Analyse de style : queens of the stone age.

Auteur Message
Max Pécas
Special Top utilisateur

Inscrit le: 19 Dec 03
Localisation: France

Salut tout le monde,


hier soir j'étais pénardos en train de rêvasser dans mon canap' en écoutant de la zic, quand soudain mon jukebox s'est mis à jouer du queens of the stone age ... jusque là, rien de franchement surprenant, c'est moi même qui ai rentré les 3 albums du groupe dans la bécane ...

Mais en bloquant pas mal sur les divers morceaux, dont quelques uns live j'ai commencé à essayer de comprendre comment le bonhomme construisait ses impros, grilles d'accords à l'appui (ça m'apprendra à trop fréquenter le forum théorie) ... et là, choc, je n'y comprends rien, et pire, j'ai l'impression que je n'ai jamais vraiment entendu un truc du genre.

Alors voilà le doute qui m'étreint, est ce que ce mec (Josh Homme en l'occurence) improviser sur des modes inconnus, qu'il va chercher des gammes de l'espace, ou bien est il juste très très inspiré et choisis ses notes comme ça au feeling (ou après abus de champignons aux vertues douteuses).

J'pense que déjà le fait que sa gratte est accordée 2 tons plus bas doit influencer son jeu et la manière de faire sonner ses chorus, mais ça n'explique pas tout, ça sonne chelou, malsain, mais jamais faux ou de mauvais goût.

Quelqu'un s'est déjà penché sur ce cas là ? des infos ?


Messieurs ... à vos oreilles !
Haut
Evaluer ce post : 0
skunk.fr
Special Top utilisateur


Inscrit le: 21 Nov 02
Localisation: Paris

Si tu nous donnait le noms de quelques chansons qu'on puisse se faire une idée parce que moi a part " No one Knows " je connais pas grand chose des QOSA.

_________________
Faites vous plaisir avant tout
Epiphone SG Seymour Duncan 59 Paf neck SH4 bridge
Haut
Evaluer ce post : 0
Max Pécas
Special Top utilisateur

Inscrit le: 19 Dec 03
Localisation: France

ah ouais, pas con ça

bein disons, A song for the deaf sur ll'album Song for the Deaf (ça tombe bien)

Mexicola , sur leur premier album QOTSA
Avon sur QOTSA itou
Better living chemistry (nom évocateur s'il en est) sur Rated R



Enfin, globalement ce sont un peu tous ses chorus, ses riffs qui m'intriguent, ça mélange avec facilité des trucs très conventionnels et des trucs beaucoup plus étranges ... j'voulais voir si ça avait un fondement théorique/harmonique
Haut
Evaluer ce post : 0
T.V.EYE
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 23 Dec 03
Localisation: Fuzzyland

JoshH a appris la guitare en jouant de la polka (véridique). ça explique peut etre le truc.
Plus sérieusement, j'ai toujours été fan de son jeu de gratte depuis Kyuss, et le solo de mexicola est top, totalement déjanté.
A mon avis c'est de la pure impro, pas trop de prise de tete et pas mal d'expérimentation (les desert sessions servent à ça), on envoie la purée (façon de parler, hein!). un peu comme SonicYouth à la bonne époque, quand ils étaient jeunes et beaux.
ça vient aussi surement de ses influences, Les Stooges, Le blues et les groupes psychés et expérimentaux les plus obscurs...et la polka.
Haut
Evaluer ce post : 0
a_ton_nom
Inscrit le: 05 Jun 04
Localisation: France

Moi aussi j'adore ce groupe, et je ne m'étais jamais demandé comment Josh Homme construisait ses morceaux... Je vais essayer de voir ça, notamment sur Better Living Through The Chemistry (écoutez le live à l'Ancienne Belgique, un pur bonheur ). Je vous dit quoi (enfin, ça risque de me prendre un moment, je reprend les cours ce midi J'essaie de faire ca pour le week end qui approche), et puis ça me permettra de voir si mes (faibles, j'en suis conscient) acquis théoriques sont solides. Allez, un petit Song for The Deaf pour la route (la chanson, hein, pas l'album entier !) !
Haut
Evaluer ce post : 0
Max Pécas
Special Top utilisateur

Inscrit le: 19 Dec 03
Localisation: France

Je pense qu'effectivement, y'a une grosse partie d'expérimentation dans le jeu du bonhomme mais j'ai tendance à croire que certaines parties de gratte sont mûrement réfléchies et ont des fondements harmoniques.

Ceci dit, forcément à force de jammer dans le désert avec des potes, tous gorgés d'hallucinogènes en veux tu en voilà, ça donne une vision différente de la musique.

Je pense aussi que son accordage 2 tons plus bas influencent aussi sa façon de jouer , les cordes étant beaucoup plus lâchent et vibrent différemment sur le manche.

Et puis le mec a le sens de la mélodie, c'est le moins qu'on puisse dire...
Haut
Evaluer ce post : 0
T.V.EYE
Custom Total utilisateur


Inscrit le: 23 Dec 03
Localisation: Fuzzyland

Max Pécas a écrit :
Je pense qu'effectivement, y'a une grosse partie d'expérimentation dans le jeu du bonhomme mais j'ai tendance à croire que certaines parties de gratte sont mûrement réfléchies et ont des fondements harmoniques.

Ceci dit, forcément à force de jammer dans le désert avec des potes, tous gorgés d'hallucinogènes en veux tu en voilà, ça donne une vision différente de la musique.




" 'Fatso Forgetso', the last song Kyuss ever recorded, was done on mushroom margaritas! That was probably my favorite recording that we ever did. Josh came up with the riff for the first part, and then on the jam we just went for it. The mushrooms were kicking in hard by the time we got to the jam. I just remember listening to the playback, digging it, and giggling uncontrollably, somebody saying, "Scott, what's so fucking funny?", and Josh saying, "Scott just ripped balls, that's what."

Scott Reeder (bassiste de Kyuss) piqué ds une interview sur RoadBurn
http://www.roadburn.com/frames.html
Haut
Evaluer ce post : 0