Randall 667

- Le 01 Juillet 2014
Dans la série « Je ne suis pas fait pour jouer dans votre chambre, salon, ou salle de repet’ », je voudrais le Randall Thrasher 667. Mastodonte de 6 canaux et de 120 watts à lampes qui est à peu de choses près également la nouvelle tête signature Kirk Hammett, toujours conçue par Mike Fortin.

Gardons en tête les sonorités et les capacités du thrasher que nous avions testé l’année dernière au même endroit pour exploiter cette gigantesque et diabolique tête.
Au menu, six canaux bénéficiant de trois égalisations séparées (bass, middle, treble, depth et presence). Chacun des six canaux a son propre volume, gain et switch de boost.
De plus, la présence de deux boucles (assignable en série ou parallèle), de la présence de deux master volume, le tout contrôlable par midi en fait un monstre de technique.

Côté sonore, il ne fait aucun doute que nous sommes du côté du lourd. Même si à des gains raisonnables les crunch peuvent être sympa, le Randall 667 reste un ampli forgé pour les metalleux en tous genres. En tous genres car les possibilités qu’il offre grâce aux multiples fonctions dont il est affublé étend considérablement la palette sonore de l’ampli.



Prix public :  NC

Fiche technique :
120 watts à lampes
6 canaux + 6 modes + 7 fonctions assignable par midi
Lampes : 9 x 12AX7 - 4 x 6L6
Deux boucles en série ou parallèle

Distribution
Produit Randall distribué par Sound-Service GmbH.