Concours Elixir

Gretsch G5620T

- Le 17 Décembre 2013
Quand on pense gros son rock, on pense trop facilement à Gibson LP ou SG. Mais on oublie trop facilement que Gretsch n’équipe pas que les gratteux de Rockab’ avec la banane vissée sur la tête. le G5620T, nous montre que pour 1075 euros on peut toucher à un son musclé.

La G5620T est la guitare qui vous fera remarquer. Non pas que le look soit particulier ou que le coloris soit tape à l’oeil, mais une simple histoire de bon goût et d’équilibre. La forme single cut
demi caisse est très agréable et ne verse pas forcement dans le look rockabilly grâce à une forme d’ouie un peu plus moderne. On sort donc des éternelles ouïes en F pour un design plus droit, plus acéré, un peu plus dynamique en somme.
La finition georgia green, presque jade, est rehaussée par un binding crème sur l’ensemble de la guitare. Corps, dos, manche et même ouies, il n’y a que la tête qui y échappe afin d’éviter la faute de goût. Le vibrato Bigsby lui aussi apporte toujours ce petit plus de légende. Plus qu’un vibrato, un accessoire qui a du look.

Globalement la prise en main de cette guitare est très simple. Malgré une action un brin haute, c’est un délice à jouer. Le manche est ce qu’on attend de ce genre de guitare, large juste ce qu’il faut, pour offrir une prise en main solide. Un must pour les riffs saignants !
Le suraiguë du manche, bien qu’un magnifique cut soit disposé, ne permet pas un jeu fluide. Jusqu’à la 17ème tout va bien, après c’est nettement moins facile. N’allez pas vous amuser à la 22ème frette, vous risqueriez de vous y casser les dents.
Mais tout cela reste cohérent. Ce n’est pas une guitare de shredder, la technique à outrance dans le suraiguë (et ailleurs) n’a rien à faire sur cet instrument. On parle de rock monsieur !


Finissons par le fameux Bigsby. Bien qu’il soit un vibrato de légende celui-ci ne doit pas être trop malmené sous peine d’avoir un retour de note pas très juste. C’est un défaut inhérent au Bigsby B70 et en aucun cas un défaut de conception de la guitare. Par contre, celui-ci excelle dans le petit tremolo de note ou d’accord, léger et flottant. Une effet qu’aucun autre type de vibrato ne peut réaliser aussi bien.



Son
Si le micro FilterTron Black top qui donne de la voix du côté manche m’avait déjà enchanté les oreilles, c’est le Super HiLoTron qui me botte d’avantage. L’Hilotron est une sorte de P90. Un micro simple bobinage musclé et racé. Les sonorités demeurent assez proches d’un FilterTron un brin moins brutales. Sur une configuration de base Gretsch (2 micros, 2 volumes, 2 tonalités, un sélecteur trois positions et un master général) le couple fait des malheurs.
On pourrait parler de la guitare rock par excellence. Un corps énorme grâce à des médiums et des basses très présentes. On oublie les aiguës trop criards tout gardant une bonne définition sonore.
C’est vrai qu’avec un tel sustain, des fréquences basses aussi importantes et un format thinline, tout cela pourrait facilement basculer dans un joyeux bordel impossible à gérer. Mais la définition subsiste. L’imposante poutre centrale du corps, qui d’un côté évite les boucles de larsen et de l’autre rappelle la dynamique d’une solid body, y est pour quelque chose. C’est l’équilibre type qu’on souhaiterait entendre et ressentir sur toutes les thinlines. Ça marche en rythmique et sur des riffs mais également sur les solos.

Il faut d’ailleurs reconnaître que du son clair jusqu’à des taux de saturation importants, la magie Gretsch opère.

La puissance du plug n play ! Le son rock et hard-rock des ces trente dernières années. Celui qui ne se démode pas. On joue avec les Young, on se prend pour Malcom et on attend que Angus débarque avec un solo endiablé. En plus son look ne passe pas inaperçu sans pour autant vous verser dans la finition boule à facettes qui pique les yeux.
Pas grand chose à reprocher à cette bombe qui en plus affiche un prix tout à fait honorable quant aux services qu’elle peut rendre.

Gretsch G5620T- center block Electromatic green : 1075€ TTC

Fiche technique
Thinline
Pan coupé
Corps bombé 5 pièces en érable
Bloc de sustain en épicéa
Profondeur du corps: 44mm
Manche en érable
Touche palissandre
22 frettes Médium Jumbo
Largeur thomann au sillet: 43mm
Diapason: 625mm
Repères "ongles de pouces"
1 micro FilterTron Black Top (manche)
1 micro Dual-Coil Super HiLoTron (chevalet)
Sélecteur 3 positions
Chevalet Adjusto-Matic
Vibrato Bigsby B70 

Distribution
Produit Gretsch distribué par Fender.