Solfège ou pas ??

Aller à la page: 3
Auteur Message
Livio
Special Top utilisateur

Inscrit le: 24 Oct 02
Localisation: -

Répétition du dernier message de la page précédente :
lalimacefolle a écrit :
Django ne savait pas lire ni ecrire... Meme son nom...Alors la musique, tu penses... Comme beaucoup de Manouche, la musique pour lui était un langage appris des le plus jeune age. Si les tribus africaines font des polyrythmes, ce n'est pas parce qu'ils s'ennuient du 4/4 ou qu'ils aiment Dream Theater ou bien parce qu'ils sont allés à Berklee, mais bien parce que c'est ce qu'ils entendent et ressentent.
Je suis d'accord avec toi Livio, sur l'idée des diplomes etc... Malheureusement, c'est comme ça qu'est la France:
"t'es malade"
"oui
"t'es sous antibio?"
"non"
"alors t'es pas malade"...

"tu joues du jazz?"
"oui"
"t'es allé au conservatoire?"
"non"
"alors tu sais pas bien jouer"
Ahhlala....


Parfaitement résumé, Lalimace !!
Et si tu savais sur quel critères de sélection se déroule le concours d'entrée dans la classe jazz du C.N.S.M de Paris...C'est à se tordre de rire!! :mad2:
Haut
Alerter un moderateur
BiZ
Vintage Top utilisateur


Inscrit le: 12 Nov 02
Localisation: Paris

Une chose est sure, je regrette sacrement qu'on m'ait pas "force" a prendre des cours de musique, de solfege etc, quand j'etais petit. Ca me serait achement utile maintenant
Haut
Alerter un moderateur
Krypton
Custom Cool utilisateur

Inscrit le: 25 Jul 02
Localisation: Paris

Citation:
Et pourtant...Django avait un bagage théorique des plus limités...Tout comme Chet Baker, Thelonious Monk et bien d'autres.Et tu serais certainement surpris de constater qu'il en est de même pour bon nombre de jazzmen de la scène actuelle. Et oui, sans déconner...


ça je ne savais pas, mais ça ne m'etonnes pas trop d'un autre côté. Je ne trouve pas le jazz actuel tres tres interessant, ou alors j'ai vraiment pas de bol et je ne decouvre que des mauvais

Citation:
Ton point de vue est d'ailleurs à l'image d'une représentation très "française" de la musique, du style:"Montre-moi ton C.V et je te dirai si tu peux monter sur scène".Aux U.SA , ce serait plutôt l'inverse:"Monte sur scène, JOUE et après on discutera".


Ouh la non, bien au contraire !
D'ailleur je fait des etudes dans un milieu où l'on ne presente pas de diplome mais bien au contraire ce que l'on sait faire.
Pour la musique, je ne faisais pas du tout reference à la scène ni au milieu "conservatoriste", tu extrapoles un peu je trouves.
Je ne faisais juste remarquer que pour moi, la musique, comme toute forme d'art, necessite une "initiation", qu'il faut "s'y connaitre" un minimum pour l'apprecier pleinement.

Mais je suis d'accord sur le fait qu'un prof de solfege qui ne sait pas jouer un minimum de piano, ou un prof de jazz qui ne boeuf jamais, c'est des plus etonnant, et surtout des plus douteux
Mais bon ce n'etait pas le propos

_________________
-moi je ne stress jamais sur scene
-tu verras ça viendra avec le talent

Anecdote venant d'un grand comedien
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Inscrit le: -
Localisation: -

Je suis contre contre et recontre la théorie et tous ce qui tourne autour c'est vraiment pas obligatoire !!!........fais ton son, joue ton style, innove et écoute surtout !!!

le solfège aménera systématikement à une musik' mathématik' !!!
Je ne dit pas non plus qu'il n'en faut surtout pas, mais après c'est à vous d'voir !!.......moi j'ai fais l'impasse.

Non, désolé en faite il en faut sinon on ne peut plus chiffrer ni faire de blle gammes dans son morceaux, pardon..

il faut connaitre les bases c'est à dire : do ré mi fa sol la si do
La muisk est universel, pas la grammaire.
Haut
Krypton
Custom Cool utilisateur

Inscrit le: 25 Jul 02
Localisation: Paris

Ou pense à celui qui compose avec du papier et un crayon sans toucher l'instrument

_________________
-moi je ne stress jamais sur scene
-tu verras ça viendra avec le talent

Anecdote venant d'un grand comedien
Haut
Alerter un moderateur
Invité
Inscrit le: -
Localisation: -

Ben justement mon pote sa aplik également, mais bon...

J'aime pas discuter j'ai jamais raison et je le sais, pourtant les grands musicien Russe (pianiste et autres) ont les deux pieds à fond dans la music et non le solfège théorik' tout en ayant une base bien evidemment!!

