[Scène Ouverte] The Black Leaders - Fix of Love

Maritta Calvez - Le 15 Septembre 2018

On a beau prendre un peu de distance pendant l'été, rien à faire, le bordel n'a pas pris congé, lui. Le nerf de la guerre pour les groupes indés reste d'arriver à se faire, si ce n'est écouter, au moins entendre par les programmateurs, qui eux aussi se battent pour maintenir leur salle, et à tout ce petit monde de booker des dates afin que tous s'y retrouvent. Argh... The Black Leaders n'y échappent pas, mais une chose est sûre, c'est qu'ils ne manquent pas d'énergie : en seulement 4 ans, trois albums réalisés par Arnaud Bascuñana (Deportivo, Les Wampas, -M-), le 4ème en préparation toujours avec lui. Ça bosse dur à Rennes ! Mais que vaut tout ce travail d'acharnés et de passionnés si le public se laisse mener les oreilles par les médias frileux et les gros festivals aux affiches similaires ? Partez à l'aventure, prenez les chemins de traverse, osez l'inconnu, soutenez nos artistes. Vrai, on ne va pas se mentir, certains vous les briseront sévère, mais au détour du bar du coin, vous n'êtes pas à l'abri de découvrir une perle, une voix, un son de guitare unique, un groupe qui se donne... Alors on commence la saison avec The Black Leaders, et on surveille les dates à venir !

Hey, un groupe de Rennes, bienvenue ! Fondé en 2014 et déjà 3 albums à votre actif, qu’est-ce qui fait courir les Black Leaders ? Quelle est son histoire ?
Alex (guitare) : On s'est rencontrés avec Marie en 2014 via des amis et on a fondé le groupe dans la foulée. Le premier concert est arrivé assez rapidement et le premier album “My Best Friend“ un an plus tard. On est très créatifs, ce qui explique le nombre d'albums ;)

Marie (chant) : On s'est rencontrés avec Alex un peu par hasard via des amis communs... Quand c'est le moment les choses s'alignent, c'est ce qu'il s'est passé !;)
On a ensuite cherché des musiciens pour monter le groupe et tout s'est enchaîné assez vite. Et ce qui fait courir les Black Leaders, c'est l'alchimie qui se crée quand on joue ensemble, mélangée à de chouettes rapports humains. Ça nourrit et ça donne envie de le partager avec le public.

Le mieux, c’est de l’écouter, on est tous d’accord, mais avec quels mots définiriez-vous votre musique ? Quelles sont vos influences à chacun ? Elles diffèrent des uns et des autres je crois…
Alex : Sur Fix Of Love, on passe de chansons très rock comme Mister President à des morceaux plus pop comme Saved Me. On ne veut pas rentrer dans un style précis. Mes influences sont Hendrix, les Red Hot, Tricky, U2, Gainsbourg...

Toph (batterie) : je suis tombé dans la New Wave étant ado, donc toujours influencé par cette période musicale très intense. Je suis également un enfant de la Pop Rock anglo-saxonne : en vrac, les Beatles, Oasis, Blur, U2, etc. J’écoute de tout, pourvu que ça me foute les poils !

Oliv (claviers) : Bowie, Radiohead, Depeche Mode, Musique classique et Jazz

Marie : Perso, je n'ai pas de style particulier, je peux écouter de tout même si je penche un peu plus vers du rock folk…

Qui fait quoi ? Comment s’organise votre travail de compo et d’écriture (foisonnant me semble-t-il…) ?

Alex : On s'envoie des bouts de chansons/riff et on se retrouve en répète pour en faire des morceaux. Parfois, les titres sont aboutis et parfois c'est juste un plan que tout le monde enrichit. On voit beaucoup de chanteurs actuellement qui samplent des parties instrus, mais ce n'est pas notre philosophie. Tout est fait maison.

Toph : J’apporte également un peu de mes connaissances rythmiques à l’élaboration définitive des songs, tout en participant activant à leur structuration, ambiances, tempo, etc. Je fais également les chœurs sur certaines songs en complément d’Olive, le claviériste et Alex de temps en temps. Ces chœurs apportent une réelle couleur et nouvelle identité.


Marie : De mon côté, je m'approprie les textes qu'écrit Alex et j'ai enfin réussi à faire entrer un peu de ma flûte traversière ;)

Où et dans quelles conditions a été enregistré l’album ; avec qui ? Arnaud Bascuñana (Deportivo, Les Wampas, -M-) a réalisé vos trois albums si mes sources sont justes… Belle référence ! Comment l’avez-vous rencontré et comment appréhendez-vous la réalisation avec lui ?
Alex : Arnaud Bascuñana a réalisé tous nos albums qui ont été enregistrés au studio du Faune près de Rennes. C'est le meilleur ingé/producteur français en rock. Sur le dernier album on a enregistré une partie des morceaux en live.

Côté guitares, amplis, effets, quel matériel a été utilisé ? Si vous avez des trucs et astuces à dévoiler aux férus de guitares que sont nos lecteurs, ne vous gênez pas !

Alex : Côté matos, j'ai utilisé ma Telecaster Deluxe avec un vox AC30 et un ampli Marshall signature Slash et une vieille guitare allemande sur Mister President, mais je ne me rappelle plus de la marque.

C'est bien d'enregistrer avec 2 amplis complètement différents, ça permet de changer le style d'une chanson en dosant les micros.

 

En terme d'astuces, avec une Telecaster on peut tout faire (ça ferait un bon slogan publicitaire). Quand par exemple on pense à Jimmy Page, on pense Gibson et pourtant il a beaucoup utilisé ses Telecaster, autant en studio qu'en live. C'est le couteau suisse de la gratte ;)

Quels sont les actus et projets ? Le quatrième album est déjà en préparation…
Alex : On n’a pas beaucoup fait de concerts après la sortie de l'album. C'est devenu très compliqué pour les groupes indés de trouver des dates avec les bars à concerts qui ferment les uns après les autres. On est donc directement partis en répète après l'enregistrement et on avance bien sur le 4ème album...

Toph : Nous cherchons encore une fois à hisser le niveau pour ce quatrième album. Perso, je préfère prendre plus de temps que pour les 3 premiers et sortir une “pépite“ qui nous permettra certainement de faire le tour de toutes les salles Pop rock du monde :))

Oliv : Préparer 4ème album qui déchire et là, nous faisons tout pour.

Marie : Un 4ème album au top et on espère de beaux concerts à venir.

On le sait, la région Bretagne a l’âme foncièrement rock et vous y jouez très régulièrement. Mais vous êtes également venus à Paris, avez joué en Angleterre… Que pouvez-vous nous dire des différents publics et de l’accueil des salles côté pro ?
Alex : On fait la majorité de nos concerts en Bretagne, mais on a pas mal joué aussi à Paris dans des salles comme le Zèbre de Belleville, le Pop-in ou le Réservoir. L'accueil du public est toujours cool avec une spéciale dédicace aux anglais. 

Toph : Rejouer en Angleterre serait topissime !

Oliv : L'accueil est super partout.

Marie : Rejouer en Angleterre serait en effet super! Les anglais sont un public très à l'écoute et chaleureux. Et le public français est tout autant chaleureux ! On a un panel de gens toujours très fidèles qui nous suit.


Vous fonctionnez en Do It Yourself. Comment se répartissent entre vous les nombreuses tâches qui incombent aux artistes ?
Alex : C'est le bordel, comme dans tout groupe indé ;) Je m'occupe un peu de la promo en local et on se charge tous de trouver des concerts (ce qui explique certainement le fait qu'on n’en ait pas beaucoup). Un groupe bien entouré peut tout faire par lui-même, sauf trouver des concerts je pense. Il faut un tourneur pour ça.

Vous êtes-vous donné des étapes à franchir, des objectifs à atteindre ?
Alex : Jouer plus et faire des albums. On a eu la chance d'avoir un clip sur MTV (Take It Easy - 2nd album) et de jouer dans des supers endroits. Mais disons qu'on reste un groupe confidentiel. Le 4ème album permettra je l'espère d'agrandir notre audience.


De qui, de quoi auriez-vous besoin pour le bon développement du groupe ?
Alex : D'un tourneur en premier lieu. Et pour ma part, d'une ES-335 ;)   

Toph : D’un bon financement pour enregistrer ce quatrième album en prenant plus de temps et de recul pour refaire certaines choses. 

Marie : Un bon financement en effet pour le 4ème album et un tourneur !

Pas de question, la voie est libre pour dire ce que vous voulez ! Profitez-en !
Alex : Si quelqu'un a une Gibson ES-335 pas trop chère, je suis preneur ;)

Toph : Si quelqu’un à le 06……..de Bono, merci de me le donner, il a encore oublié ses lunettes chez moi :))

Oliv : Un piano à queue.

Marie : La vie est belle et vous êtes comme elle ;)




Dates de concerts
A suivre…

Liens Internet :
https://www.the-black-leaders.com/
www.facebook.com/theblackleadersband/
Boutique : https://www.band.fm/the-black-leaders/ 

POUR ALLER PLUS LOIN

Scène ouverte :
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Jessie Lee and the Alchemists (Music Box Publishing / Socadisc)
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Why Mud - Ketchup - Baguette Publishing
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Krazolta - Link
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Angel Fall - L'Empreinte
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Wizard
  • [Interviews] [Scène Ouverte] The Newtons - Elevation
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Red Beans & Pepper Sauce - Red
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Jet Banana - Master is the Enemy
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Carousel Vertigo - Revenge of Rock and Roll
  • [Actualité] Watusi en concert à Paris le 24 novembre aux Disquaires
  • [Interviews] [Scène Ouverte] - Édition spéciale changement de line-up - Geoffroy Lebon / NO RETURN - The Curse Within
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Zantek
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Marécage
  • [Interviews] [Scène Ouverte] We Are Milk
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Strakelin - Escaping Sheeple Nation
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Chiendent - Perdre sa chair
  • [Interviews] [Scène Ouverte] So Was the Sun - Plastic Gun Fight
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Lonely Longhorn - Beast But Class
  • [Interviews] [Scène Ouverte] Blake Diamond & the Pearls. Get what you deserve !
  • [Interviews] [Scène Ouverte] TESKA - Primal Scream
  • Lire le message sur le sujet Jeu : Solo Mister President (The Black Leaders)

    Laisser un commentaire à propos de cet article :
    Nom d'utilisateur :
    Mot de passe :
    Créer un compte gratuitement