leur sortie en 2011 entre $4000 et $5000 selon la version et qui sont encore aujourd'hui visibles sur le marché de l'occasion autour de 3000€. La réputation de l'ancien contrôle qualité Gibson (laissons sa chance au nouveau régime) va encore en prendre un coup dans les dents vu le nombre de guitares sorties d'usine dans un tel état...

Mais peut être s'agit-il ici tout simplement d'une volonté de détruire ce qui symbolisait la précédente ère Henry Juszkiewicz dont la tentative d'imposer les (in)fameux Robot Tuners et la Firebird X étaient devenus des symboles embarrassants.

 

Lire les 75 messages sur le sujet The Revolution is back . FIREBIRD X INSIDE .

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

Articles similaires :