Qu'attendez vous d'un studio de répétition ?

Aller à la page: 3
  • Publié dans autre / communauté
Auteur Message
judburn
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 21 Oct 12
Localisation: France

Répétition du dernier message de la page précédente :
Ah, votre voisine est une très jeune maman alors !
Edit :
Je répondais à PB, pas de confusion hein.
Mais tu es bienvenu ici Fab.
Fin edit

En fait je ne me fais pas de souci concernant le choix du matos
et je reviendrais quand-même vous consulter. Non, là ou il faut mettre le paquet
c'est la qualité de l'insonorisation et la sécurité, matériaux ignifugés, signalétique etc.
Mucho brozoufs.

_________________
Rien à dire de particulier, ou alors...
Haut
Alerter un moderateur
kyutyu
Special Ultra utilisateur


Inscrit le: 01 Sep 04
Localisation: Au peyi du ti-punch

Et aussi, ce qui d'après ce que je vois semble être la plaie du taulier de mon local de répète : le renouvellement du matériel périssable : pieds de micros, footswitchs, pupitres, accastillage de batterie, etc.

C'est certainement pas négligeable en termes d'emmerdement pour renouveler et de frais aussi. Plus l'entretien et la maintenance du parc d'amplis, (beaucoup) plus (et mal) utilisé que quand c'est juste pour soi.
Haut
Alerter un moderateur
judburn
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 21 Oct 12
Localisation: France

Oui Fab et Kyu, ça engage des réflexions de fond, à savoir, si les groupes
veulent répéter là plutôt qu'ailleurs, en terme de matos c'est sûrement pour
en trouver du qui soit à la hauteur, (en plus des autres prestas)
je ne sais par exemple si je peux trouver
un vieux Roland JC120 en état de marche
Pour les batteries, je me serais bien lancé sur du Pearl par exemple.

De l'utilisation correcte du matos, des instructions (et de la pédagogie à coup de pieds au cul)
plus qu'une limitation à coup de vis sur le potard master d'un ampli.
Si sur sono il y a un EQ, une plaque de protection >> non accès est de rigueur,
du genre "touche pas à ça".
En bref, je crois qu'il faut de vrais plus de base en plus de plus de plus,
et sûrement du partenariat mais c'est une autre histoire. Réfléchir.
On y arrive mieux ensemble, c'est cool.

_________________
Rien à dire de particulier, ou alors...
Haut
Alerter un moderateur
fab38
Custom Supra utilisateur


Inscrit le: 16 Nov 06
Localisation: Au pied du Vercors

Le truc sur lequel tout les gérants de locaux de répèts semblent d'accord, c'est sur la ruine qu'impose le fait de proposer des amplis à lampes. Là où je répète actuellement, le gars me disait qu'un ampli de ce type partait 3 fois par mois en "révision", en moyenne, et que c'était la raison pour laquelle ils n'en proposaient plus. Car ça nécessite d'avoir un stock important pour remplacer ceux qui sont en réparation, et que pour le coup c'est le cycle infernal, car les amplis en spare se retrouvent soumis aux même cadences infernales de réparation, etc, etc... La ruine.

Petite anecdote : je dois être le seul à jouer sur le JC-120, visiblement tout le monde préfère les Fender Frontman et autre Marshall transistors.
Ils sont fous.
Haut
Alerter un moderateur
supersucker
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 30 Nov 11
Localisation: France

C'est vrai que les lampes pour un local de répète, c'est l'horreur, sauf si le gérant sait les changer et les régler. Question Transistors, j'ai souvent vu des Marshall MG100 DFX (qui est une merde absolue), mais les meilleurs restent les Roland JC-120 (quel son clair, bon sang de bois) et certains Randall dont la réputation de puissance, de graoûh et de fiabilité n'est plus à faire.

Pour la batterie, n'importe quelle entrée de gamme à 500 balles fera l'affaire, l'important, c'est que le batteur frappe dessus (et d'avoir pas mal de spare de peaux, de timbres et de cymbales).

Pour la sono, des enceintes amplifiées Yamaha MSR250 ou 400 feront très bien l'affaire, l'actif, ça évitera pas mal de galères en termes d'amplis qui claquent, et les Yam ont une super solidité (testée et approuvée). Le tout servi par une table huit pistes, amplement suffisant. Bien entendu, on garde les mêmes enceintes en façade et en retour (elles s'en sortent très bien dans les deux domaines).
Haut
Alerter un moderateur
xelalex35
Vintage Top utilisateur


Inscrit le: 14 Feb 09
Localisation: Lille (59)

sur la sono, je serai justement plutôt partisan du passif. les modèles actifs ont généralement une amplification faiblarde et si tu as du matos qui claque (et en dites pas que ca n'arrive jamais dans un local de répé ) mieux vaut changer un amp si il est naze qu'une enceinte active si la diffusion est encore bonne.

non, pour moi sur la diffusion la vraie question c'est est ce que tu prends du jetable (mackie, behringer...) ou du plus haut de gamme réparable (apg, rcf...)

_________________
heureux sont les fêlés, ils laissent passer la lumière eux!

Débutant à la basse, guitariste ou pas, c'est ici:
https://www.guitariste.com/forums/basse,pour-debutant,383628.html

A VENDRE :
Tranche de console Symetrix :
https://www.guitariste.com/forums/home-studio,cat,17,13.html#11442568
Haut
Alerter un moderateur
judburn
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 21 Oct 12
Localisation: France

Et bien de toute façon, le poste entretien/maintenace représente un budget,
faire de la pédagogie sur la bonne utilisation du matos est important,
ou mettre des garde fous pour les inconscients.
C'est pourquoi partitionner est préférable, de fait si c'est un bloc de puissance
qui tombe en rideau c'est simple à remplacer s'il y en à un de rechange en backup.
Un element qui claque n'engage pas toute la chaîne.
Mettre des lampes à dispo pourquoi pas, mais sur option uniquement, donc de la loc.
Je sais ce que valent les lampes, mais je sais aussi combien elles coûtent,
c'est juste ingérable en utilisation intensive, et puis tout le monde ne sait pas
s'en servir correctement.

_________________
Rien à dire de particulier, ou alors...
Haut
Alerter un moderateur
kami94
Vintage Top utilisateur


Inscrit le: 10 Jul 05
Localisation: Paris

Concernant l'entretien et l'utilisation des lampes, l'idéal est d'avoir du personnel qualifié capable de s'occuper de l'entretien et de la réparation du matériel de façon régulière.

Je répète généralement dans deux studios parcequ'ils ont du matériel impeccable qui fonctionne toujours (Markabass et Ampeg à la basse et ampli à lampes pour les guitares). Chacun à sa stratégie:
- Le premier est une usine donc ils ont des mecs compétents qui réparent le matos régulièrement.
- Le second est plus petit, et ils s'arrangent pour accompagner les groupes qu'ils ne connaissent pas dans le studio et leur brancher le matos (quitte à expliquer comment ça marche). Sur place ya du Fender Hot Rod, des Vox AC30, etc. et tout fonctionne bien puisqu'ils surveillent et forment les utilisateurs.

Fournir du matos de qualité est tout à fait possible, c'est surtout une question d'implication.

_________________
https://wearemhw.bandcamp.com/
Haut
Alerter un moderateur
judburn
Custom Méga utilisateur


Inscrit le: 21 Oct 12
Localisation: France

Entièrement d'accord. C'est une marque de qualité de presta importante,
pas simple à gérer pour les loupiotes.
Les lampes se gèrent avec Pédagogie, une vieille amie.

_________________
Rien à dire de particulier, ou alors...
Haut
Alerter un moderateur
Page 3 sur 3 Qu'attendez vous d'un studio de répétition ? › début du sujet
Aller à la page: 3