Test pédale delay Foxgear Echosex Baby

- Le 01 Mars 2019 - Note Guitariste.com : (4,5/5)
Foxgear est une marque récente issue de l'association entre Gurus Amps et Baroni Lab, deux fabricants italiens d'effets et amplificateurs boutique. Basée en Chine, où Foxgear possède sa propre usine, la marque propose une gamme de 13 pédales d'effets. Visant un marché allant de l'entrée au milieu de gamme, toutes les pédales sont plus ou moins basées sur des standards bien connus tels que l'overdrive Tube Screamer ou la distorsion Rat. L'Echosex Baby quant à elle est une réédition allégée de l'Echosex 2° de Gurus Amps elle-même inspirée de la Binson Echorec 2, un effet incontournable du son de Pink Floyd.

Tour du propriétaire

Le look de l'Echosex Baby donne carrément envie de la brancher à peine sortie de la boîte. Le boîtier, très classe et sans vis, est relativement compact. Les connectiques jack et alimentation se trouvent en haut du boîtier et non sur les côtés ce qui garantit un encombrement minimum. La pédale devrait facilement se faire une place sur un pedalboard. À noter que la pédale n'a pas de logement pour une pile et ne peut donc fonctionner qu'avec une alimentation de 9 à 12 Volts (non fournie).  

Sur la face supérieure de la pédale, on trouve un footswitch ainsi que 5 boutons de réglages de taille respectable et qui offrent une légère résistance lorsqu'on les tourne. Ces cinq boutons permettent de contrôler les paramètres habituels d'une pédale de delay/echo ainsi que le paramètre "Age of damage" qui fait tout le charme de l'Echosex Baby. 

Les paramètres sont les suivants : 

 - Tone qui contrôle la tonalité des répétitions.
 - Level qui contrôle le niveau des répétitions.
 - Repeats qui contrôle le nombre de répétitions de 1 à l'auto-oscillation.
 - Time qui contrôle le délai entre le signal et la répétition allant de 60 à 780 millisecondes.
 - Age qui permet de "dégrader" les répétitions en ajoutant une modulation jusqu'à la mi-course du potard et un pitch-shift aléatoire dans la seconde moitié de la course. Il s'agit d'une émulation de l'usure des parties mécaniques de la Binson Echorec qui causait une rotation irrégulière du disque entraînant une modulation du son.

La section preamp de l'Echosex 2° de Gurus Amps était équipé d'une lampe 12AX7. Sur l'Echosex Baby, elle a été remplacée par un transistor FET dans le but de reproduire le même niveau de nuances. 

Sons et lumières !

Avant de parler des sonorités, l'Echosex Baby nous réservait une petite surprise, ma foi fort agréable, une fois branchée. La face supérieure de la pédale est en acrylique noire comme vous pouvez le constater sur les photos. Branchez la pédale sur l'alimentation et voilà que la façade se trouve rétro-éclairée pour un rendu des plus sympa. Elle luit subtilement et de façon très "arty" en montrant l'intérieur de la pédale en ombres chinoises. Si cette lueur n'améliore pas significativement la lecture des réglages, elle apporte une touche sympathique au pedalboard. Cela relève plus du gadget et n'a pas grand chose à voir avec le son, je vous l'accorde...

Sans avoir essayé l'Echosex 2° de Gurus Amps et encore moins la Binson Echorec, il est compliqué de se lancer dans un comparatif pour savoir si le défi de l'Echosex Baby est relevé. Ce que je peux dire avec certitude par contre, c'est que c'est un très bon delay qui pourra aisément vous transporter en territoire Floydien mais ça serait dommage de le limiter à cela.

Son utilisation est ultra-simple... Il suffit de tourner les potards ! L'Echosex Baby donne tout son potentiel lorsqu'on joue avec le réglage Age pour le situer quelque part entre le quart et trois-quart de la course du potentiomètre. Dans cette plage de réglage, on obtient une gamme de modulation des répétitions très intéressante. En gros, on va d'une modulation difficile à qualifier mais qui se rapprocherait d'un effet chorus à un pitch-shift aléatoire dont je décrirais le rendu sonore est une sorte de detuning un peu chaotique. Plus on pousse le potentiomètre, plus on augmente le côté chaotique de la dégradation pour obtenir un effet que je trouve un peu difficile à utiliser mais qui plaira fortement aux esprits les plus créatifs. 

S'il est toujours difficile de parler du son d'une pédale de delay, j'ai tout de même envie de souligner le côté chaleureux de l'Echosex Baby. Le son, une fois la pédale enclenchée, prend une ampleur et une aération qui n’est pas toujours aussi bien rendue sur des pédales de cette gamme de prix. Du slapback à la création de nappes et textures sonores, l'Echosex Baby est capable de vous accompagner sur de nombreux terrains. Notons tout de même que pour l'utilisation en delay long, les plus exigeants seront peut-être gênés par l'absence d'un tap tempo. 

Si la qualité est au rendez-vous pour tous les types de sons que j'ai voulu tenter, j'ai particulièrement apprécié deux types de sonorités. D'abord, l'utilisation en slapback qui donne un rendu très chaleureux. Ensuite en réglant le Time sur un temps de delay court à moyen et le réglage Repeats au tout début de l'auto-oscillation. Sur l'Echosex Baby, l'auto-oscillation commence à se produire un peu au-delà du trois-quart de la course du potentiomètre. Plus vous poussez, plus l'effet se renforce pour devenir incontrôlable (et au passage vous vriller les tympans si vous ne réglez pas le Level). Mais si on ne pousse pas le contrôle Repeats dans ses retranchements alors on créé une nappe qui reste à un niveau raisonnable et le niveau des répétitions devient très sensible à la dynamique du jeu. Résultat, on créé une sorte de halo un brin aléatoire autour des notes pour un effet très proche d'un effet shimmer mais un peu déglingué. Ce n'est pas une possibilité spécifique à l'Echosex Baby, mais j'ai particulièrement apprécié le rendu chaotique de celle-ci.

Petite bizarrerie de conception, le potard Repeats est bien gradué dans le sens des aiguilles d'une montre alors que le potard de Time va dans le sens inverse. Autant vous dire que je n'avais pas fait attention à ce détail avant d'automatiquement régler la pédale pour un effet slapback comme on le ferait sur la plupart des delay ! Pendant une demi seconde, j'ai bien cru à un engin défectueux avant de lire la graduation. 

Conclusion

Dans sa gamme de prix, l'Echosex Baby est proposée à 119 €, on trouve un peu de tout en terme de delay/echo que ce soit des pédales analogiques avec ou sans possibilité de modulation ou des delay digitaux ultra-polyvalents avec plusieurs type d'effet delay. Le point fort de l'Echosex Baby, c'est sa modulation Age of Damage qui permet à Foxgear de proposer un effet assez polyvalent et chaleureux capable de beaucoup d'expérimentations sonores en tournant un seul potard. 

Prix public : 119 € TTC

http://www.foxgeardistribution.com 

Les Plus 

 - Simplicité d'utilisation
 - Sonorités
 - Prix attractif

Les Moins 

 - Pourquoi diable cette graduation inversée du potard Time ?

Distribution
Produit Foxgear distribué par Filling distribution.

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Lire les 4 messages sur le sujet Les pédales Foxgear disponibles en France

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement

 

PRODUITS DE L'ESPACE ACHAT

Foxgear Echosex Baby
Foxgear Echosex Baby