Concours Elixir

Seagull Merlin

- Le 06 Mai 2014
Ce n’est pas vraiment une habitude pour Seagull, mais on trouve souvent dans le giron des marques menées par Robert Godin de belles aventures. Cette fois, on part pour un voyage populaire, une idée pour démocratiser la musique, place au Merlin.

Voilà un instrument pas commun ! Seagull, mené par le très imaginatif Robert Godin, est probablement l’une des rares marques de guitare qui se permet d’aller chercher des concepts très audacieux. On imagine bien que l’intention n’est pas ici de toucher de nouveaux marchés de masse (même si pour le Merlin, ça pourrait être le cas) mais plus d’enrichir les sonorités des instruments à cordes pincées.

Le Merlin prend ses origines du dulcimer. Un instrument diatonique populaire hérité du 18ème siècle pour sa forme traditionnelle et probablement bien plus ancien sous d’autres formes.

Quoiqu’il en soit, Seagull se lance dans un instrument qu’elle veut populaire. Populaire dans le sens facile à utiliser et exempt de fausse notes, puisque diatonique.
Adrien Jainiak, qui sur le Musik Messe découvrait cet instrument, nous a d’ailleurs improvisé un thème plutôt sympa.

 


Fiche Technique :
Largeur de Sillet de Tête : 32.5mm (1.280")
Table : Table en Épicéa massif
Caisse de résonance : Érable dur, cordes enfilées à travers le corps
Manche : Érable dur, manche traversant
Pont : Tusq® par Graphtech
Sillet de Pont : Compensé Tusq® par Graphtech
Fini : Satiné à l’huile

Distribution
Produit Seagull distribué par IMS.