Test de l'interface Universal Audio Volt 276

- Le 04 Février 2022 - Note Guitariste.com : (4,5/5)
Allez, il fait froid dehors, le maudit tabarnak de virus est toujours là, si on s'achetait une interface audio pour sortir le tube de l'année depuis sa chambre ?

Depuis quelques années déjà, le marché des petites interfaces USB s'étoffe, il y en a pour tous les prix et de plus en plus de produits abordables font montre d'une bonne voire excellente qualité. Dans cette jungle concurrentielle, c'est la guerre pour faire sortir son produit du lot et beaucoup de constructeurs historiques font le choix de la plus-value sonore en insérant dans leur machine un circuit inspiré plus ou moins fidèlement de machines de studio légendaires. On citera Focusrite avec sa fonction "Air" inspirée des préamplis ISA, Steinberg dont la UR-RT est dotée de transformateurs de chez Neve, SSL dont l'interface maison est dotée d'un circuit dans l'esprit de la réponse fréquentielle des consoles SSL 4000... alors oui si tu ne lèves jamais le nez de ton ampli et que le monde des studios ne t'intéresse pas ça ne va pas te parler, mais pour te faire une comparaison douteuse, Universal Audio, Neve et SSL (et d'autres) c'est un peu les Gibson, Fender et Ibanez de ton ingé son. Ça te parle mieux ? 

C'est maintenant au tour d'Universal Audio, marque omniprésente dans les studios et l'informatique musicale, de proposer (enfin ?) un matériel abordable et un peu plus grand public que sa gamme habituelle, mais doté de circuits d'entrée qui sont censés faire toute la différence. Alors, qu'en est-il vraiment ?

UAAAA... c'est joli !

Alors bien entendu à l'ouverture de la boite le message est clair : pas question de faire de l'ombre au matériel haut de gamme de la firme, et si la Volt s'avère visiblement bien construite et avec goût, on est dans une sobriété et une simplicité qui tranche avec le raffinement des interfaces Apollo. Toutefois le côté tranches en bois et les couleurs donnent toujours le ton de la clientèle visée, c'est fait pour ne pas dénoter à côté du Macbook sur le tréteau en chêne massif en sirotant son Macchiato équitable.

J'apprécie toutefois. La simplicité ne se fait pas au détriment de l'ergonomie, la connectique en façade, les gros boutons faciles à manipuler et qui inspirent confiance, les vumètres et leds bien visibles... C'est efficace et inspirant. Bon point d'ailleurs pour le vumètre de sortie, pas si courant surtout sur des petites machines. On notera aussi la connectique MIDI qui reste quand même très pratique pour l'usage de machines anciennes sans port USB.

Pour la connectique audio on reste dans le minimum syndical : deux entrées combo XLR-Jack, deux sorties monitoring, une sortie casque avec volume indépendant, et c'est tout. La plus-value de la Volt 276 par rapport à sa petite sœur Volt 2 et à la concurrence plus abordable est censée être sous le capot.

Pour les contrôles matériels, on trouve sans surprise les switches de niveau instrument, l'alimentation fantôme pour les micros statiques, mais aussi les switches permettant d'activer/désactiver le vintage Preamp et d'accéder aux presets de compression.

L'essentiel y est !

Installation Electrique

La Volt est bien compatible Mac, Windows et Ipad/Iphone. L'installation basique des drivers se fait rapidement, à noter que le gestionnaire logiciel UA s'il ne permet pas de fonctions avancées sur l'interface elle-même, permet d'enregistrer le matériel chez le fabriquant et d'accéder aux mises à jour ainsi qu'à un bundle logiciel assez généreux, dont quelques plugins que nous en profiterons pour tester, on ne boudera pas notre plaisir, tant qu'à faire non mais oh. 

