La guitare finalement ressuscitée

Judicaël Tribillac - Le 31 Mai 2018
La guitare finalement ressuscitée
Alors que l'an dernier on annonçait le déclin de la guitare électrique en particulier, une nouvelle étude réalisée par IBISWorld indique que les fabricants américains de guitares électriques et acoustiques connaissent eux une croissance continue depuis 5 ans avec des perspectives de croissance pour les 5 années à venir au moins.

Vous vous souvenez sans doute de l'article du Washington Post annonçant la mort lente de la guitare électrique en juin 2017, et plus récemment encore des difficultés rencontrées par Gibson avec son plan de sauvegarde pour éviter la banqueroute ou encore les importantes dettes de Fender et de la chaine de magasins Guitar Center. L'ambiance semblait morose pour le marché de la guitare et bien à en croire l'étude du cabinet IBISWorld il n'en est rien en tous cas s'il on prend en compte uniquement les fabricants d'électriques et d'acoustiques aux Etats-Unis, l'industrie affiche alors une croissance annuelle de 1,4% entre 2012 et 2017. L'étude va même jusqu'à prédire une croissance jusqu'en 2022. Et même Gibson affiche une augmentation de 10% de ses ventes de guitares électriques entre janvier 2017 et janvier 2018. Les autres activités que le groupe Gibson Brands a cherché à développer (ou imposer) seraient donc responsables de leurs actuels déboires et de la mauvaise presse qui va avec.

Dans une interview accordée au magasine Rolling Stone, Andy Mooney le PDG de Fender déclare que d'après lui le marché n'a jamais été en aussi bonne santé mais que les comportements évoluent. Ainsi il estime à 50% des produits Fender se vendent désormais sur Internet plutôt qu'en magasin si bien que si la situation des fabricants est plutôt positive, on ne peut pas en dire de même pour les petits magasins notamment qui subissent cette concurrence d'internet de plein front. 

Quelles solutions ? 

La moitié des guitares achetées chaque année l'est par des débutants qui veulent se lancer pour la première fois dans l'univers de la guitare. Mais d'après une étude menée par Fender, 90% d'entre eux abandonnent la première année. Les 10% qui s'accrochent et persévèrent cumuleront potentiellement au terme de leur parcours de musiciens jusqu'à $10 000 en amplis, guitares et autres accessoires. D'où l'idée de développer Fender Play, une plateforme pédagogique (en anglais uniquement) pour augmenter le nombre potentiel de guitaristes. Pour les francophones direction Guitare-Live bien évidemment !

Cette étude portant sur l'année 2015 démontre également que 50% des personnes qui ont commencé la guitare étaient des femmes. Elles sont donc particulièrement courtisées par les marques d'où le choix par exemple d'Ibanez d'enfin offrir à Nita Strauss sa guitare signature ou chez Music Man la mise en avant d'une artiste telle que St. Vincent dont l'ergonomie de la guitare a été spécialement étudiée optimiser le confort de jeu de la gente féminine. 

Le marché de la guitare semble donc poursuivre sa mutation avec non seulement une évolution démographique mais aussi au niveau des achats par internet notamment ainsi que l'explosion du marché de l'occasion qui mettent à rude épreuve les magasins en dur. Il faudra trouver un point d'équilibre car outre le conseil, les réglages, le test et la découverte des produits, les magasins représentent des lieux essentiels de rencontres entre musiciens pour apprendre à jouer ensemble. La musique est un langage, parler tout seul dans sa chambre en se félicitant de l'euro économisé sur sa dernière pédale, n'est pas une fin en soi. Alors peu importe votre niveau, poussez la porte d'un magasin !

 

Lire les 423 messages sur le sujet "The slow death of the six-string electric." (presse US)

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement