Paroles en anglais : coup de gueule !

Aller à la page: 1 ...     
Auteur Message
jzu
Custom Méga utilisateur

Inscrit le: 20 Dec 04
Localisation: Paris, France

Putain de bordel de merde.

J'ai l'impression d'un cauchemar.

Ça va faire 30 ans que Bijou, Téléphone, Métal Urbain, Trust et Taxi Girl ont montré comment on écrivait des textes en français.

Aujourd'hui, je lis la programmation de la Flèche d'Or, je suis les liens sur Myspace et... mais qu'est-ce que ça veut dire ? Qu'est-ce qu'ils croient, tous ces types qui chantent en anglais ? Que les gens vont comprendre ce qu'ils racontent ? Qu'ils sont plus sincères qu'en chantant dans leur langue maternelle ?

Non. C'est parce que « c'est la langue du rock ». C'est parce que ça marchera mieux à l'étranger.

C'est ce qu'ils croient, les pauvres. Avec leur accent, en plus. Et ils sont tous comme ça. Tous, quasiment sans exception. Combien de groupes chantent en français, je ne parle pas de ceux qui font de la variété qu'on appelle maintenant de la pop ? Quelques pour cent ?

Pour un Elektrocution, qui ne prétendent rien d'autre que de réactiver la flamme du rock traditionnel (qu'il soit garage, punk ou simplement and roll)* et donc ont une vraie raison de chanter en anglais...

...combien de médiocres se dissimulent derrière une langue qui rend leurs textes incompréhensibles, qui dresse une barrière entre eux et leur public (et c'est confortable, finalement) ? Quand on fait de la musique, c'est pour exprimer des émotions, non ? Qui sont convoyées par cette musique d'une part, et par les textes d'autre part, ou plutôt par ce que les auditeurs peuvent en percevoir, non ? Alors pourquoi, alors que le but du jeu est justement de SE METTRE À NU, pourquoi se carapaçonner dans une langue étrangère ?

Pourquoi, sinon par lâcheté ?

Ça m'énerve d'autant plus que les étrangers, anglo-saxons y compris, ne font pas tant que ça attention à la langue (mais plus à l'accent, *brhm*). Quelques exemples, très anciens parce que je suis un vrai croulant :

- En 1977, quel groupe français fait la plus forte impression à Londres ? Métal Urbain. Ceci au point d'être signé sur Rough Trade, s'il vous plaît. Pour la petite histoire, quand je tournais un peu partout dans les années 80, de Ljubljana à Berlin, c'était le seul groupe français dont on nous parlait. Sauf ce douanier est-allemand qui parlait, lui, de « Troust ».

- Juste après, Plastic Bertrand entre (bizarrement) dans le Top 50 américain avec « Ça plane pour moi », devenu (non moins bizarrement) un vrai classique repris en français par Sonic Youth et les Presidents of the USA.

- Un peu plus tard, Nena décroche aussi la timbale aux Etats-Unis avec « 99 Luftballons ». Le single sort en allemand et en anglais. La version allemande dépasse de loin la version anglaise dans les ventes.

- Pendant ce temps-là, Téléphone se fait étriller par la critique anglaise pour un single sorti en anglais : de l'accent affreux aux « corny lyrics », le disque est évacué en quelques lignes.

Pour ceux qui me répondraient que la critique est facile, j'ai des exemples perso... pas des merveilles, mais au moins, ça évoque plus de choses à l'auditeur qu'un baragouin qui peut être super important pour le chanteur mais qui ne vaut rien pour le public.

Alors bon. messieurs-dames les chanteurs et chanteuses, faites ce que vous voulez bien sûr, mais réfléchissez bien aux vraies motivations qui se cachent derrière le choix de la langue.

Et en tous les cas, FOUTEZ-VOUS À POIL !


* Ils y arrivent en plus. Quelle classe insensée.
Haut
Evaluer ce post : 0
Perfect Tömmy
Custom Top utilisateur

Inscrit le: 27 Jul 04
Localisation: -

Citation:
...combien de médiocres se dissimulent derrière une langue qui rend leurs textes incompréhensibles


Tu veux parler du groupe Luke ?

Haut
Evaluer ce post : 0
JPZ
Custom Total utilisateur

Inscrit le: 01 Jul 02
Localisation: -

Perfect Tommy a écrit :
Citation:
...combien de médiocres se dissimulent derrière une langue qui rend leurs textes incompréhensibles


Tu veux parler du groupe Luke ?

alors là pour le coup +1, la premiere fois que j'ai entendu une chanson d'eux, j'ai cru à une parodie dans la veine des inconnus (aka Tranxen 500) et leur improbable "et vice et versa"

Sinon pour la question des textes en anglais, l'important n'est-il pas "la musicalité" plutot que la langue des paroles?
Haut
Evaluer ce post : 0
Tonton¤Apach
Custom Cool utilisateur


Inscrit le: 16 Oct 05
Localisation: Essonne 91

C'est avant tout une façon de s'ouvrir a un marché pas uniquement national.
Et puis l'anglais est une jolie langue, si ça te complexe de ne pas le comprendre c'est pas de la faute des groupes.

Good Luck
Haut
Evaluer ce post : 0
tinouz
Custom Méga utilisateur

Inscrit le: 24 Jan 05
Localisation: -

Ca va en choqué certains mais je trouve que l'anglais est beaucoup plus musical que le français

_________________
"Life’s but a walking shadow, a poor player
That struts and frets his hour upon the stage,
And then is heard no more. It is a tale
Told by an idiot, full of sound and fury,
Signifying nothing."
Haut
Evaluer ce post : 0
HenDriXstyle
Special Ultra utilisateur

Inscrit le: 24 Oct 04
Localisation: Vielsalm (Belgique)

pourquoi ça choquerait, c'est vrai a 100% pour moi!

_________________
La fosse de la star ac est le lieu où la concentration de cons est la plus élevée dans le monde...
Ray Charles "Je suis aveugle, mais on trouve toujours plus malheureux que soi. J'aurais pu être noir !"
Haut
Evaluer ce post : 0
Perfect Tömmy
Custom Top utilisateur

Inscrit le: 27 Jul 04
Localisation: -

Le problème du français, c'est que ce n'est pas une langue accentuée comme l'anglais, l'allemand, l'italien. D'où cette impression d'une moindre musicalité de cette langue aux oreilles de certains (dont moi, je l'avoue).

Certains chanteurs remédient à cela en adopter une prononciation un peu appuyée sur certaines syllabes, en insistant sur les consonnes guturales...
Haut
Evaluer ce post : 0
{[HecToR]}
Special Total utilisateur


Inscrit le: 03 Jul 04
Localisation: St brieuc (22, France)

et puis en plus l'anglais peut beaucoup plus se contracter que le français, à moins de parler de manière totalement incompréhensible, et cela aide pas mal pour rester dans le temps. Mais l'on peut faire de très belles choses et des choses très rocks in french
Un truc au passage, pour rester crédible évite de citer Plastic Bertrand surtout si tu prône la beauté de la langue

_________________
JE VEUX WAI!
Haut
Evaluer ce post : 0
jzu
Custom Méga utilisateur

Inscrit le: 20 Dec 04
Localisation: Paris, France

Quelques précisions :

En fait, je ne suis pas contre l'anglais. Il ne s'agit surtout pas de défense de la langue française, ce genre d'insanité. Certains des groupes que j'ai chéri dans le passé (les Dogs ! les Thugs !) chantaient en anglais, ça ne me dérangeait pas, car c'était vraiment leur idiome. Quoiqu'à la réécoute, l'accent de Dominique Laboubée était, euh, perfectible.

La musicalité de la langue ? Quelqu'un a-t-il lu une traduction en anglais de Cosi Fan Tutte (ça existe), et essayé de la faire coller à la musique ? Et qui aurait imaginé avant Mozart que l'allemand était une langue musicale ? Au fait, la langue de Rammstein est-elle musicale ?

Le marché pas uniquement national : une antienne vieille comme le rock français. Voir des exemples précis plus haut. Ah tiens, combien de groupes français purement anglophones ont réussi à percer sur le marché anglo-saxon ?

Plastic Bertrand et la beauté de la langue... là, faut avouer.
[Edit] Non non, je retire. Ce texte était novateur à sa manière, comme si l'auteur avait étudié avec attention la syntaxe détruite des textes d'Éric Débris pour en faire un truc commercial.

De toute manière, je n'en ai rien à faire de la beauté de la langue. Une langue, ça se tord, ça se travaille, ça se malaxe. Si on essaye de prononcer comme Brel, c'est foutu, c'est clair. Si on chante en mâchant les mots, en liant le phrasé à la musique comme les Coronados, comme les Olivensteins, ces génies oubliés, voire comme Noir Désir... oui, on n'y comprend que dalle parfois. Comme pour l'anglais, sauf qu'il y a ces éclairs de compréhension (parfois à côté de la plaque, pas grave) qui évoquent des choses aux gens, et ça c'est essentiel. Quand on chante en anglais, on perd cette puissance d'évocation instantanée.
Haut
Evaluer ce post : 0
ZePot
Vintage Total utilisateur


Inscrit le: 21 Jul 04
Localisation: Ibiza, ES

hé, les paroles de ca plane pour moi sont excellentes, on y comprend rien I am zeu king of zeu divan!


je suis assez d'accord avec ton coup de gueule. j'ai chanté en anglais pendant longtemps, jusqu'au jour où je me suis dit que vu l'effort que je faisais pour la musique, c'était vraiment con de foutre des paroles baclées dessus...


je suis traducteur et je vis à l'étranger, j'estime avoir un certain recul. plus ca va plus je me rends compte de la distance entre la langue maternelle et les langues étrangères. il y a un rapport instinctif aux mots, les images qu'ils évoquent, qu'il est pratiquement impossible d'acquérir.


la raison, pour moi, c'est qu'on écoute de la musique anglophone depuis pas mal de générations maintenant, on ne connait plus rien d'autre. quand les groupes francophones te sortent leurs références, ca date en général (brel, gainsbourg...).


pour un auditeur francais qui écoute un groupe américain, les paroles sont très secondaires. tu n'entendras jamais quelqu'un te dire "cette chanson de Rage/Radiohead/..., le texte est vraiment trop ridicule". en fait on écoute de la pop comme si c'était de la musique classique! du coup, quand on se met soit-même à la musique, on reproduit le schéma. on s'en fout que l'auditeur ne capte rien, il ne capte rien aux autres groupes non plus...


je suis pour les quotas dans les medias. j'espère que ca poussera des groupes à sortir ce qu'ils ont dans le ventre, afin de recréer une culture musicale francophone qui était vraiment en voie de disparition. on verra le résultat à long terme...


l'histoire de la musicalité de la langue est un faux problème à mon avis. dans le registre de la pop, les chanteurs n'ont aucun problème à être très mélodique. il me semble que c'est plutôt une histoire de contenu. dans le rock, on veut faire passer de l'agression, donc tous les thèmes ne s'y prêtent pas. et puis il faut être pris au sérieux, alors que les francais sont plutôt des cyniques qui se foutent de tout. c'est plutôt un problème culturel que linguistique. imaginez AC/DC en francais, avec leurs histoires de bikers bouseux alcooliques qui jouent à touche pipi. pas crédible deux secondes. en france on affectionne plutôt les thèmes politiques. la politique, ca fait sérieux (aux USA c'est le contraire, la politique, c'est plutôt tabou). mais bon, à chacun de savoir ce qu'il veut dire, et si on a rien à dire, on se tait. ou on chante "sarkozy enculé", ou "la jeunesse emmerde le FN", ca plait bien en général

_________________
Érection, piège à con.
Haut
Evaluer ce post : 0
Page 1 sur 34 Paroles en anglais : coup de gueule !
Aller à la page: 1 ...