Survoltée 610

Alors, donc, si on s'en réfère au descriptif fourni par Universal Audio, le mode "Vintage mic preamp" et le "76 compressor" rappellent le son de deux machines de studio mythiques, respectivement le préampli micro à lampes 610 et le légendaire compresseur/limiteur 1176 qui est un incontournable des studios depuis 1967, rien que ça ! Bon, la tranche rassemblant ces deux machines coûte plus de 2500 boules... donc on ne va pas être sur une copie à l'identique mais si on retrouve un grain similaire, une musicalité approchante, c'est déjà très bien à ce prix !

 Une autre version du "vintage preamp" et du "76 comp" en un peu plus... onéreux...

Du coup je me suis amusé à faire divers enregistrements et placer un petit jam à l'arrache uniquement avec les plugins du bundle, aucun matériel tiers à part le micro et les instruments eux-mêmes n'a été maltraité durant ce tournage (bon, si j'ai ajouté un Delay de chez Native mais c'est tout). Et faut bien l'admettre, si quand tout est désactivé, on a des préamplis de qualité neutres et transparents, tant la partie compresseur que le "vintage preamp" sont très agréables. Le préampli semble creuser légèrement le son et donne du vivant dans les aiguës, tandis que le compresseur apporte directement du punch à la voix et à la basse, et ses presets s'avèrent pertinents à l'usage. Je suis très agréablement surpris, sans pouvoir dire si l'on a quelque chose de fidèle au 610 et au 1176, on a là quelque chose de musical, d'efficace et qui trouvera très facilement sa place.

Concernant les plugins intégrés que j'ai pu utiliser pour le test, s'ils constituent souvent des versions "lite" de plugs payants, ils restent de grande qualité. J'ai beaucoup apprécié le Ampeg SVT simple et efficace. Quant au Marshall Plexi de Softube j'ai un peu bataillé avec mais c'est très vivant, british comme il faut, bref de quoi bien s'amuser.

Une partie de l'agréable bundle logiciel que vous pourrez entendre sur la vidéo

CONCLUSION... Je ne m'enfuis pas je Volt

L'entrée de UA dans le monde des interfaces d'entrée de gamme est une agréable surprise pour moi, car même si l'on est pas dans le "luxueux" de la gamme Apollo, la marque ne nous livre pas avec la série Volt un produit bâclé. La construction est sérieuse, la qualité est là, le bundle logiciel permet de faire pas mal de choses déjà... Et sans mauvaise foi, je cherche encore la faille. Ça m'énerve, parce que y'a encore des gens qui vont dire que nous testeurs on fait des publi-reportages en fait et qu'on passe toujours la brosse à reluire... Mais désolé proute, quoi. En tant que PC user et pas vraiment friqué, j'ai jamais été le public privilégié de Universal Audio dont le modèle en informatique musicale était jusqu'à présent fermé, onéreux et assez élitiste ... mais là j'ai rien à dire, ils font mentir tout ce que j'aurais pu leur reprocher : la Volt est démocratique, fait tout ce qu'on lui demande, et le fait très bien.

Bon... quand je dis démocratique on s'entend bien, à 287€, la petite boite est dans le haut du panier budgétaire de sa catégorie et on peut trouver bien moins cher pour les mêmes fonctions. Mais tu n'auras pas forcément la dotation logicielle, et clairement pas la même qualité et le même charme au niveau des préamps et compresseurs. Alors est-ce que les quelques dizaines d'euros en plus valent le coup ? Perso, je trouve que oui !

Les Plus

- Interface élégante, solide et ergonomique.
- Le son des préamps et compresseurs, miam !
- La dot logicielle sympathique

Les moins

- Un poil chère au regard de la concurrence.
- Son absence de vrai défaut crame ma crédibilité de testeur, nah de dieu.

Distribution
Produit Universal Audio distribué par Universal Audio.

ARTICLES SUR LE MEME THEME

DISCUSSIONS SUR LES FORUMS

Laisser un commentaire à propos de cet article :
Nom d'utilisateur :
Mot de passe :
Créer un compte gratuitement