Comment dater une Gibson ?

Judicaël Tribillac - Le 14 Juin 2018
Comment dater une Gibson ?
L'identification de l'année précise de fabrication d'une Gibson vintage ou d'occasion en général peut fortement faire varier son prix selon les années plus ou moins cotées ou recherchées. D'où l'intérêt de ce guide car depuis 1902, date de la première utilisation des numéros de série, Gibson a utilisé pas moins de 6 systèmes différents de numérotation auxquels il convient d'ajouter le FON ainsi que les caractéristiques propres à chaque année. Bref pas simple de s'y retrouver mais pas impossible non plus (dans la majorité des cas), alors suivez le guide !

Les premiers numéros de 1902 à 1947

C'est en 1894 qu'Orville Gibson démarre l'aventure en fabriquant des guitares acoustiques et mandolines à table arquée inspirée des violons. Malgré les tracas récents que nous avons déjà abordés à plusieurs reprises, Gibson vend 170 000 guitares par an à travers 80 pays. Il était bien difficile de mettre en place 124 ans plus tôt un système de numérotation adapté à de tels volumes et une si grande diversité de modèles à travers les âges.

Déjà victime de son succès en 1902, Orville Gibson n'arrive plus à produire suffisamment  d'instruments pour répondre à la forte demande. Il s'associe alors à 5 financiers de Kalamazoo dans le Michigan pour former la Gibson Mandolin-Guitar Manufacturing Company et c'est alors qu'apparaît le premier système de numérotation de la marque qui perdurera jusqu'en 1947. Les numéros, inscrits sur des étiquettes visibles par l'ouverture de la rosace ou celle de l'ouïe supérieure en 'f', vont alors de 100 pour la première année jusqu'à 99999 pour la dernière mais le système n'est pas fiable à 100% car pendant cette période, seuls les instruments haut-de-gamme reçoivent systématiquement un numéro. À partir de 1947 le second type de numéros de série précédé par la lettre A entre en vigueur. Cette première année démarre avec le numéro A 100 et se termine par A 1305. Ce système fût utilisé jusqu'en 1961 jusqu'au code A 36150. 

Prise d'infos, prise de (la) tête

Il faut alors examiner la tête pour obtenir d'un coup d'œil une estimation de l'année ou de la période de fabrication d'une Gibson car si depuis 1950 la tête affiche une épaisseur régulière sur toute sa tranche, elle s'affinait vers le haut sur tous les modèles antérieurs. Ensuite le logo est également riche d'enseignements. Ainsi en 1902 la tête reçoit une étoile et/ou un croissant de lune incrusté puis jusqu'en 1920 c'est majoritairement le logo incliné 'The Gibson' en écriture liée et nacrée. Là encore malheureusement, il ne s'agit pas d'une science exacte, certaines guitares n'ayant pas du tout de logo et, si de 1920 à 1943 le logo 'The Gibson' est mis à l'horizontale, il est souvent raccourci à seulement 'Gibson'… Avec la Seconde Guerre Mondiale et le rachat par Chicago Musical Instruments (CMI), on voit apparaître entre 1943 et 1947 le logo doré accompagné sur certains modèles de la mention "Only a Gibson Is Good Enough" sur une bannière. Le logo Block toujours utilisé aujourd'hui apparaît en 1947, avec juste à signaler le point du 'i' qui disparaît entre 1968 et 1972 voire 1981 sur certains modèles. 

Pour les acoustiques et les guitares hollowbody (à corps creux) on remarque une évolution dans le style des étiquettes utilisées. D'abord blanches et de forme ovale de 1902 à 1954, elles deviennent par la suite oranges jusqu'en 1970 où elles sont alors remplacées par des étiquettes blanches et oranges rectangulaires. 

 

Le bouleversement des électriques et des rachats successifs

La production des premières Gibson Les Paul débute en 1952 et avec elle, la mise en place d'un système à part de numérotation pour les guitares électriques dites solidbody (à corps plein). Ainsi le premier des 5 à 6 chiffres désigne l'année de fabrication. Par exemple 42205 correspond à l'année 1954, ou encore 614562 débutant par un 6 indique une fabrication datant de 1956. Avec la sortie des premières Les Paul SG en 1961 et la problématique de la répétition du chiffre 2 pouvant désigner potentiellement 1952 et 1962, Gibson décide d'établir une numérotation commune à tous ses instruments. De cette apparente bonne idée est en fait arrivé une grande confusion. Certains numéros de lots ont été utilisés lors de 4 années différentes et l'incrémentation des numéros de séries n'a pas toujours suivi une grande logique.

En 1969, CMI est rachetée par FCL un conglomérat Sud Américain et si vous pensiez que ce qui précède n'était pas très clair, là on arrive dans une grande confusion avec un code à 6 chiffres imprimé dans un ordre aléatoire à l'arrière de la tête ainsi que la mention 'Made in USA'. Sans qu'on sache pourquoi certains modèles reçoivent des lettres allant de A à F en plus des 6 chiffres… 

En 1974, Gibson est rattaché à Norlin Musical Instruments et se retrouve aux côtés des synthétiseurs Moog et des orgues Lowrey notamment. C'est également l'année de l'ouverture de l'usine de Nashville. Les numéros de séries évoluent à nouveau entre 1975 et 1977 avec un code à 8 chiffres cette fois-ci dont les 2 premiers indiquent l'année de fabrication. Ainsi 99 correspond à l'année 1975, 00 à 1976 et 06 à 1977.  

