Quel ampli guitare choisir pour débuter ?

Kevin Cintas - Le 24 Février 2010
Quel ampli guitare choisir pour débuter ?
Guitare Live
Avec la guitare, il va falloir vous trouver de quoi faire du bruit. Un ampli oui, mais lequel ? Quelle puissance ? Quel type ? Petit tour d'horizon de ce qui existe pour ne pas se perdre.

 Ampli transistors
La solution la moins coûteuse de toutes. En choisissant ce genre d'ampli, vous aurez un rapport qualité/prix très intéressant. Seul problème, les amplis à transistors ont beaucoup moins de caractère que les amplis à lampes (même si des exceptions existent). Cependant, pour un débutant, il reste idéal.
Les amplis à transistors peuvent se présenter soit sous forme de combo, c'est-à-dire que l'ampli et le haut-parleur sont sur un même caisson, ou sous forme de Stack, c'est-à-dire que l'ampli est séparé du haut-parleur. L'avantage de ce dernier système est de pouvoir changer de baffle afin de choisir d'autres configurations.
Exemple de configuration baffle :
4x10'' - un baffle comprenant 4 hauts-parleurs de 10 pouces de diamètre.
2x8'' - un baffle comprenant 2 hauts-parleurs de 8 pouces de diamètre
1x12'' - un baffle comprenant 1 haut-parleur de 12 pouces de diamètre
Le désavantage de ce genre de configuration, c'est qu'elle est en général plus coûteuse et plus encombrante que l'ampli combo. Pour débuter, ce n'est pas vraiment très utile.



Les amplis à transistors pour débuter à moins de 300 euros


Ampli lampes
Chez les pros, il est indispensable. L'ampli à lampes (ou tube en anglais) est probablement le meilleur type d'ampli car il est très dynamique et a beaucoup de caractère. Il faut savoir que, pour une même puissance annoncée, l'ampli à lampes est plus puissant qu'un ampli à transistors. Là aussi, on peut trouver des amplis combo ou stack.


Les amplis à lampe jusqu'à 15 watts


Modélisation
Ce type d'amplis est disponible depuis quelques années sur le marché. De nombreuses marques se sont lancées dans l'aventure de la modélisation. Concrètement, la modélisation permet d'imiter avec plus ou moins de succès des amplis mythiques ou incontournables de la production lampe ou transistor. On trouve aussi sur ces amplis des effets intégrés. L'immense avantage de la simulation (ou modélisation) est la flexibilité du système et le rapport qualité/prix souvent très bon. En revanche, selon la qualité des simulations numériques d'amplis et d'effets, il arrive que les sons soient un peu froids, voire pas très crédibles. Cependant, pour un débutant, quel que soit le style de musique jouée, c'est un excellent choix.



Les amplis à modélisation pour débuter


La puissance
Tout d'abord, il faut connaître votre utilisation. Dans un appartement, dans une maison, en groupe, ou en live, ce ne sera pas vraiment le même choix. Pour l'utilisation en appartement par exemple, il est déconseillé de prendre un ampli à lampes de plus de 5/15 watts (déjà de quoi sonoriser tout votre immeuble).
Pour les amplis à transistors et modélisation, une puissance de 30 à 50 watts semble largement suffisante pour se faire plaisir à bas volume comme à volume modéré.

Réglages
Et oui, tous les amplis n'ont pas les mêmes réglages. Tout d'abord les canaux :.
L'idéal quand on débute est d'avoir deux canaux séparés (clean et saturé). Et le top du top sera que ces deux canaux aient une égalisation indépendante comprenant : volume, gain, aiguës, middles, et basses. On trouve plus généralement sur les amplis d'entrée de gamme une égalisation commune pour les deux canaux.

La modélisation n'est pas concernée par ces problèmes car on retrouve sur ce genre d'amplis une multitude de réglages. C'est d'ailleurs le problème des amplis à modélisation : ils sont parfois un peu compliqués à utiliser si l'on ne prend pas le temps de lire la notice. Cependant, les fabricants (ayant bien compris les réticences des éventuels acheteurs) simplifient toujours plus les commandes de ces amplis.

Conclusion

Pour bien choisir son ampli, il faut connaître l'utilisation que l'on en fera. Quoiqu'il en soit, évitez les trop grosses puissances style 120 watts à lampes, car chez vous vous ferez exploser vos vitres, en répétition vous rendrez sourds vos musiciens et en concert les amplis sont généralement repiqués par la sono.
Plusieurs choix à votre portée :
Les amplis à lampes : les marques se sont lancées depuis 3 / 4 ans dans une course à l'ampli à lampes class A. Ces amplis ne dépassent généralement pas les 15 watts et offrent des sonorités très sympas (on peut citer les Ibanez Valbee, Peavey Royal 8, Orange Tiny Terror, Fender 57 Champ, Marshall Class5, etc.).
Les amplis à transistors :
Les moins chez du marché, mais aussi les moins puissants et les moins polyvalents. Il faudra vous méfier car on trouve de tout dans ces gammes d'amplis : du très bon comme de l'extrêmement mauvais !!!
Les amplis à modélisation :
Même si le marché se restreint à seulement quelques marques pour le moment, les amplis à modélisation sont un excellent choix pour débuter. Parmi les marques les plus remarquées, on trouve Line 6, Peavey et Vox. Chacune de ces marques fait de bons produits, suffisamment complets pour débutant et plus.
Récemment, certaines marques se sont aventurées à coupler la modélisation avec les lampes. Le résultat est assez intéressant si vous êtes en recherche d'une polyvalence importante.