Ce que j'essaye de dire c'est que le solfège n'apportera qu'une music mathématik' c'est tout !!
Regardez certain jazz mieleux d'ascenseurs de sous sol......moi ça me péte, c'est que des gammes dans une même tonalité vieillissante sans cesse !!.....par contre le free jazz.....là y'a d'la couilles (si je puis m'permettre)

Et j'écoute du ROCK lourd Punk espèce de nul !!...pas du Grungue où je n' sais koi !!
Haut
lalimacefolle
Intervenant Guitare Live

Cet utilisateur est un musicien enseignant professionnel
Inscrit le: 08 Jun 02
Localisation: Marseille

Si tu utilises le solfege comme un outil de composition (cf pitch axis de Debussy avec Satch) la oui, tu vas sonner matheux...
Mais comme outil d'analyse, c'est bien.

_________________
Mes cours en vidéo.
Haut
Alerter un moderateur
Manu
Vintage Méga utilisateur


Inscrit le: 28 Nov 02
Localisation: Univers Zéro

En fait, y a ceux qui ont eu un enseignement théorique et ceux qui ne l'ont pas eu. Pour moi, ça ne peut être qu'un plus.
Le solfège ne mathématise pas la musique, c'est comme si tu disais que savoir écrire mathématise la littérature. Le solfège est un moyen de s'échanger de la musique. A l'heure actuelle quand on veut te faire écouter un morceau, on te file un CD ou une cassette, mais quand y avait pas tout ça, tu faisais comment?
D'autre part, quand tu diriges un orchestre, si les musicos en face ne savent pas lire la musique, t'en as pour 10 ans avant d'arriver à faire jouer un pièce qui ne regroupe pour le coup pas seulement basse/batterie/guitare/clavier.
Pour revenir à la théorie en général, le jour ou t'as l'impression de stagner, prends des cours et ça t'ouvrira bien des horizons. T'en fais ce que tu veux apès mais dénigrer ce que d'autres ont mis des années à découvrir, à apprendre et à mettre au point, c'est passé à côté de choses que tu découvriras peut être toi même un jour mais en bcp plus de temps que si tu avais profité du savoir de l'autre.
La théorie n'est certes pas indispensable mais pour quelqu'un de curieux musicalement, ça n'en sera que bénéfique et improviser sur un grille complexe sans ne connaitre aucune gamme me parait relever de l'utopie ou alors après 40 ans de pratique.

_________________
$ Surface de contrôle VS-700C : 1200 € -> https://www.guitariste.com/forums/home-studio,cat,17,13.html $
Haut
Alerter un moderateur
Livio
Special Top utilisateur

Inscrit le: 24 Oct 02
Localisation: -

Krypton a écrit :
Citation:
Et pourtant...Django avait un bagage théorique des plus limités...Tout comme Chet Baker, Thelonious Monk et bien d'autres.Et tu serais certainement surpris de constater qu'il en est de même pour bon nombre de jazzmen de la scène actuelle. Et oui, sans déconner...


ça je ne savais pas, mais ça ne m'etonnes pas trop d'un autre côté. Je ne trouve pas le jazz actuel tres tres interessant, ou alors j'ai vraiment pas de bol et je ne decouvre que des mauvais

Il y a "encore" des musiciens de jazz très intéressant actuellement, surtout ceux qui sortent des sentiers battus.Pour les autres, ils viennent TOUS des mêmes écoles(Berklee), ont eu les mêmes profs et jouent un peu tous de la même façon...


Citation:
Ton point de vue est d'ailleurs à l'image d'une représentation très "française" de la musique, du style:"Montre-moi ton C.V et je te dirai si tu peux monter sur scène".Aux U.SA , ce serait plutôt l'inverse:"Monte sur scène, JOUE et après on discutera".


Ouh la non, bien au contraire !
D'ailleur je fait des etudes dans un milieu où l'on ne presente pas de diplome mais bien au contraire ce que l'on sait faire.
Pour la musique, je ne faisais pas du tout reference à la scène ni au milieu "conservatoriste", tu extrapoles un peu je trouves.
Je ne faisais juste remarquer que pour moi, la musique, comme toute forme d'art, necessite une "initiation", qu'il faut "s'y connaitre" un minimum pour l'apprecier pleinement.

Il suffit d'écouter les musiciens pros de jazz. Ils se réfèrent très rarement à une école ou à un prof mais bien , plutôt, à leurs pairs qui les ont initié.

Mais je suis d'accord sur le fait qu'un prof de solfege qui ne sait pas jouer un minimum de piano, ou un prof de jazz qui ne boeuf jamais, c'est des plus etonnant, et surtout des plus douteux
Mais bon ce n'etait pas le propos
Haut
Alerter un moderateur
Page 3 sur 3 Solfège ou pas ?? › début du sujet
Aller à la page: 3