Le système actuel… ou presque

Enfin en 1977 on arrive à l'actuel système de numérotation appliqué aux séries Gibson USA (électriques), Gibson Acoustic et Gibson Memphis (Archtop et hollowbody) qui regroupe à la fois l'année de fabrication, le numéro du jour de cette même année ainsi que l'usine de production et/ou l'ordre de passage dans le lot. Ils suivent le schéma suivant AJJJAUUU avec les 2 A séparés indiquant l'année, les 3 J le jour de l'année entre 001 et 365 puis les UUU correspondant à l'usine ou à l'ordre de production. Ces derniers numéros compris entre 001 et 499 indiquent une fabrication à Kalamazoo jusqu'en 1984, ceux entre 500 et 999 désignent une fabrication à Nashville. En 1989 la nouvelle usine de Bozeman dans le Montana où sont alors fabriquées les acoustiques utilisera les codes UUU compris entre 001 et 299, Nashville utilisant le reste. A noter que les numéros supérieurs à 900 ont été réservés à des prototypes.

Prenons par exemple le numéro de série 70108276. On obtient 7 – 010 – 8 – 276 soit le 10ème jour de l'année 1978 (10 janvier) à Kalamazoo et le 276ème instrument ce jour-là. Ou pour la photo ci-dessous le 5 novembre 1990.

Malheureusement tout ne s'est pas passé comme prévu car certains des luthiers restés à Kalamazoo après l'ouverture de l'usine de Nashville ont continué à utiliser l'ancien code à 6 chiffres jusqu'en 1978-1979 sur les modèles les plus haut-de-gamme type L-5, Super 400 et Super 5 BJB… En 1994, année du centenaire de Gibson, de nombreux instruments ont eu un numéro de série commençant par 94 pour l'année, suivi par 6 numéros d'ordre de production. Depuis 2014, les électriques de la série Gibson USA utilisent un système similaire à celui de 1994 avec les 2 premiers chiffres indiquant l'année et les 7 autres liés à l'ordre de production. Mais comme les nouveaux modèles sont présentés à l'automne, les modèles fabriqués fin 2014 peuvent être ceux de la nouvelle collection 2015 !

Avec la division Custom en charge depuis 1992 des rééditions de modèles emblématiques type Reissue ou Historic, il a fallu ainsi identifier d'abord l'année du modèle d'origine par un premier chiffre séparé suivi de l'année de fabrication de la réédition puis 3 ou 4 chiffres pour l'ordre de production. Les modèles réguliers du Custom Shop reçoivent les initiales CS avant leur numéro de série tout comme les modèles Custom Shop Signature qui débutent par les initiales de l'artiste en question.

Que faire si le doute persiste ? 

Dans tous les cas de figure, je vous invite à consulter le site de Gibson sur lequel vous trouverez (en anglais uniquement) les explications relatives aux numéros de séries de 1975 jusqu'à aujourd'hui ainsi que 3 liens d'extraits du Blue Book of Guitars avec les différents tableaux relatifs aux numéros de série par année depuis 1902. Vous pouvez également vous procurer le livre Gibson Electrics – The Classic Years écrit par André Duchossoir qui, rappelez-vous, était venu partager son immense savoir des guitares vintages dans nos épisodes de Culture Guitare consacrés à la Stratocaster puis à la Les Paul. Ce livre illustré de nombreuses photographies retrace l'histoire de Gibson du milieu des années 1930 au milieu des années 60. 

Factory Order Number ou FON

Si malgré tout cela vous n'arrivez pas à clairement identifier le millésime d'une Gibson, outre l'utilisation du carbone 14, il vous reste 2 options : la première consulter les catalogues Gibson pour identifier les différences d'une année sur l'autre (filet de touche, finition particulière, incrustations sur la touche, logo, etc.) ou sinon de repérer un code appelé FON ou Factory Order Number. On le trouve écrit ou imprimé à l'intérieur des instruments acoustiques, au dos  ou encore à l'arrière de la tête. Il est utilisé en interne par Gibson entre 1908 et 1923 pour suivre les cadences de production des guitares qui étaient alors produites par lots de 40 unités. À partir de 1935 le FON revient avec le numéro du lot suivi d'une lettre pour identifier l'année (A pour 1935, B pour 1936…) puis le numéro de l'instrument. Le système est abandonné en 1941 puis revient à nouveau en 1949 avec juste 4 chiffres indiquant le numéro de fabrication sans préciser l'année.

Entre 1952 et 1961, un nouveau code FON est mis en place avec une lettre pour l'année (Z pour 1952, X pour 1953…) suivie du numéro de lot à 4 chiffres puis du numéro de l'instrument. Le code FON apparaît uniquement sur les certificats des instruments haut-de-gamme, les autres devant uniquement se contenter de la mention du numéro de série.

Bon courage dans vos démarches, essayez de ne pas vous arracher trop de cheveux et prenez votre temps pour croiser les différentes informations disponibles. Et pour aller vite, nous recommandons l'excellent site du Guitar Dater Project et son outil pour dater une Gibson. En dernier recours vous pouvez également contacter Gibson par mail à l'adresse service@gibson.com.

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement